"Le risque de torture au retour au Soudan n'a pas été vérifié"

"Le risque de torture au retour au Soudan n'a pas été vérifié"

"Ce n'est que sept jours après avoir tenté de rapatrier mon client soudanais que l'Office des Étrangers a vérifié si on pouvait bien le renvoyer dans sa patrie", déclare l'avocate Kati Verstrepen à notre confrère de Knack.

L'Institut Tahrir invite le directeur de l'Office des étrangers pour dissiper ses doutes

L'Institut Tahrir invite le directeur de l'Office des étrangers pour dissiper ses doutes

Le directeur pour l'Europe de l'Institut Tahrir pour les politiques au Moyen-Orient, Koert Debeuf, a invité mercredi le directeur général de l'Office des Étrangers Freddy Roosemont à venir lui-même écouter les témoignages d'expulsés soudanais, dont ce dernier avait, mardi, remis la véracité en question.

"La Belgique devrait avoir honte de la mission d'identification soudanaise"

"La Belgique devrait avoir honte de la mission d'identification soudanaise"

Depuis quelques jours, la venue d'une mission d'identification soudanaise en Belgique suscite la polémique. Après l'arrestation d'une centaine de présumés Soudanais, le Secrétaire d'État à l'Asile et à la Migration, Theo Francken, a fait appel à des agents soudanais pour identifier les détenus.

Que se passe-t-il au Maroc?

Que se passe-t-il au Maroc?

Depuis des mois, le Maroc est le théâtre de manifestations. Ce lundi, le leader du mouvement a été arrêté. "Son arrestation peut entraîner une explosion."

La lacune de l'Europe: "Nos problèmes commencent au Moyen-Orient"

La lacune de l'Europe: "Nos problèmes commencent au Moyen-Orient"

Après avoir passé cinq ans au coeur du monde arabe, l'expert en Moyen-Orient Koert Debeuf retourne en Europe. Sa mission : inciter les politiques européens à mener une véritable politique au Moyen-Orient. "Depuis dix ans, nous sommes aveugles à l'impact de l'étranger sur notre sécurité.

"L'État islamique va s'installer à 300 kilomètres de l'Italie"

"L'État islamique va s'installer à 300 kilomètres de l'Italie"

Il y a cinq ans, le Tunisien Mohammed Bouazizi s'est immolé par le feu. Quel est l'héritage de cet homme qui a mis le feu aux poudres du printemps arabe ? Sami Zemni, politologue, et Koert Debeuf, expert en Moyen-Orient, évaluent le printemps arabe. "Peu à peu, il prend l'ampleur de la Révolution française et l'Europe devra se battre en Libye"