Colonies belges : les enfants dont l'âme devait être "blanchie"

Colonies belges : les enfants dont l'âme devait être "blanchie"

Dès 1958, près de 300 enfants métis nés au Congo et au Ruanda-Urundi sont envoyés en Belgique pour y être adoptés par des familles blanches. Il s'agit de les " sauver d'un destin de nègre ", souvent contre la volonté de leur mère. Quelques-uns sortent du silence, pour dénoncer ces " enlèvements ".5 réactions