Parcours d'intégration: pas assez de places à Bruxelles

Parcours d'intégration: pas assez de places à Bruxelles

Quelque 7.000 places sont prévues en région bruxelloise dans les bureaux d'accueil pour primo-arrivants ("Bapa") alors que 15.000 à 20.000 demandeurs d'asile devraient suivre le parcours d'intégration obligatoire, révèle La Libre Belgique lundi.

Francken prône un parcours d'intégration obligatoire côté francophone

Francken prône un parcours d'intégration obligatoire côté francophone

Le secrétaire d'Etat à l'Asile et à la Migration Theo Francken (N-VA) estime, dans L'Echo de samedi, que "les francophones devraient rendre le parcours d'intégration obligatoire", alors que celui, obligatoire, mis en place en Flandre en 2004 livre des "résultats exceptionnels".

Bourgeois prône le parcours d'intégration pour tous, même les Européens

Bourgeois prône le parcours d'intégration pour tous, même les Européens

Le ministre flamand de l'Intégration, Geert Bourgeois (N-VA), voudrait obtenir de l'Union européenne l'autorisation d'imposer aux Roms de suivre le parcours flamand d'intégration ("inburgering") même s'ils ont la nationalité de l'un des Etats membres.

Parcours d'intégration: Tillieux s'interroge sur les propos d'Antoine

Parcours d'intégration: Tillieux s'interroge sur les propos d'Antoine

La ministre wallonne de l'Egalité des chances Eliane Tillieux (PS) s'est demandée jeudi "quelle mouche a piqué" André Antoine (cdH) de réclamer dans la presse, avec le ministre bruxellois Benoît Cerexhe (cdH), un parcours d'intégration commun à la Wallonie et à Bruxelles, avec un apprentissage des langues obligatoire.

Nouvel épisode de la guéguerre entre le MR et le PS sur le parcours d'intégration

Nouvel épisode de la guéguerre entre le MR et le PS sur le parcours d'intégration

Le PS a assuré mardi ne pas avoir changé de position sur l'instauration d'un parcours d'intégration obligatoire, démentant des informations de presse relayées par le MR, que les socialistes ont accusé de "tombe(r) dans la caricature à force d'entretenir les clichés et les discours simplistes à des fins purement électoralistes".