En Côte d'Ivoire, on détruit les plantations de cacao pour chercher de l'or

En Côte d'Ivoire, on détruit les plantations de cacao pour chercher de l'or

"Il ne pleut plus depuis cinq ans et le cacao ne rapporte plus", peste Ferdinand Konan Yao, chapeau de cow-boy sur la tête : comme de nombreux autres paysans du centre ivoirien, il est devenu orpailleur, troquant sa machette contre une pioche, afin de travailler dans les vastes plantations de cacao transformées en mines d'or clandestines.2 réactions