Ecolo: "La renégociation du CETA est le seul accord possible"

Ecolo: "La renégociation du CETA est le seul accord possible"

Ecolo se réjouit du "non" de la Belgique à la signature de l'accord commercial entre l'UE et le Canada (CETA), signifié par le Premier ministre Charles Michel à l'issue du comité de concertation.6 réactions



Ecolo veut l'indépendance énergétique de la Belgique en 2050

Ecolo veut l'indépendance énergétique de la Belgique en 2050

Ecolo veut arriver en 2050 à une production d'énergie 100% renouvelable en Belgique. Pour réussir cette transition énergétique, les Verts misent d'abord sur la participation citoyenne et l'ancrage territorial.13 réactions


Fisc: la plainte d'Ecolo aboutit à l'ouverture d'une enquête

Fisc: la plainte d'Ecolo aboutit à l'ouverture d'une enquête

La plainte déposée au mois d'avril par Ecolo pour inaction coupable de l'État dans la lutte contre la grande fraude fiscale a abouti à l'ouverture d'une enquête par le parquet fédéral, a annoncé samedi le co-président Patrick Dupriez dans un discours prononcé à l'occasion des Rencontres écologiques d'été.35 réactions


Comment Ecolo veut se rendre "sensible au genre"

Comment Ecolo veut se rendre "sensible au genre"

"Non, nous ne sommes pas immunisés contre le sexisme !". Et c'est la seule présidente de parti francophone, Zakia Khattabi, qui le dit.9 réactions


Explosion de commentaires racistes suite au décès d'un jeune Flamand

Explosion de commentaires racistes suite au décès d'un jeune Flamand

De nombreux responsables politiques flamands, dont deux ministres, se sont indigné mardi des commentaires racistes qui sont apparus sur les réseaux sociaux après de décès d'un adolescent d'origine marocaine lors de ses vacances au Maroc. Une députée fédérale a suggéré à la commune de Genk de déposer une plainte.60 réactions


Ecolo insiste sur la nécessité de réguler les marchés agricoles pour sortir de la crise

Ecolo insiste sur la nécessité de réguler les marchés agricoles pour sortir de la crise

Le co-président d'Ecolo, Patrick Dupriez, a insisté samedi, au deuxième jour de la Foire de Libramont, sur la nécessité de réguler les marchés agricoles pour sortir de la crise qui ébranle le secteur. Selon lui, la décision du Conseil européen des ministres de l'agriculture de libérer 500 millions pour endiguer la crise agricole "ne constitue même pas pas un emplâtre sur une jambes de bois".7 réactions