Journée de violence à Kinshasa : 17 à 50 morts selon les bilans

Journée de violence à Kinshasa : 17 à 50 morts selon les bilans

Kinshasa a renoué lundi avec ses vieux démons des violences à caractère politique au cours d'une journée meurtrière dont l'opposition entend faire le coup d'envoi d'un compte à rebours jusqu'au départ du président Joseph Kabila à l'issue de son mandat, le 20 décembre.1 réactions


Division et colère en RDC

Division et colère en RDC

Le massacre de plusieurs dizaines de civils dans la nuit de samedi à dimanche à Beni, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), attisait lundi la contestation contre le président Joseph Kabila, alimentant un climat politique déjà tendu à quelques mois de la fin de son mandat officiel.