L'affaire Opaline Meunier, un laboratoire politique francophone

L'affaire Opaline Meunier, un laboratoire politique francophone

Le fief d'Elio Di Rupo est le théâtre d'une confrontation frontale entre PS et MR. Avec, entre les deux, un CDH écartelé. Et une jeune pousse ambitieuse qui impose une autre manière de faire de la politique. Ce thriller illustre la difficulté du renouveau, entre stratégies politiciennes et ouverture citoyenne.

Opaline Meunier: Quelle est la stratégie de Lutgen ?

Opaline Meunier: Quelle est la stratégie de Lutgen ?

Seuls les candidats de la liste de Savine Moucheron pourront se revendiquer du cdH viennent de décider les instances du parti. Le cdH apparaissait pourtant divisé sur le cas Opaline Meunier, qui, à Mons, a choisi de se présenter contre la section locale du cdH sur la liste de Georges-Louis Bouchez. On questionne aussi la stratégie du président du parti Benoît Lutgen.

De commun accord, Opaline Meunier et le cdH se séparent

De commun accord, Opaline Meunier et le cdH se séparent

Le cdH et Opaline Meunier ont mis fin, d'un commun accord, à tous les titres et fonctions que cette dernière y exerçait, annonce dimanche soir le parti centriste dans un communiqué.

Les associations étudiantes peu enthousiastes à l'idée d'un examen d'entrée en médecine

Les associations étudiantes peu enthousiastes à l'idée d'un examen d'entrée en médecine

Les associations étudiantes sont peu enthousiastes concernant l'avant-projet de décret d'examen d'entrée pour accéder aux études de médecine et de dentisterie, qui devait être approuvé mercredi matin par le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Réticentes au principe d'un examen d'entrée, les associations s'inquiètent également de l'absence d'une deuxième session.

Numéros Inami: "Les francophones se font complètement avoir"

Numéros Inami: "Les francophones se font complètement avoir"

La décision du gouvernement fédéral de maintenir la clé de répartition des quotas des numéros Inami entre la Flandre (60%) et la Fédération Wallonie-Bruxelles (40%) est "scandaleuse", selon Opaline Meunier, présidente de l'Union des étudiants de la Communauté française (Unécof).