Jeremy Corbyn, 'Le Fidel Castro de Londres'

Jeremy Corbyn, 'Le Fidel Castro de Londres'

Le radical Jeremy Corbyn a été largement réélu samedi à la tête du Labour, laissant entière la fracture entre la base et l'appareil du parti travailliste. Portrait de ce dinosaure gauchiste pour les uns et messie révolutionnaire pour les autres. 4 réactions


Jeremy Corbyn, indéfectible chef du Labour malgré la tourmente

Jeremy Corbyn, indéfectible chef du Labour malgré la tourmente

Entre son élection et la victoire du Brexit, Jeremy Corbyn a vécu neuf mois tumultueux à la tête du Labour, usant des militants comme d'un bouclier pour parer les coups d'une majorité de députés qui le jugent trop à gauche et incapable de devenir Premier ministre. Samedi, l'une de ces députées, Angela Eagle, a annoncé son intention de poser lundi sa candidature à la tête du parti, ouvrant la voie à une nouvelle élection pour la direction du Labour.1 réactions


GB: Labour Party et conservateurs en pleine crise politique

GB: Labour Party et conservateurs en pleine crise politique

"Un carnage", "une catastrophe": le parti travailliste était au bord de l'implosion mardi au Royaume-Uni où les conservateurs préparent de leur côté la succession du Premier ministre David Cameron, emporté par la tempête du Brexit.2 réactions


Royaume-Uni: un recul des travaillistes moins important qu'attendu

Royaume-Uni: un recul des travaillistes moins important qu'attendu

Le parti travailliste est le principal perdant des élections locales de jeudi au Royaume-Uni. Il se maintient toutefois mieux que ce que pronostiquaient les sondages, selon les premiers résultats partiels communiqués vendredi matin. Le nom du nouveau maire de Londres ne sera par contre pas connu avant vendredi soir.