François Ruffin, nuire debout

François Ruffin, nuire debout

Son documentaire Merci Patron ! montre le journaliste agitateur picard contraindre Bernard Arnault, géant du capitalisme français, à régler les dettes des Klur, couple d'ouvriers mis sur la paille par une délocalisation. Mais la lutte de François Ruffin et de son journal, Fakir, continue : une projection de Merci Patron ! a donné naissance au mouvement Nuit debout, qui veut changer le monde...


Plus de 200 personnes ont passé une seconde "Nuit debout" à Bruxelles

Plus de 200 personnes ont passé une seconde "Nuit debout" à Bruxelles

A la suite des "Nuits debout" tenues dans plusieurs villes françaises contre la loi El Khomri sur la réforme du Code du travail, plus de 200 personnes, majoritairement des jeunes, se sont rassemblées pour une seconde assemblée consécutive à Bruxelles, jeudi soir à partir de 19H00, au Mont des Arts. Environ 500 spectateurs ont regardé le livestream via @NuitDeboutBXL sur Twitter. L'événement sera réitéré vendredi soir.8 réactions


Nuit debout : les citoyens parlent aux citoyens

Nuit debout : les citoyens parlent aux citoyens

Le mouvement " Nuit Debout ", né en France dans la foulée des mouvements sociaux opposés à la Loi El Khomri, cherche à réinventer la démocratie. Hier soir, Place des Barricades à Bruxelles, des citoyens ont aussi décidé passer la nuit debout. Retour sur l'aube d'un mouvement citoyen.11 réactions



Des Bruxellois s'apprêtent à passer la "Nuit Debout"

Des Bruxellois s'apprêtent à passer la "Nuit Debout"

" Nuit Debout ", le mouvement citoyen né en France contre la Loi El Khomri cherche à s'internationaliser. Un rassemblement se revendiquant de la même appellation est d'ailleurs prévu ce soir à Bruxelles.14 réactions


France: quatrième "Nuit Debout" de contestation sur une place de Paris

France: quatrième "Nuit Debout" de contestation sur une place de Paris

Pour la quatrième nuit consécutive, des centaines de personnes du mouvement "Nuit Debout" occupaient dimanche soir une place de la République à Paris, pour dénoncer notamment une réforme du droit du travail jugée trop libérale.4 réactions