L'émasculation, cette blessure de guerre encore taboue

L'émasculation, cette blessure de guerre encore taboue

Des chirurgiens américains se préparent à effectuer la première greffe de pénis aux Etats-Unis sur un soldat blessé en Afghanistan, a indiqué le centre hospitalier universitaire Johns Hopkins, ouvrant la voie pour d'autres militaires souffrant de ces blessures souvent tues.1 réactions