Les violences "ordinaires" dans le centre de rétention Caricole

Les violences "ordinaires" dans le centre de rétention Caricole

Carte blanche - Il n'est pire douleur que d'être traité de Sans papier ou classé dans la catégorie des irréguliers. Par cette identité, la personne se sait plus adhérer aux valeurs de la société, elle perd la base du respect que l'on a, dans une situation normale.

La RDC réprime des marches anti-Kabila

La RDC réprime des marches anti-Kabila

Les forces de sécurité de République démocratique du Congo (RDC) ont réprimé dimanche des messes dans des églises à coups de gaz lacrymogène, et empêché des marches après l'appel des catholiques à manifester contre le maintien du président Joseph Kabila.

Kabila promulgue la loi électorale et le budget 2018

Kabila promulgue la loi électorale et le budget 2018

Le président congolais Joseph Kabila Kabange a promulgué dimanche la nouvelle loi électorale qui doit permettre l'organisation des scrutins prévus le 23 décembre 2018 en République démocratique du Congo (RDC) et le budget de l'État pour l'année prochaine, a rapporté lundi l'agence congolaise de presse (ACP).

RDC: tout rassemblement de plus de 5 personnes sera dispersé par les autorités

RDC: tout rassemblement de plus de 5 personnes sera dispersé par les autorités

Les autorités congolaises ont prévenu qu'elles disperseraient mercredi toute manifestation alors que l'opposition et des mouvements citoyens tentaient de mobiliser la population contre le calendrier électoral qui prolonge de fait de plus d'un an le pouvoir du président Joseph Kabila.

RDC : Kinshasa toujours sous tension, agitation dans plusieurs provinces

RDC : Kinshasa toujours sous tension, agitation dans plusieurs provinces

La République démocratique du Congo restait sous tension jeudi, deux jours après les violences meurtrières ayant marqué l'expiration du mandat du président Joseph Kabila : Kinshasa la grouillante capitale n'était que l'ombre d'elle-même alors que se multipliaient les incidents dans les provinces de cet État-continent.

RDC : Tirs nourris d'armes à feu à Lubumbashi, deuxième ville de RD Congo

RDC : Tirs nourris d'armes à feu à Lubumbashi, deuxième ville de RD Congo

Des tirs nourris d'armes à feu ont été entendus mardi matin à Lubumbashi, deuxième ville de la République démocratique du Congo, où les forces de l'ordre sont largement déployées au dernier jour du mandat du président Joseph Kabila, a indiqué le correspondant local de l'AFP.

Joseph Kabila, l'homme qui restait en place

Joseph Kabila, l'homme qui restait en place

Kris Berwouts - Le lundi 19 décembre à minuit, le second et constitutionnellement dernier mandat du président Kabila prend fin. Mais personne ne sait ce qui va se passer au Congo. "Kabila tient compte du fait qu'il pourrait subir le même sort que Saddam Hussein ou Mouammar Kadhafi", estime l'expert Kris Berwouts.

Le gouvernement recommande de reporter les voyages "non essentiels" en RD Congo

Le gouvernement recommande de reporter les voyages "non essentiels" en RD Congo

La Belgique recommande de "reporter tout voyage non essentiel" en République démocratique du Congo (RDC) alors qu'approche la fin du mandat du président Joseph Kabila, que l'opposition accuse de s'accrocher au pouvoir, indique le site du ministère des Affaires étrangères.

RDC: onze militants d'opposition condamnés en l'absence de leurs avocats

RDC: onze militants d'opposition condamnés en l'absence de leurs avocats

Onze militants d'opposition, arrêtés pour une manifestation contre le "dialogue national" voulu par le président Joseph Kabila, ont été condamnés mercredi par un tribunal de Lubumbashi, au sud-est de la République démocratique du Congo, sans être assistés de leurs avocats.

RDC: la juge ayant condamné l'opposant Katumbi dénonce des pressions

RDC: la juge ayant condamné l'opposant Katumbi dénonce des pressions

La présidente du tribunal de paix de Lubumbashi (sud-est de la République démocratique du Congo) a, dans une lettre à sa hiérarchie, demandé que soit considérée comme nulle sa signature apposée au bas du jugement condamnant l'ex-gouverneur de la province du Katanga, Moïse Katumbi Chapwe, à une peine de trois ans de prison dans une affaire de spoliation immobilière.