Le cdH ne veut pas d'un minerval plus élevé pour les étudiants aisés

Le cdH ne veut pas d'un minerval plus élevé pour les étudiants aisés

Premier accroc au sein de la nouvelle majorité PS-cdH aux commandes en Fédération Wallonie-Bruxelles depuis juillet dernier: les humanistes ont fermement rejeté lundi soir l'idée avancée en matinée par le ministre de l'Enseignement supérieur Jean-Claude Marcourt (PS) de relever les droits d'inscription pour les étudiants issus de milieux "très riches".5 réactions



Pas de minerval, pas d'inscription!

Pas de minerval, pas d'inscription!

Des centaines d'étudiants ayant oublié de payer au minimum 10% du minerval officialisant leur inscription dans une haute école ou une université pour la date limite du 31 octobre sont considérés comme non-inscrits, apprend-on vendredi dans Le Soir.2 réactions



"Hors de question d'augmenter de manière importante le minerval" après 2015

"Hors de question d'augmenter de manière importante le minerval" après 2015

Alors que la Flandre vient de décider de relever sensiblement les droits d'inscription dans le supérieur, le ministre en charge de cette matière en Fédération Wallonie-Bruxelles, Jean-Claude Marcourt (PS), a écarté mercredi toute augmentation "importante" du minerval après 2015 dans les établissements francophones.5 réactions


Des examens d'entrée pour améliorer l'enseignement supérieur ?

Des examens d'entrée pour améliorer l'enseignement supérieur ?

Le centre de réflexion Itinera propose d'introduire un test de sélection à l'entrée du supérieur dans le but de filtrer les étudiants " moins bons et moins motivés ". La Fédération des Étudiants francophones (FEF) s'y oppose et vise à un meilleur financement.2 réactions



Minerval: Wendy contre-attaque

Minerval: Wendy contre-attaque

Sous le slogan de "Wendy contre-attaque", la Fédération des Etudiants Francophones (FEF) a lancé mercredi une campagne réclamant notamment l'instauration d'un bail pour étudiants, la création de résidences étudiantes publiques, ou encore l'introduction d'une facture maximale pour les supports et matériel de cours à l'université.


Communauté française: vers une démocratisation de l'enseignement supérieur

Communauté française: vers une démocratisation de l'enseignement supérieur

Le décret du ministre de l'Enseignement supérieur Jean-Claude Marcourt, qui permettra de réduire le coût des études supérieures, a été adopté en séance plénière par le parlement de la Communauté française. Les trois partis de la majorité de l'Olivier l'ont soutenu, le MR s'est abstenu.