La fin du système Milquet

La fin du système Milquet

Inculpée, la ministre francophone de l'Education a démissionné pour se défendre. L'affaire des collaborateurs fantômes est pourtant révélatrice des maux du passé. La chute de l'ancienne présidente du CDH marque la fin d'une époque. Et du communautarisme électoral, un système qu'elle incarnait, au même titre que Philippe Moureaux, même s'il faut nuancer.20 réactions