Chômage, arrêts maladie, congés: la Belgique pas si généreuse

Chômage, arrêts maladie, congés: la Belgique pas si généreuse

Allocations de chômage, congés, arrêts maladie...En se basant sur une vaste étude de données provenant de l'OCDE et de la Commission européenne, Le Figaro a fait la comparaison de ces avantages sociaux à travers le monde. La position de la Belgique dans ce classement est parfois étonnante.13 réactions


Le père nouveau est (presque) arrivé

Le père nouveau est (presque) arrivé

Au placard, le pater familias ! Dépassé, le papa copain ! De leur père, les enfants d'aujourd'hui, modernes Télémaque, attendent autre chose. Dans son dernier livre, le psychanalyste italien Massimo Recalcati reconstruit la fonction paternelle.6 réactions


Près de 4.900 bébés ont reçu un double nom de famille

Près de 4.900 bébés ont reçu un double nom de famille

Quelque 4.887 nouveaux-nés ont reçu un double nom de famille parmi les 103.256 enfants qui ont vu le jour entre les 31 mai 2014 et 2015, soit 4,73% d'entre eux. Chez 13,5% de ces enfants, le double nom de famille commençait par celui de la mère, a-t-on appris mardi auprès du SPF Intérieur.1 réactions


Pourquoi l'absence du père est néfaste pour les garçons

Pourquoi l'absence du père est néfaste pour les garçons

Des pères absents et des mères qui réussissent poussent les garçons à s'enfermer dans un monde virtuel où le porno et le jeu vidéo règnent en maître. C'est le constat du nouveau livre intitulé Pourquoi les garçons ont besoin de leur père ?14 réactions


Naissance : le nom de la mère s'installe très timidement

Naissance : le nom de la mère s'installe très timidement

Cinq mois après l'entrée en vigueur de la loi permettant de transmettre deux noms de famille à son enfant, plus de 94 % des nouveau-nés ont reçu celui de leur père uniquement.5 réactions


Nom de l'enfant: la loi pour le libre choix  approuvée la Chambre

Nom de l'enfant: la loi pour le libre choix approuvée la Chambre

La Chambre a approuvé jeudi la loi sur le nom de l'enfant. Partisans et détracteurs du se sont renvoyés leurs arguments, les uns se réjouissant de la liberté de choix que consacrait le texte, les autres dénonçant les complications et les conflits qu'elle provoquera.


Le choix du nom adopté de justesse en Commission après un vote chaotique

Le choix du nom adopté de justesse en Commission après un vote chaotique

Le projet de loi de la ministre de la Justice Annemie Turtelboom qui instaure le choix du nom de famille pour l'enfant (père, mère, double nom dans l'ordre désiré) mais qui impose le nom du père en cas de désaccord entre les parents a été adopté mercredi en Commission de la Chambre par 9 voix (PS, sp.a, MR, Open Vld, Verts) contre 7 (N-VA, CD&V, VB) et 1 abstention cdH.



Acheter un papa belge

Acheter un papa belge

Des jeunes femmes en situation irrégulière font reconnaître leur enfant par un homme âgé afin de se procurer des papiers. Un trafic en plein essor




Garde des enfants : les pères sont-ils toujours lésés ?

Garde des enfants : les pères sont-ils toujours lésés ?

Cela fait trois jours qu'un Français est retranché sur une grue à Nantes pour réclamer le rétablissement de son droit de visite pour son fils de deux ans. En France, seuls 8 % des pères se voient octroyer la garde principale de leur enfant au détriment de la mère. La loi belge privilégie depuis quelques années la garde alternée.





Les confidences du père de Sarkozy

Il avoue s'être peu penché sur l'éducation de ses fils et ne s'embarrasse guère des priorités de l'Elysée. Extravagant Pál Sarkozy, aristocrate hongrois exilé en France, cavaleur impénitent, dandy flamboyant. Il raconte son parcours dans un livre dont Le Vif/L'Express publie des extraits exclusifs.