"Pas de partouze, mais une soirée d'adieu"

"Pas de partouze, mais une soirée d'adieu"

Selon une information relayée par le quotidien La Capitale, il n'y a pas eu de "partouze" au commissariat de Ganshoren, mais une soirée d'adieux. C'est ce qu'affirme Johan De Becker, le chef de corps de la zone de police Bruxelles-Ouest , même si l'enquête n'est pas encore terminée.13 réactions