La ligne radicalisation pour les enseignants connaît quelques soucis

La ligne radicalisation pour les enseignants connaît quelques soucis

RTL-TVI a testé vendredi la ligne téléphonique dédiée à la radicalisation mise en place à destination du monde enseignant, en faisant passer un de ses journalistes pour un professeur bruxellois. Ce dernier s'est retrouvé en communication avec une interlocutrice peu sûre d'elle et dans l'incapacité de faire appel à une équipe professionnelle ou de renvoyer vers un informateur plus aguerri.6 réactions