Le patron de Ferrero croyait Ségolène Royal friande de Nutella

Le patron de Ferrero croyait Ségolène Royal friande de Nutella

Le patron du groupe italien Ferrero, Giovanni Ferrero, s'est dit vendredi "étonné" de la polémique suscitée en juin par la ministre française de l'Environnement Ségolène Royal au sujet du Nutella, soulignant qu'il l'en croyait jusqu'ici friande.


Greenpeace: "Non, il ne faut pas boycotter le Nutella"

Greenpeace: "Non, il ne faut pas boycotter le Nutella"

Alors que la ministre de l'écologie française Ségolène Royal accuse le Nutella de contribuer à la déforestation à cause de l'huile de palme qu'il contient, Greenpeace vole au secours de Ferrero, l'entreprise italienne qui produit la célèbre pâte à tartiner.24 réactions


Ségolène Royal présente ses "excuses pour la polémique" Nutella

Ségolène Royal présente ses "excuses pour la polémique" Nutella

La ministre française de l'Environnement Ségolène Royal a présenté mercredi ses "excuses pour la polémique" provoquée par son appel à cesser de manger du Nutella qu'elle avait accusé de contribuer à la déforestation en raison de son recours massif à l'huile de palme.2 réactions



Ségolène Royal s'en prend au Nutella, ennemi des forêts

Ségolène Royal s'en prend au Nutella, ennemi des forêts

La ministre française de l'Ecologie Ségolène Royal s'en est pris au Nutella, accusé, au grand dam de son fabricant italien Ferrero, de contribuer à la déforestation de par son recours massif à l'huile de palme.1 réactions


Du Nutella pour un petit-déjeuner équilibré ?

Du Nutella pour un petit-déjeuner équilibré ?

Le fabricant de la célèbre pâte à tartiner Nutella versera jusqu'à quatre dollars par pot de Nutella acheté aux Etats-Unis pour régler une action en nom collectif intentée par une mère californienne affirmant qu'elle ignorait que le Nutella était si gras.