Communes à facilités: Liesbeth Homans défie le Conseil d'Etat

Communes à facilités: Liesbeth Homans défie le Conseil d'Etat

L'annulation, vendredi, par la ministre flamande de l'Intérieur, Liesbeth Homans (NV-A), des décisions de cinq communes à facilités de la périphérie bruxelloise, visant à établir un registre communal reprenant les noms de leurs habitants francophones souhaitant recevoir, durant quatre ans, leurs documents administratifs en français, a suscité de très vives réactions. Parmi celles-ci, la "totale désapprobation" de Sophie Wilmès, ministre du Budget, partenaire fédérale de la N-VA, et... présidente des élus MR de la périphérie.

Linkebeek, commune hors normes

Linkebeek, commune hors normes

Ce lundi, la 3e échevine, Valérie Geeurickx (LB-Ind.), doit être désignée bourgmestre par le conseil communal de Linkebeek. Cette désignation inattendue fait suite au refus de nomination du 2e échevin, Yves Ghequière (LB-Ind.), par Liesbeth Homans (N-VA).

Linkebeek: la majorité francophone proposera Valérie Geeuricks comme bourgmestre

Linkebeek: la majorité francophone proposera Valérie Geeuricks comme bourgmestre

La majorité francophone de la commune à facilités de Linkebeek proposera la candidature de Valérie Geeurickx, actuellement échevine, au maïorat lors de la séance du conseil communal du 8 mai prochain, a-t-on appris auprès du bourgmestre néerlandophone démissionnaire Eric De Bruycker (Prolink), sur foi des documents qui lui ont été envoyés à propos de l'ordre du jour de la séance.

Bart De Wever: "On nous voit comme plus stratégiques que ce que nous sommes"

Bart De Wever: "On nous voit comme plus stratégiques que ce que nous sommes"

La N-VA est souvent la cible de critiques exagérées, indique dimanche son président Bart De Wever au journal De Zondag. Le bourgmestre d'Anvers souhaite également que le gouvernement fédéral poursuive ses réformes. "Le risque réel est que le gouvernement dise qu'il en a déjà fait assez", explique-t-il.

L'Open VLD ne veut plus que l'état finance les religions

L'Open VLD ne veut plus que l'état finance les religions

La présidente de l'Open Vld, Gwendolyn Rutten, souhaite ouvrir le débat sur une révision de la Constitution pour faire en sorte que les cultes et la laïcité s'autofinancent, indique samedi De Standaard. L'information est également relayée par Le Soir.

Les communes flamandes obligées de prévoir des espaces pour les affiches électorales

Les communes flamandes obligées de prévoir des espaces pour les affiches électorales

Les villes et communes flamandes devront prévoir des espaces pour les affiches électorales dans le cadre des élections locales et provinciales qui se tiendront en 2018, ressort-il d'un arrêté approuvé par le gouvernement flamand sur proposition de la ministre des Affaires intérieures, Liesbeth Homans (N-VA).

Liesbeth Homans s'étonne des déclarations de Koen Geens à son encontre

Liesbeth Homans s'étonne des déclarations de Koen Geens à son encontre

La ministre flamande des Affaires intérieures, Liesbeth Homans, s'est dite étonnée par les déclarations du ministre de la Justice, Koen Geens, à son encontre. Selon elle, M. Geens a déjà évoqué publiquement des rapports de la Sûreté de l'Etat.

Koen Geens appelé à appliquer la loi, et donc à réprimer pénalement Liesbeth Homans

Koen Geens appelé à appliquer la loi, et donc à réprimer pénalement Liesbeth Homans

Le député Hans Bonte (sp.a) attend du ministre de la Justice, Koen Geens, qu'il ne se contente pas de rappeler à l'ordre la ministre flamande des Affaires intérieures, Liesbeth Homans, mais qu'il applique la loi dans l'intérêt de la Sûreté de l'Etat. Et la loi réprime pénalement la diffusion d'informations confidentielles venant des services de renseignement.

Reconnaissance des mosquées: Koen Geens fustige Liesbeth Homans

Reconnaissance des mosquées: Koen Geens fustige Liesbeth Homans

Le ministre de la Justice Koen Geens (CD&V) a fustigé dans un communiqué l'utilisation par la ministre flamande des Affaires intérieures Liesbeth Homans (N-VA) d'informations de la Sûreté de l'État pour justifier le retrait de la reconnaissance de la mosquée Fatih de Beringen.

La Wallonie en passe de renforcer les obligations des lieux de cultes

La Wallonie en passe de renforcer les obligations des lieux de cultes

Alors que la ministre flamande des Affaires intérieures Liesbeth Homans (N-VA) est empêtrée dans une controverse sur le retrait de la reconnaissance d'une mosquée de Beringen liée au département turc des affaires religieuses, la Wallonie, à la traîne en la matière, s'apprête à se doter d'un décret renforçant considérablement les obligations des gestionnaires de lieux de cultes.

Seule contre tous, Homans défend sa décision sur la mosquée Fatih de Beringen

Seule contre tous, Homans défend sa décision sur la mosquée Fatih de Beringen

La ministre flamande des Affaires intérieures Liesbeth Homans (N-VA) a dû défendre pendant plusieurs heures, lundi en commission du parlement flamand, sa décision de retirer la reconnaissance de la mosquée Fatih de Beringen, une décision critiquée tant par l'opposition que dans les rangs Open Vld et CD&V de la majorité gouvernementale.

Anvers veut que les réfugiés quittent la ville

Anvers veut que les réfugiés quittent la ville

Les réfugiés qui en ont le statut n'ont rien à faire en ville. Ils seraient bien mieux à la campagne selon l'échevin Fons Duchateau (N-VA). Selon lui, dans de petites communes l'intégration se passerait bien mieux...

Une présidente de CPAS non nommée à Wezembeek-Oppem

Une présidente de CPAS non nommée à Wezembeek-Oppem

La ministre flamande des Affaires intérieures Liesbeth Homans (N-VA) a décidé de ne pas nommer Nathalie Leclaire (DéFI) au poste de présidente du CPAS de la commune à facilités de Wezembeek-Oppem, a indiqué lundi son cabinet, à l'agence Belga. Selon la ministre, Mme Leclaire ne connaîtrait pas suffisamment le néerlandais pour pouvoir exercer valablement ce mandat.

"L'interdiction de la burqa est une infraction grave à la liberté des femmes"

"L'interdiction de la burqa est une infraction grave à la liberté des femmes"

Unia, le Centre interfédéral pour l'égalité des chances, a décidé de mettre fin à sa collaboration avec la juriste Rachida Lamrabet, qui s'était fait remarquer dans les médias flamands par ses propos sur l'interdiction de la burqa, annonce l'instance dimanche soir dans un communiqué.