Luc Hennart critique vivement l'idée de rendre impossible la suspension du prononcé pour viol

Luc Hennart critique vivement l'idée de rendre impossible la suspension du prononcé pour viol

Le président du tribunal de première instance francophone de Bruxelles, Luc Hennart, est vivement opposé à l'idée du ministre de la Justice, Koen Geens (CD&V), qui a évoqué dimanche la possibilité d'une modification de la loi afin de rendre impossible la suspension du prononcé envers une personne poursuivie pour viol. 26 réactions



"On assiste à une oeuvre de sape du pouvoir judiciaire"

"On assiste à une oeuvre de sape du pouvoir judiciaire"

Dans une note de travail récemment révélée par la presse, les juges d'instruction se sont irrités du plan Justice de Koen Geens. Un vrai bras de fer a commencé. A Bruxelles, ils sont soutenus par leur "patron", le juge Luc Hennart, qui ne mâche pas ses mots.10 réactions