Francisation : Menin préfère le langage des signes au français

Francisation : Menin préfère le langage des signes au français

Martine Fournier (CD&V), la bourgmestre de Menin, a décidé d'imposer un code de comportement linguistique strict afin de lutter contre la francisation de sa ville. À partir du 1er janvier, le personnel de l'Hôtel de Ville sera obligé de parler néerlandais aux citoyens qui se présentent aux guichets.