Les hôpitaux risquent de manquer de narcotiques et de se limiter aux opérations urgentes cet été

Les hôpitaux risquent de manquer de narcotiques et de se limiter aux opérations urgentes cet été

Pour les pharmaciens hospitaliers, c'est ni plus ni moins qu' "une catastrophe" : suite à un problème dans l'usine de GSK à Parme (Italie), qui fabrique également les narcotiques de Janssen-Cilag, des difficultés d'approvisionnement devraient toucher plusieurs produits au cours des prochains mois. "Si une solution n'est pas trouvée très rapidement, les chirurgiens ne pourront réaliser cet été que les opérations urgentes", craignent les responsables des officines hospitalières.1 réactions