Kamel Daoud : "Je me sens plus en sécurité en Algérie qu'en France"

Kamel Daoud : "Je me sens plus en sécurité en Algérie qu'en France"

Kamel Daoud n'a pas froid aux yeux. Son premier roman, le magistral "Meursault: contre-enquête" (2013) répond à l'"Étranger" d'Albert Camus. Et bien qu'on ait prononcé une fatwa contre lui, l'écrivain algérien continue à donner son avis sur les sujets brûlants. "Ce n'est pas nous les Arabes contre vous les Européens. Ensemble, nous représentons l'humanité, et de l'autre côté flotte le drapeau noir de la barbarie de l'EI."6 réactions