Des ados traités de manière inhumaine

Des ados traités de manière inhumaine

Dans une décision rendue le 4 octobre dernier, le juge des référés du tribunal du travail de Bruxelles estime que le refus par l'Etat d'accorder l'accueil aux mineurs étrangers non accompagnés (Mena) qui sont ou ont été signalés aux autorités "constitue un traitement inhumain et dégradant" au sens de l'article 3 de la Convention européenne des droits de l'homme, écrit mardi La Libre Belgique.