La nouvelle loi lacunaire sur le don d'organes

La nouvelle loi lacunaire sur le don d'organes

Selon les représentants des deux académies de médecine belges, la nouvelle loi sur le don d'organes présente encore des lacunes qu'il importe de corriger pour protéger le donneur vivant d'organe et ne plus le pénaliser financièrement, peut-on lire lundi dans Le Soir.