La Grèce espère une amélioration de la situation à Idomeni

La Grèce espère une amélioration de la situation à Idomeni

La Grèce espère que la situation au camp d'Idomeni à la frontière avec la Macédoine, où sont bloqués quelque 14.000 réfugiés, "va s'arranger d'ici la semaine prochaine", a indiqué samedi un responsable grec chargé de la coordination du flux migratoire.1 réactions


En Macédoine, plus de 10.000 réfugiés ont traversé la frontière en 24h

En Macédoine, plus de 10.000 réfugiés ont traversé la frontière en 24h

Quelque 10.000 personnes sont entrées en ex-République yougoslave de Macédoine par la frontière grecque de Gevgelija entre dimanche 18h et lundi à la même heure. Une situation qui a perdu son caractère exceptionnel depuis le mois de mai dernier.3 réactions


Migrants: l'armée bulgare envoie des blindés

Migrants: l'armée bulgare envoie des blindés

La Bulgarie a envoyé des blindés aux quatre postes-frontières avec la Macédoine pour soutenir la police frontalière en cas d'afflux de migrants, a annoncé mardi le ministère de la Défense.5 réactions


La Macédoine laisse passer des milliers de migrants

La Macédoine laisse passer des milliers de migrants

Plusieurs milliers de migrants, notamment des réfugiés syriens, se déplaçaient dimanche vers le nord, en direction de l'Europe occidentale, après avoir été retenus pendant plusieurs jours à la frontière greco-macédonienne.1 réactions


La Macédoine laissera entrer des "catégories vulnérables" de migrants

La Macédoine laissera entrer des "catégories vulnérables" de migrants

Les autorités macédoniennes, qui ont renforcé le contrôle à la frontière avec la Grèce pour endiguer le flux de migrants souhaitant se rendre en Europe occidentale, permettront à des "catégories vulnérables" d'entrer sur son territoire, a indiqué vendredi le gouvernement.3 réactions


La Macédoine à court de trains pour transporter des réfugiés syriens

La Macédoine à court de trains pour transporter des réfugiés syriens

La Macédoine, qui fait face à un afflux de réfugiés syriens souhaitant se rendre dans l'Union européenne, a mis en garde mercredi contre une "situation alarmante" et lancé un appel aux pays voisins pour lui envoyer des wagons, ses propres capacités étant saturées.