Kazakhgate : Le milliardaire kazakh Alijan Ibragimov a acquis la nationalité belge en un mois en 2005

Kazakhgate : Le milliardaire kazakh Alijan Ibragimov a acquis la nationalité belge en un mois en 2005

Le milliardaire kazakh Alijan Ibragimov est devenu belge en 2005, car le parquet ne s'est pas opposé à l'acquisition de nationalité, alors qu'en 1998 la Chambre avait rejeté sa demande de naturalisation, rapporte Le Soir vendredi, tandis que la commission d'enquête "Kazakhgate" s'est penchée cette semaine sur la naturalisation en 1997 du milliardaire Patokh Chodiev.

Rétro 2016 : Le bourbier kazakh du MR

Rétro 2016 : Le bourbier kazakh du MR

L'automne 2016 a connu son lot de révélations dans le Kazakhgate. Tant et si bien qu'une commission d'enquête parlementaire a, enfin, vu le jour pour tenter de démêler cette histoire d'influence de l'Elysée sur le Parlement belge, via Armand De Decker et sans doute d'autres pointures du MR. Cela suffira-t-il ?

kazakhgate : la commission d'enquête cherche deux experts

kazakhgate : la commission d'enquête cherche deux experts

La commission d'enquête parlementaire sur le kazakhgate se réunira pour la première fois la semaine prochaine, jeudi, après une nouvelle réunion de son Bureau consécutive à celle de ce mercredi.

Kazakhgate: Maingain pourrait siéger sur le quota du PS

Kazakhgate: Maingain pourrait siéger sur le quota du PS

La commission de la justice de la Chambre a approuvé mardi à l'unanimité la mise sur pied d'une commission d'enquête sur le Kazakhgate qui exclut, en vertu d'un amendement déposé par la majorité, les petits partis, et notamment a priori l'auteur principal de la proposition de création de cette commission, le député Olivier Maingain, président de DéFI, que le PS pourrait toutefois intégrer sur son quota.

Les sorties "pas opportunes" de De Decker et un "certain malaise" au MR

Les sorties "pas opportunes" de De Decker et un "certain malaise" au MR

François-Xavier de Donnea a fait rapport lundi à midi aux membres du conseil de conciliation et d'arbitrage du Mouvement réformateur de l'entretien qu'il a eu il y a une semaine avec l'ex-président du Sénat Armand De Decker à l'issue duquel il lui avait été demandé de renoncer à ses mandats internes au MR en raison de la confusion de rôles potentiellement entretenue dans la défense du milliardaire Patokh Chodiev.

Kazakhgate : Chodiev n'a payé que 522.500 euros pour sa transaction

Kazakhgate : Chodiev n'a payé que 522.500 euros pour sa transaction

Depuis des années, on a écrit dans toutes les langues que la transaction pénale entre le "trio kazakh" et le Parquet général a été signée, en juin 2011, pour un montant de 23 millions d'euros. C'est faux... Le Vif/L'Express a pu lire le texte de la transaction. Les sept inculpés de l'affaire de blanchiment liée à Tractebel ont payé ensemble... seulement 3,5 millions d'euros. Patokh Chodiev n'a donc déboursé, individuellement, pour éviter un procès, que 522 500 euros. Idem pour Alijan Ibragimov et Alexander Machkevitch, les deux autres membres du "trio kazhak". Une enquête de Thierry Denoël (avec De Standaard)

Kazakhgate : Jonathan Biermann, le fidèle bras droit

Kazakhgate : Jonathan Biermann, le fidèle bras droit

Un autre membre du MR est cité dans le dossier judiciaire du Kazakhgate. Il s'agit de Jonathan Biermann, proche assistant d'Armand De Decker. Quel a été son rôle dans l'affaire ? Un rôle qui aurait été bien rémunéré.

Kazakhgate: la commission d'enquête pourrait entendre Sarkozy, Fillon et Guéant

Kazakhgate: la commission d'enquête pourrait entendre Sarkozy, Fillon et Guéant

La commission d'enquête sur le Kazakhgate que la Chambre a décidé de mettre sur pied pourrait entendre des personnalités françaises, comme l'ancien président français Nicolas Sarkozy, l'ex-Premier ministre François Fillon et l'ancien ministre de l'Intérieur Claude Géant, a indiqué jeudi son probable futur président, le député Francis Delpérée.

Tous pressés par les Kazakhs

Tous pressés par les Kazakhs

Si, dans l'affaire Chodiev, Armand De Decker semble avoir fait du lobbying pour l'Elysée, d'autres acteurs judiciaires et politiques, surtout MR, y auraient joué un rôle déterminant. Récit d'une incroyable course contre la montre.

Kazakhgate: Il n'y a pas eu de rapport sollicitant l'autorisation du procureur général

Kazakhgate: Il n'y a pas eu de rapport sollicitant l'autorisation du procureur général

L'avocat général qui a conclu la transaction pénale dans le dossier du milliardaire Patokh Chodiev n'a pas adressé de rapport au procureur général de Bruxelles sollicitant son accord, est-il ressorti d'une réponse fournie par le ministre de la Justice, Koen Geens, aux députés Georges Gilkinet (Ecolo), Eric Massin (PS), Olivier Maingain (DéFI) et Marco Van Hees (PTB). D'après le procureur général, une telle formalité n'était pas nécessaire dans ce cas.

Kazakhgate : le MR n'est pas opposé a priori à une commission d'enquête parlementaire

Kazakhgate : le MR n'est pas opposé a priori à une commission d'enquête parlementaire

Il revient à la Commission de la Justice de la Chambre de fournir un travail préliminaire afin d'identifier les outils parlementaires qui seront les mieux adaptés pour faire la lumière dans le dossier, a indiqué lundi le chef de groupe MR à la Chambre, Denis Ducarme, à la suite des nouvelles révélations dans l'affaire de la transaction pénale dont a bénéficié le milliardaire kazakh Patokh Chodiev.

Affaire Chodiev : DéFI, Ecolo-Groen, PS et cdH réclament une commission d'enquête

Affaire Chodiev : DéFI, Ecolo-Groen, PS et cdH réclament une commission d'enquête

Le président de DéFI Olivier Maingain a redéposé sa proposition d'une commission d'enquête parlementaire vouée à l'affaire Chodiev, indiquait lundi Le Soir. Ecolo et Groen ont eux aussi réclamé lundi, au terme de leurs bureaux de parti, la mise sur pied d'une telle commission. Les socialistes francophones, ainsi que le cdH, soutiennent l'idée.

Kazakhgate: De Decker entendu par le MR le 16 novembre

Kazakhgate: De Decker entendu par le MR le 16 novembre

L'ancien président du Sénat et ex-ministre Armand de Decker, actuellement député-bourgmestre d'Uccle sera invité à s'expliquer le 16 novembre prochain à 10h30 devant le conseil de conciliation et d'arbitrage du MR au sujet des éléments neufs dans le dossier du Kazakhgate, a indiqué dimanche le porte-parole du Mouvement Réformateur.