Troubles dans le centre fermé 127bis à Steenokkerzeel

Troubles dans le centre fermé 127bis à Steenokkerzeel

Un début d'émeute a éclaté vendredi midi dans le centre fermé de rapatriement 127bis situé à Steenokkerzeel, dans le Brabant flamand, rapporte la RTBF. L'information a été confirmée par l'Office des étrangers et la police locale. Celle-ci a isolé un des auteurs des troubles et a réussi à ramener le calme.

La nouvelle circulaire "scandaleuse" de l'Office des étrangers

La nouvelle circulaire "scandaleuse" de l'Office des étrangers

L'asbl Cire et le délégué général aux droits de l'enfance Bernard De Vos s'inquiètent d'une nouvelle circulaire de l'Office des étrangers (OE) portant sur le droit de séjour des enfants nés de parents étrangers. Le directeur de l'OE Freddy Roosemont évoque une "chasse aux sorcières".

La Belgique ne respecte pas les droits des passagers clandestins des navires

La Belgique ne respecte pas les droits des passagers clandestins des navires

Myria, le Centre fédéral migration, critique mardi dans un nouveau rapport la manière dont la Belgique traite les passagers clandestins découverts par les capitaines des navires amarrés dans les ports d'Anvers, de Gand, de Zeebrugge-Blankenberge et d'Ostende-Nieuport.

Hendrik Vuye: "Francken ne peut plus tirer sur la corde"

Hendrik Vuye: "Francken ne peut plus tirer sur la corde"

"Loi de déportation", "bombe atomique" et "attaque à la présomption d'innocence" : on a dit beaucoup de choses peu flatteuses sur la nouvelle loi de Theo Francken (N-VA). Mais est-ce que cette loi change réellement la donne ?

Les avocats en colère contre le projet de loi de Theo Francken

Les avocats en colère contre le projet de loi de Theo Francken

Le secrétaire d'État à la Migration Theo Francken s'en prend aux avocats, s'insurgent vendredi avocats.be et l'Orde van de Vlaamse Balies (OVB) dans un communiqué en réaction au projet de loi visant à sanctionner les abus de procédure en matière de droit des étrangers.

L'Office des étrangers aura réglé son arriéré en septembre

L'Office des étrangers aura réglé son arriéré en septembre

S'il poursuit sur son rythme actuel, l'Office des étrangers aura épuisé en septembre son arriéré des demandes de séjour, a affirmé dimanche le secrétaire d'État à l'Asile et la Migration Theo Francken sur son blog internet.

Visa à une famille syrienne: Francken perd une nouvelle manche judiciaire

Visa à une famille syrienne: Francken perd une nouvelle manche judiciaire

Le tribunal d'arrondissement de Bruxelles, siégeant en assemblée réunie, a jugé non fondé l'appel formé par l'Etat belge contre une décision du juge des saisies francophone de Bruxelles, refusant le changement de la langue de procédure dans le dossier du refus de visa à une famille syrienne, annonce vendredi le site de la Libre Belgique.

Théo Francken, notre petit Trump belge, a encore sévi !

Théo Francken, notre petit Trump belge, a encore sévi !

Carte blanche - La loi qu'a fait passer Théo Francken ce jeudi 9 février visant à permettre l'expulsion de personnes étrangères en séjour légal n'a pas pour objectif de renvoyer des terroristes, ni même des criminels, ni même des voleurs.

Près de 11.000 étrangers renvoyés dans leur pays en 2016

Près de 11.000 étrangers renvoyés dans leur pays en 2016

L'an dernier, 10.907 étrangers ont été renvoyés dans leur pays d'origine, ce qui constitue une hausse de 8% par rapport à 2015, lit-on dans De Standaard samedi. Le secrétaire d'Etat à l'Asile et à la Migration Theo Francken (N-VA) visait le cap des 11.500 pour 2016 mais, en raison de l'attentat à l'aéroport le 22 mars, de nombreux vols de rapatriement n'ont pas pu avoir lieu, explique-t-il.

Une dizaine de réfugiés retrouvés dans un camion dans le Brabant flamand

Une dizaine de réfugiés retrouvés dans un camion dans le Brabant flamand

Une dizaine de réfugiés ont été découverts jeudi matin dans un camion à Boortmeerbeek (Brabant flamand), indique le parquet de Louvain. Les passagers clandestins vont être pris en charge par l'Office des étrangers. La police et le parquet ont ouvert une enquête.

Visa à une famille syrienne: le dossier transmis au juge des saisies francophone

Visa à une famille syrienne: le dossier transmis au juge des saisies francophone

Le juge des saisies néerlandophone de Bruxelles a décidé mercredi de transmettre le dossier des astreintes infligées à l'Etat belge pour ne pas avoir délivré de visa à une famille syrienne à son homologue francophone. Les deux juges avaient été saisis mais, la procédure concernant la famille ayant été entièrement traitée en français et des corrélations objectives existant entre les deux dossiers, le juge néerlandophone a estimé qu'il valait mieux que son homologue francophone poursuive la procédure.

L'Etat belge doit bien délivrer des visas à une famille syrienne

L'Etat belge doit bien délivrer des visas à une famille syrienne

La cour d'appel de Bruxelles a condamné ce mercredi l'Etat belge à exécuter une décision du Conseil du contentieux des étrangers du 20 octobre 2016 qui condamne les autorités à délivrer des visas ou laissez-passer à une famille syrienne qui tente de fuir Alep. Cette condamnation, immédiatement exécutoire, est assortie d'une astreinte de 1.000 euros par jour de retard et par membre de la famille à partir de la signification de la décision.

Le budget pour le programme de retour des demandeurs d'asile augmente sensiblement

Le budget pour le programme de retour des demandeurs d'asile augmente sensiblement

Les budgets pour les rapatriements et les éloignements de demandeurs d'asile augmenteront l'année prochaine de 17,7%, passant de 72 à 84,8 millions d'euros, et ce "dans des circonstances budgétaires difficiles", écrit dimanche le secrétaire d'Etat à l'Asile et la Migration, Theo Francken (N-VA), sur son blog. Avec les fonds supplémentaires, il entend augmenter la capacité des centres fermés.

Les illégaux risquent 200 euros d'amende

Les illégaux risquent 200 euros d'amende

Les étrangers qui séjournent illégalement en Belgique risquent désormais une amende administrative de 200 euros, écrit vendredi De Standaard. L'Office des étrangers peut l'infliger depuis le 24 juillet.