Michel Galabru : "Je suis un cabot, pas un grand acteur"

Michel Galabru : "Je suis un cabot, pas un grand acteur"

Et, tout à coup, il s'emballe. Lâche la bride. Part sur ses grands chevaux. Hausse le ton et laisse traîner les syllabes. Remue les mots et les idées contenus dans un grand sac à souvenirs. Dans ces moments-là, Michel Galabru est difficile à arrêter. On s'y emploie comme on peut. A 89 ans, l'homme est en pleine forme. Vérifiable tous les soirs sur la scène du théâtre Hébertot, à Paris, dans La Femme du boulanger - il joue le boulanger - où il assure le spectacle et la multiplication des pains et des applaudissements. Qui eût cru que l'adjudant Gerber, de Saint-Tropez, l'homme qui joua dans Y'a un os dans la Moulinette et dans Poussez pas grand-père dans les cactus, serait un jour si fêté ? Il n'est d'ailleurs dupe de rien. Et prend les flatteries comme elles viennent. Il s'en fout : la planète va bientôt exploser et il ne restera rien. C'est pas gai. Mais ça le fait marrer.