Le point sur la manifestation nationale de ce jeudi

Le point sur la manifestation nationale de ce jeudi

Plusieurs dizaines de travailleurs du secteur non-marchand ont commencé à se rassembler jeudi matin devant la gare du Nord à Bruxelles, à l'appel du front commun syndical. Ils contestent les mesures d'économies prises par les différents gouvernement du pays, réclament une amélioration des conditions de travail et appellent à la conclusion de nouveaux accords sociaux. Le point sur le trajet.23 réactions


Menace sur les hôpitaux

Menace sur les hôpitaux

Le nouveau bras de fer entre la majorité fédérale et les entités francophones est annoncé : la rationalisation du paysage hospitalier. Précipitée pour faire des économies, elle se prépare dans un nouveau contexte institutionnel ultracompliqué.12 réactions


Magnette et Prévot défendent le CETA amendé en commission du Parlement

Magnette et Prévot défendent le CETA amendé en commission du Parlement

Le ministre-président wallon Paul Magnette (PS) et le ministre Maxime Prévot (cdH) ont défendu jeudi soir, devant la commission des Affaires européennes du Parlement wallon, les précisions et aménagements au projet d'accord commercial entre l'UE et le Canada (CETA) qu'ils ont âprement négociés ces derniers jours.21 réactions



Maxime Prévot: "La Wallonie fait tout sauf de la figuration en matière de santé"

Maxime Prévot: "La Wallonie fait tout sauf de la figuration en matière de santé"

Place des Célestines à Namur. Dans son superbe bureau, le ministre wallon de la Santé nous accueille pour une interview de rentrée. Ou plutôt de bilan, après deux ans de mandats. Frustré de ne pas avoir tous les leviers nécessaires à l'application de sa politique de Santé publique, le ministre dit se retrouver " mitan del voye, avec la satisfaction d'avoir aujourd'hui plus d'outils qu'hier pour mener une politique cohérente, mais en ne disposant pas non plus de tous les leviers utiles pour nous permettre d'aller de l'avant. "14 réactions


Le budget wallon 2017 est en déficit de 300 millions

Le budget wallon 2017 est en déficit de 300 millions

Le gouvernement wallon a présenté dimanche un budget 2017 en déficit de 300 millions d'euros, soit deux fois moins bien que les 150 millions d'euros de déficit qui avaient été convenus dans la trajectoire du retour à l'équilibre en 2018 fixée en 2014, mais "plus transparent" en ce que l'exercice intègre l'effet du tax shift fédéral, une première pour la coalition PS-cdH. Pour le MR c'est la "chipote budgétaire".45 réactions


Prévot: 'Namur reçoit enfin sa juste part'

Prévot: 'Namur reçoit enfin sa juste part'

Le bourgmestre en titre de Namur et vice-président du gouvernement wallon Maxime Prévot a revendiqué samedi, à l'occasion des Fêtes de Wallonie, d'avoir pu faire en sorte que Namur reçoive "sa juste part" pour se développer en capitale de la Région.9 réactions


"L'enjeu de la cohésion sociale est le premier défi pour la prospérité économique"

"L'enjeu de la cohésion sociale est le premier défi pour la prospérité économique"

Nadja Maraite a pris officiellement ses fonctions de présidente pour un an de la Jeune chambre internationale (JCI) de Namur lors d'une assemblée générale qui s'est déroulée samedi dans les bâtiments du Parlement wallon en présence de Maxime Prévot, vice-président du gouvernement wallon et ministre de l'Action sociale, de la Santé, des Travaux publics et du Patrimoine.8 réactions



L'allocation familiale en Région wallonne sera de 120 à 160 euros par mois

L'allocation familiale en Région wallonne sera de 120 à 160 euros par mois

Le vice-président du gouvernement wallon Maxime Prévot (cdH) estime que l'allocation familiale qui sera versée en Région wallonne aura un montant de 120 à 160 euros par mois par enfant, a-t-il déclaré lors d'un entretien que La Libre Belgique publie samedi.33 réactions



Florence Hainaut, un peu ex, un peu in

Florence Hainaut, un peu ex, un peu in

Le 9 juin dernier, Florence Hainaut annonçait sur FaceBook, avec fracas, qu'elle quittait la RTBF après 9 ans et 10 mois : "Journaliste, c'est un métier que je n'envisage que dans la passion. Mais là, j'ai plus le feu sacré. Et je me vois mal faire semblant." Mais ça c'était en juin. Aujourd'hui...2 réactions


Bientôt un sabot sur le véhicule des mauvais payeurs ?

Bientôt un sabot sur le véhicule des mauvais payeurs ?

Le gouvernement wallon a approuvé jeudi en première lecture un arrêté autorisant les communes à faire usage de sabots pour immobiliser les véhicules des mauvais payeurs en infraction de stationnement.5 réactions


Rentrée en douceur pour le gouvernement wallon, avant les dossiers difficiles

Rentrée en douceur pour le gouvernement wallon, avant les dossiers difficiles

Le gouvernement wallon a été, jeudi matin à l'Elysette, le premier du pays à se réunir après le congé politique estival, pour une reprise en douceur avant d'attaquer dans les prochaines semaines les débats budgétaires et négocier deux des écueils parmi les plus complexes de la législature: la réforme fiscale et celle des allocations familiales.20 réactions


Maxime Prévot (cdH) envisage une 7e réforme de l'État

Maxime Prévot (cdH) envisage une 7e réforme de l'État

Le vice-président cdH du gouvernement wallon, Maxime Prévot, en charge de la santé, envisage une 7e réforme de l'Etat afin d'homogénéiser davantage certaines compétences, a-t-il expliqué sur les ondes de Bel-RTL. Mais une telle opération ne doit pas être mise en oeuvre maintenant. La priorité va à l'application de la 6e réforme de l'Etat.17 réactions


L'usage du GSM bientôt interdit aux chauffeurs de poids lourds en Belgique?

L'usage du GSM bientôt interdit aux chauffeurs de poids lourds en Belgique?

Le ministre flamand de la Mobilité Ben Weyts a lancé l'idée samedi, dans la presse du nord du pays, de bloquer le signal GSM dans les cabines des poids lourds, afin d'empêcher les routiers de téléphoner au volant. "Ce n'est pas la panacée", estime de son côté son homologue wallon Maxime Prévot.16 réactions





Les CPAS wallons s'opposent à une marchandisation accrue des maisons de repos

Les CPAS wallons s'opposent à une marchandisation accrue des maisons de repos

La Fédération des CPAS de Wallonie s'est élevée vendredi contre l'intention du ministre wallon de la Santé Maxime Prévot visant à développer les projets privés ou de partenariat public-privé pour répondre à la demande de places en maisons de repos.2 réactions