"La guerre impose de regarder en face des réalités pénibles"

"La guerre impose de regarder en face des réalités pénibles"

Combattre le terrorisme relève d'un combat intérieur autant que de moyens policiers, affirme le philosophe Marcel Gauchet. Il faut parvenir à penser que nous avons des ennemis, à les nommer et à comprendre ce qu'ils veulent. En fait, à retrouver les réflexes perdus de la guerre.11 réactions