La guerre en Irak, une erreur à assumer "le restant de mes jours"

La guerre en Irak, une erreur à assumer "le restant de mes jours"

"Je vivrai le restant de mes jours avec la décision d'entrer en guerre et ses conséquences catastrophiques" : John Prescott, numéro deux du gouvernement de Tony Blair lorsque Britanniques et Américains ont envahi l'Irak en 2003, a déploré dimanche une guerre "illégale".9 réactions