André Flahaut passe aux aveux

André Flahaut passe aux aveux

César Botero González - André Flahaut: "Si Elio Di Rupo part, il n'y a plus de parti!". Il se trompe et les militants apprécieront. Lorsqu'il n'y a plus de parti parce que son président part, le parti n'est pas un parti, c'est une bande des thuriféraires se trémoussant au va-et-vient de leurs encensoirs. Mais le PS, dans sa grande majorité, n'est pas de cet acabit, c'est toute autre chose.