"La lenteur politique tue plus que le virus de l'hépatite C"

"La lenteur politique tue plus que le virus de l'hépatite C"

Francois Remy - L'état actuel de la médecine permettrait de guérir les 70.000 Belges souffrant d'hépatite C. Mais par leur culte du compromis, nos dirigeants alimentent l'inertie des campagnes de dépistage et bloquent même l'accès aux médicaments, en particulier chez les enfants. Pour qu'au final, dans la nébuleuse des compétences réparties entre fédéral et régional, les motivations budgétaires dictent la politique de santé.17 réactions