Electrabel a 8 jours pour garantir qu'elle fera face à ses obligations de démantèlement

Electrabel a 8 jours pour garantir qu'elle fera face à ses obligations de démantèlement

La ministre de l'Énergie Marie Christine Marghem a écrit à Synatom, filiale d'Electrabel, pour lui enjoindre de l'"assurer sous huitaine" que cette dernière offre les garanties suffisantes pour faire face à ses obligations, a-t-elle indiqué jeudi à la Chambre, sur fond de craintes d'insolvabilité rendant impossible la responsabilité de l'électricien dans la gestion des coûts du démantèlement des centrales et de la gestion des déchets nucléaire.

"Engie organise l'insolvabilité d'Electrabel"

"Engie organise l'insolvabilité d'Electrabel"

Le groupe "Engie est très clairement en train d'organiser l'insolvabilité d'Electrabel par rapport à sa responsabilité dans la gestion des coûts du démantèlement des centrales et de la gestion des déchets nucléaire", dénonce Jean-Marc Nollet, député fédéral écolo, dans la foulée d'un article de L'Echo évoquant le versement par Electrabel à sa maison-mère française, Engie, d'un dividende d'1,641 milliard d'euros.

Déchets nucléaires: Marghem soutient la consultation publique

Déchets nucléaires: Marghem soutient la consultation publique

La ministre fédérale de l'Environnement, Marie Christine Marghem, soutient l'idée que l'Office national des déchets radioactifs et des matières fissiles (Ondraf) devra procéder à une étude environnementale et à une consultation publique pour le stockage des déchets radioactifs, est-il ressorti d'une réponse à une question du député Jean-Marc Nollet (Ecolo).

Fuite détectée dans la partie nucléaire de Doel 1

Fuite détectée dans la partie nucléaire de Doel 1

Une fuite a été détectée dans la partie nucléaire de Doel 1, à l'arrêt depuis le début de la semaine pour une maintenance au niveau du circuit de refroidissement. C'est au cours de ces travaux que la fuite a été découverte, a confirmé Engie Electrabel à la télévision locale TV Oost, ce qui suscite l'inquiétude dans les rangs des partis d'opposition.

"La majorité a tout en mains pour sortir du nucléaire"

"La majorité a tout en mains pour sortir du nucléaire"

"La majorité a toutes les cartes en mains pour prendre une décision définitive. La Belgique peut quitter le nucléaire en 2025, il s'agit de la solution la moins chère, la plus sécurisée et la moins problématique sur le plan environnemental", a estimé jeudi le député Jean-Marc Nollet (Ecolo) à la lecture du rapport du professeur Johan Albrecht chiffrant le pacte énergétique.

Jean-Marc Nollet dénonce l'option "enfouissement passif" des déchets nucléaires

Jean-Marc Nollet dénonce l'option "enfouissement passif" des déchets nucléaires

Le député Jean-Marc Nollet (Ecolo) a dénoncé vendredi soir la décision prise par le conseil d'administration de l'Organisme national des déchets radioactifs et des matières fissiles (ONDRAF) de recommander au gouvernement l'"enfouissement passif" de déchets nucléaires hautement radioactifs, exigeant une consultation public sur ce sujet.

"Il manquera 20 milliards pour sortir du nucléaire", prévient Nollet

"Il manquera 20 milliards pour sortir du nucléaire", prévient Nollet

Pour sortir du nucléaire en 2025, la Belgique a prévu un budget de 14,8 milliards d'euros. Via des estimations suisses faites par des organes officiels, le député Ecolo Jean-Marc Nollet chiffre cependant le coût de sortie du nucléaire entre 35,3 et 36,7 milliards.

Une sortie du nucléaire est possible pour 2025

Une sortie du nucléaire est possible pour 2025

L'étude publiée mercredi par Elia est "une bonne nouvelle" car elle confirme que la Belgique peut sortir du nucléaire en 2025, a réagi depuis Bonn, où se déroule actuellement la COP23, le chef de groupe Ecolo-Groen, Jean-Marc Nollet.

Crise en Catalogne: Ecolo-Groen, PS et sp.a demandent au Premier ministre de s'expliquer

Crise en Catalogne: Ecolo-Groen, PS et sp.a demandent au Premier ministre de s'expliquer

Le groupe Ecolo-Groen à la Chambre des représentants a demandé au président de l'assemblée Siegfried Bracke (N-VA) de convoquer le Premier ministre Charles Michel afin qu'il s'explique cette semaine sur la position de son gouvernement dans la crise en Catalogne, a indiqué lundi le chef de groupe, Jean-Marc Nollet, à l'agence Belga.

Ecolo demande le retrait des produits dérivés contenant du fipronil

Ecolo demande le retrait des produits dérivés contenant du fipronil

Les écologistes francophones ont réclamé samedi le retrait du commerce des produits dérivés contenant du fipronil, comme les biscuits à la frangipane découverts en France, par la voix de leur chef de groupe à la Chambre, le député Jean-Marc Nollet.

Oeufs contaminés: l'administrateur délégué de l'Afsca s'explique à la Chambre

Oeufs contaminés: l'administrateur délégué de l'Afsca s'explique à la Chambre

"Ce n'est pas parce qu'un produit est interdit que nous ne contrôlons pas sa présence", a affirmé mercredi devant les commissions réunies de l'Economie et de la Santé publique de la Chambre Herman Diricks, administrateur délégué de l'Afsca. Il répondait ainsi à plusieurs députés s'étonnant de l'absence du contrôle de l'insecticide fipronil, dont la présence a été détectée dans des oeufs, par l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire.

Michel et le patriotisme européen

Michel et le patriotisme européen

Le premier ministre Charles Michel n'a pas exclu de porter des propositions visant à défendre un "patriotisme économiques européen", en guise de réponse à la probable désolidarisation américaine vis-à-vis de l'accord de paris.

Publifin: Nollet renvoie la balle à Marcourt et Furlan

Publifin: Nollet renvoie la balle à Marcourt et Furlan

L'ancien ministre wallon de l'Énergie Jean-Marc Nollet (Ecolo) est revenu, devant la commission d'enquête Publifin, sur les balises qu'il a mises avec ses partenaires PS et cdH de l'époque à une ouverture au privé excessive des gestionnaires de réseau de distribution (GRD), tout en détaillant la perméabilité des ministres à certaines demandes jugées légitimes.