L'ex-magistrate, Francine De Tandt, condamnée pour faux et violation du secret professionnel

L'ex-magistrate, Francine De Tandt, condamnée pour faux et violation du secret professionnel

La cour d'appel de Bruxelles a condamné lundi l'ex-magistrate Francine De Tandt à une peine de six mois de prison avec sursis et une amende de 550 euros. L'ancienne présidente du tribunal de commerce de Bruxelles a été reconnue coupable de faux en écriture, usage de faux et violation du secret professionnel. L'homme d'affaires Luc Vergaelen, également poursuivi, a écopé d'une peine de trois mois de prison avec sursis et d'une amende de 550 euros, également pour faux en écriture. Le frère et la belle-soeur de l'ex-magistrate ont eux été acquittés.