Elio Di Rupo propose une visite virtuelle du 16 "rue de la Loi"
Elio Di Rupo propose une visite virtuelle du 16 "rue de la Loi"
Elio Di Rupo propose une visite virtuelle du 16 "rue de la Loi"
Elio Di Rupo propose une visite virtuelle du 16 "rue de la Loi"
Elio Di Rupo propose une visite virtuelle du 16 "rue de la Loi"
Elio Di Rupo propose une visite virtuelle du 16 "rue de la Loi"
0949632013-07-15 12:19:072014-08-19 16:04:57Le VifPas de parutionNormalArticleSimon DemeulemeesterPar Simon DemeulemeesterBelgiqueLeVif

Elio Di Rupo propose une visite virtuelle du 16 "rue de la Loi"

À l'occasion de la fête nationale le 21 juillet, le premier ministre Elio Di Rupo ouvre les portes du "16 rue de la Loi" et du Lambermont par le biais de Google Street View Special Collect.

auto2013-07-15 12:19:06http://www.levif.be/actualite/belgique/elio-di-rupo-propose-une-visite-virtuelle-du-16-rue-de-la-loi/article-normal-94963.htmlhttp://m.levif.be/actualite/belgique/elio-di-rupo-propose-une-visite-virtuelle-du-16-rue-de-la-loi/article-normal-94963.htmlhttp://www.levif.be/actualite/belgique/http://m.levif.be/actualite/belgique/
Elio Di Rupo propose une visite virtuelle du 16 "rue de la Loi"

Le bureau, le cabinet et la Chancellerie (l'administration) du premier ministre sont établis au "16 rue de la Loi". L'internaute a l'occasion de visiter le rez-de-chaussée (la cage d'escalier et les salles de réunion), le premier étage (la cage d'escalier et le bureau du premier ministre) ainsi que le quatrième étage (le couloir et la salle du Conseil des ministres). Chaque semaine, le "16", le centre névralgique de la politique du pays accueille le Conseil des ministres et Conseil des ministres restreint.

"Le Lambermont" constitue la résidence officielle du premier ministre (même si Di Rupo n'y habite pas). Il y reçoit ses hôtes importants. À visiter au Lambermont : le rez-de-chaussée avec la cour intérieure, le hall d'entrée, le jardin d'hiver, la grande salle de réunion, la salle des miroirs, la salle à manger et la cage d'escalier.

135demeulemeester-simonRédacteur en chef Knack.beDemeulemeesterSimonreporter/assets/159/avatar_81647.jpgsimon.demeulemeester@knack.behttps://www.facebook.com/simon.demeulemeester.54https://twitter.com/SDemeulemeester<Para>Simon Demeulemeester est rédacteur en chef de Knack.be</Para>http://www.levif.be/actualite/auteurs/simon-demeulemeester-135.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/simon-demeulemeester-135.htmlElio Di Rupo 16 rue de la LoiLambermont
ArcelorMittal : les manifestants ont quitté Bruxelles
ArcelorMittal : les manifestants ont quitté Bruxelles
ArcelorMittal : les manifestants ont quitté Bruxelles
ArcelorMittal : les manifestants ont quitté Bruxelles
ArcelorMittal : les manifestants ont quitté Bruxelles
ArcelorMittal : les manifestants ont quitté Bruxelles
01345092013-01-25 13:13:292014-08-21 15:59:57Le VifPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifBelgiqueLeVif

ArcelorMittal : les manifestants ont quitté Bruxelles

Les travailleurs d'ArcelorMittal venus manifester à Bruxelles vendredi ont quitté la capitale vers 15h15. Six policiers ont été légèrement blessés lors de la manifestation, annonce la police de Bruxelles-Capitale-Ixelles.

auto2013-01-25 13:13:28http://www.levif.be/actualite/belgique/arcelormittal-les-manifestants-ont-quitte-bruxelles/article-normal-134509.htmlhttp://m.levif.be/actualite/belgique/arcelormittal-les-manifestants-ont-quitte-bruxelles/article-normal-134509.htmlhttp://www.levif.be/actualite/belgique/http://m.levif.be/actualite/belgique/
ArcelorMittal : les manifestants ont quitté Bruxelles

Entre 400 et 500 manifestants ont rallié Bruxelles à bord de sept cars pour crier leur mécontentement après l'annonce faite jeudi par ArcelorMittal d'arrêter sept outils du froid en région liégeoise, menaçant ainsi 1.300 emplois directs, et quelque 6.300 emplois indirects, selon une estimation de l'UCM.Les manifestants sont arrivés vers 11h30 rue Lambermont et s'en sont immédiatement pris aux barrages de police, indique cette dernière. Des pavés ont été arrachés et lancés en direction des forces de l'ordre, qui ont fait usage à plusieurs reprises de canons à eau ainsi que de sprays au poivre. Deux véhicules garés dans l'enceinte du SPF Défense ont également été endommagés à la suite de jets de pierre. Le rassemblement a causé de nombreux embarras de circulation dans le centre de Bruxelles, notamment aux alentours de la petite ceinture. Les gouvernements fédéral et wallon se réunissaient à Bruxelles afin de trouver des pistes pour sauver l'outil sidérurgique. Une délégation d'une dizaines de représentants syndicaux était entrée vers 12h15 au Lambermont pour rencontrer les mandataires politiques. Les syndicats se sont refusé à tout commentaire à leur entrée. La police avait dressé un barrage afin d'empêcher l'accès des manifestants à la résidence du Premier ministre et manifestants et policiers se font face dans une ambiance plus que tendue. Plusieurs manifestants ont tenté de franchir le barrage, sans succès, et peu avant midi la situation dégénérait, avec des jets de boules de neige, de pétards, de pavés et de bouteilles en direction des forces de l'ordre. Les policiers ont, eux, fait usage de spray au poivre et actionné leurs autopompes. Deux hélicoptères de la police survolaient également l'événement. Les manifestants bloquaient également le passage des véhicules dans le tunnel Arts-Loi, ne laissant passer que quelques voitures. On veut le maintien de l'ensemble de l'activité sidérurgique à Liège, le chaud et le froid, sinon ce sera une catastrophe sociale", a indiqué David Camerini, président de la délégation CSC. "Il faut examiner toutes les formules possibles et imaginables pour que Mittal s'en aille. Que ce soit l'expropriation, la naturalisation ou la négociation, il faut que Mittal s'en aille et il faut surtout que les usines du bassin liégeois tournent", a pour sa part déclaré Francis Gomez, le président de la FGTB Métal Liège-Luxembourg, qui demande également "des actes".

77vif-leVifLereporter<p> </p>http://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlElio Di Rupo ArcelorMittal Lambermont
Budget : reprise des travaux budgétaires lundi matin
Budget : reprise des travaux budgétaires lundi matin
Budget : reprise des travaux budgétaires lundi matin
Budget : reprise des travaux budgétaires lundi matin
Budget : reprise des travaux budgétaires lundi matin
Budget : reprise des travaux budgétaires lundi matin
Budget : reprise des travaux budgétaires lundi matin
01212812012-11-11 20:36:012014-08-21 14:44:58Le VifPas de parutionNormalArticleBelgiqueLeVif

Budget : reprise des travaux budgétaires lundi matin

Le Premier ministre, les vice-Premiers ministres et le ministre du Budget se retrouveront lundi à 10h au Lambermont pour reprendre les travaux budgétaires, a-t-on appris dimanche dans l'entourage du Premier ministre, Elio Di Rupo.

auto2012-11-11 20:36:00http://www.levif.be/actualite/belgique/budget-reprise-des-travaux-budgetaires-lundi-matin/article-normal-121281.htmlhttp://m.levif.be/actualite/belgique/budget-reprise-des-travaux-budgetaires-lundi-matin/article-normal-121281.htmlhttp://www.levif.be/actualite/belgique/http://m.levif.be/actualite/belgique/
Budget : reprise des travaux budgétaires lundi matin

Samedi, à l'issue de réunions bilatérales avec les vice-Premiers, le comité ministériel restreint s'est réuni vers 17h pour poursuivre les discussions sur le budget 2013. La réunion n'a toutefois duré que deux heures. Des blocages ont subsisté sur le volet des dépenses primaires des différents départements ministériels.

Dimanche matin, les cérémonies de commémoration du 11 novembre ont eu lieu. Après celles-ci, M. Di Rupo a eu une nouvelle série de contacts informels.

Aucune précision n'était communiquée dimanche soir sur les thèmes qui seront abordés, notamment sur le point de savoir si les discussions recommencent sur les dépenses primaires. Si des blocages demeurent, certains confiaient samedi qu'un cadre de solution se dessinait et que les problèmes subsistants pourraient dès lors être reportés en fin de discussion. D'aucuns souhaitent en effet y voir clair sur d'autres volets du budget avant de consentir à certaines réductions de dépenses.

La réunion de lundi sera-t-elle la séance "au finish" tant attendue? Tant le ministre du Budget que les différents vice-premiers ont en tout cas répété samedi que "tout était sur la table".

Avec Belga

budgetLambermont 1211150

Budget: les blocages subsistent sur les dépenses primaires

11http://www.levif.be/article-normal-121115.html0