Catalogne: Rajoy discutera "avec tout le monde" après les élections

Catalogne: Rajoy discutera "avec tout le monde" après les élections

Le chef de gouvernement espagnol Mariano Rajoy a assuré mercredi à Barcelone qu'il discuterait avec toutes les forces politiques après les élections catalanes de décembre, assurant également qu'il leur demandera de respecter la loi.

Rajoy: "Nous voulons récupérer la Catalogne" démocratique et libre

Rajoy: "Nous voulons récupérer la Catalogne" démocratique et libre

Le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy, qui s'est rendu dimanche à Barcelone pour la première fois depuis que la région a été mise sous tutelle par Madrid, a appelé à "récupérer la Catalogne", "démocratique et libre", et a demandé aux entreprises de ne pas quitter la région.

Mariano Rajoy est "entièrement d'accord" avec Charles Michel

Mariano Rajoy est "entièrement d'accord" avec Charles Michel

Le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy est "entièrement d'accord" avec les déclarations de son homologue belge Charles Michel concernant la question catalane. "Nous devons respecter l'État de droit et donc l'indépendance des juges belges et espagnols", a commenté M. Rajoy sur le réseau social Twitter.

Bart De Wever s'en prend à son tour au passé du PP espagnol

Bart De Wever s'en prend à son tour au passé du PP espagnol

Le président de la N-VA Bart De Wever a apporté son soutien lundi à la sortie médiatique dimanche du vice-Premier ministre N-VA Jan Jambon sur la crise catalane, et vivement critiqué la réaction du Parti populaire du Premier ministre espagnol Mariano Rajoy, en évoquant le passé franquiste de responsables de cette formation.

Le PP espagnol répond aux propos d'Elio Di Rupo

Le PP espagnol répond aux propos d'Elio Di Rupo

Esteban González Pons, porte-parole du Parti populaire espagnol et qui avait déjà qualifié d'irresponsables les propos du vice-Premier ministre N-VA Jan Jambon sur la crise catalane, a répliqué également à ceux du président du Parti socialiste Elio Di Rupo.

Puigdemont, l'imprévisible président catalan "en exil" déconcerte et divise

Puigdemont, l'imprévisible président catalan "en exil" déconcerte et divise

Destitué par Madrid et réclamé par la justice espagnole, Carles Puigdemont se présente désormais comme le président du gouvernement catalan "légitime" en exil à Bruxelles. Mais son attitude déconcerte et divise les Catalans autant que la question de l'indépendance.

Puigdemont veut se livrer à la justice belge

Puigdemont veut se livrer à la justice belge

Le ministre-président destitué catalan Carles Puigdemont a indiqué vendredi à Bruxelles, dans une interview exclusive à la RTBF, vouloir se livrer "à la vraie justice (de Belgique), mais pas à la justice espagnole". Il dit ne pas avoir fui mais il était selon lui impossible de bien préparer sa défense en Espagne.

L'ordre de Madrid défié à Bruxelles

L'ordre de Madrid défié à Bruxelles

La mise sous tutelle de la Catalogne par le gouvernement de Mariano Rajoy rencontre son plus gros écueil en Belgique. Le leader indépendantiste exilé Carles Puigdemont récuse une justice espagnole partiale et s'affiche comme le garant des valeurs européennes. Le bras de fer continue.

Catalogne, vers une résistible confrontation ?

Catalogne, vers une résistible confrontation ?

Carte blanche - Ce qui se joue en Catalogne ces jours-ci est loin d'être anodin pour le reste du continent. L'une des Communautés autonomes espagnoles vient de faire sécession via une déclaration unilatérale d'indépendance.

Journée de confusion à Barcelone

Journée de confusion à Barcelone

Un sentiment de "confusion" régnait lundi à Barcelone, de la rue aux administrations. La déclaration unilatérale d'indépendance date déjà d'il y a trois jours, mais elle ne s'est pas concrétisée et le gouvernement espagnol de Mariano Rajoy a déjà pris le contrôle du territoire, en faisant un usage inédit de l'article 155 de la Constitution.

Catalogne: la grande rupture, et après  ?

Catalogne: la grande rupture, et après ?

Que va-t-il se passer en Catalogne, territoire espagnol grand comme la Belgique, dont le Parlement a déclaré vendredi l'indépendance, avant d'être mis sous tutelle directe par l'Etat ? La rupture est-elle réelle, imaginaire ? Comment rétablir l'ordre ?

Toute la Catalogne n'est pas pro-indépendance: "On est toujours en Espagne"

Toute la Catalogne n'est pas pro-indépendance: "On est toujours en Espagne"

"On passe pour des imbéciles aux yeux de l'Europe": à Santa Coloma, au nord de Barcelone, où il y a plus de drapeaux espagnols que de bannières indépendantistes aux balcons, les habitants désapprouvent la proclamation d'une République catalane qui ne les représente pas.

Madrid reprend progressivement le contrôle de la Catalogne

Madrid reprend progressivement le contrôle de la Catalogne

Le gouvernement espagnol poursuivait ce samedi la prise de contrôle de la Catalogne avec la destitution du chef de la police, au lendemain de la déclaration d'indépendance proclamée par le parlement régional qui a provoqué la fureur de Madrid et un large rejet en Europe.

La Catalogne proclame son indépendance, Madrid la met sous tutelle

La Catalogne proclame son indépendance, Madrid la met sous tutelle

Madrid a mis la Catalogne sous tutelle vendredi, destituant son exécutif et son parlement quelques heures après sa déclaration d'indépendance et convoquant des élections régionales en décembre pour surmonter la pire crise depuis le retour de l'Espagne à la démocratie il y a 40 ans. Synthèse.