Le Beethoven japonais était un imposteur

Le Beethoven japonais était un imposteur

Mamoru Samuragochi (50), compositeur génial atteint de surdité, ne serait ni sourd ni génial. Ses pièces maitresses auraient été écrites par un nègre. Un compositeur de l'ombre qui révèle en prime que Samuragochi n'est pas sourd. La révélation de cette supercherie met tout le Japon en émois.