Bienvenue dans l'intimité des princes !

Bienvenue dans l'intimité des princes !

Comment les membres des familles royales sont-ils éduqués ? Comment se marient-ils ? Comment meurent-ils ? Un ouvrage fourmillant d'informations issues de précieuses archives nous entraîne dans l'intimité des souverains.

Colonisation : menons des actes qui nous rendent fiers !

Colonisation : menons des actes qui nous rendent fiers !

Antoine Moens de Hase - Le débat autour des statues d'anciens militaires du camp esclavagiste aux États-Unis nous rappelle la lutte que nous devons mener pour décoloniser la Belgique. Nous ne devons pas détruire les symboles du passé mais les encadrer et en construire de nouveaux.

Doit-on faire disparaître les statues coloniales ?

Doit-on faire disparaître les statues coloniales ?

La représentation glorieuse de l'époque coloniale fait grincer de plus en plus de dents. Au point que des voix s'élèvent pour les faire disparaître de l'espace public. Va-t-on enlever ces statues d'une autre époque de leur socle se demande De Morgen.

17 février 1934 : le Roi est mort, un héros est né !

17 février 1934 : le Roi est mort, un héros est né !

C'est une tragédie. Ce lundi 19 février, en lisant leur journal du matin, les Belges ne peuvent plus nier l'évidence. Albert, leur roi, est mort. L'événement s'est produit l'avant-veille. Le souverain était en train d'escalader le "Vieux Bon Dieu", une falaise d'une trentaine de mètres située à Marche-les-Dames, en bord de Meuse. Il était expérimenté et en bonne santé. Il est pourtant tombé. Définitivement.

Tunnels: Bruxelles Mobilité doit "passer la seconde"

Tunnels: Bruxelles Mobilité doit "passer la seconde"

Le chef du groupe DéFI au parlement bruxellois, Emmanuel De Bock, a jugé jeudi que la fermeture temporaire du tunnel Léopold II constituait la fermeture de trop et que l'opérateur régional Bruxelles Mobilité devait "passer la seconde" en installant des portiques de limitation d'accès en hauteur qui étaient annoncés pour le premier trimestre de cette année.

" Léopold II n'était pas un génocidaire "

" Léopold II n'était pas un génocidaire "

Les massacres commis au Congo à la fin du XIXe siècle ne sont pas imputables au seul roi Léopold II. Pour l'historien Pierre-Luc Plasman (UCL), le "caoutchouc rouge" s'est répandu dans un contexte qui a permis à de simples quidams de se transformer en bourreaux. Pas d'intention génocidaire, donc, mais beaucoup d'aveuglement.