L'orientalisation de l'Europe

L'orientalisation de l'Europe

Le Vif - Les Écossais ont dit non à l'indépendance, le Royaume-Uni respire. Mais rien n'est réglé pour autant. Ailleurs en Europe, les poussées "nationalitaires" ou régionalistes n'ont pas de raison de cesser...6 réactions


Nationalisme wallon: l'allusion de Demotte fait tiquer du côté francophone

Nationalisme wallon: l'allusion de Demotte fait tiquer du côté francophone

L'allusion qu'a faite mardi le ministre-président Rudy Demotte (PS) au nationalisme wallon en a fait tiquer plus d'un dans les rangs des partis francophones. Dans la majorité, cdH et Ecolo évoquent une maladresse dans le choix du terme. Dans l'opposition, le MR s'est montré plus critique.


Près d'un Belge sur deux trouve que le nazisme comportait des idées intéressantes

Près d'un Belge sur deux trouve que le nazisme comportait des idées intéressantes

Selon un sondage effectué par Dedicated Research sur Internet, quarante-trois pour cent des Belges, en proportion comparable de francophones et de Flamands, estiment que le nazisme "comportait des idées intéressantes", même s'il est de leur point de vue "essentiellement critiquable" ou "en partie critiquable". A contrario, 44% estiment "qu'il faut rejeter en bloc le nazisme".


"Bart De Wever est un homme dangereux"

"Bart De Wever est un homme dangereux"

Dimitri Verhulst est considéré comme l'une des grandes voix de la littérature néerlandaise contemporaine. Ses romans trustent les palmarès des meilleures ventes dans le nord du pays. Auteur de "La Merditude des choses", adapté avec succès au cinéma et bientôt disponible en poche, il critique Bart De Wever et le nationalisme.


Louis Michel : "Le nationalisme, c'est la guerre"

Louis Michel : "Le nationalisme, c'est la guerre"

Le député MR Louis Michel a indiqué qu'il n'avait rien contre la personne de Bart De Wever, mais sur le plan politique il lui reproche de défendre des "idées nationalistes". Or, dit-il, "le nationalisme c'est la guerre".