Les imams reconnus doivent parler une des langues du pays

Les imams reconnus doivent parler une des langues du pays

Les imams qui sont payés par les autorités doivent aussi connaître nos langues, estime le ministre de la Justice Koen Geens, qui a discuté de l'introduction d'une exigence linguistique avec l'Exécutif des musulmans.16 réactions