L'islam modéré en danger ?

L'islam modéré en danger ?

Ce vendredi soir, une alliance turco-salafiste se prépare à porter un nouveau président à la tête de l'Exécutif des musulmans de Belgique. Comme en France, la Turquie d'Erdogan veut s'imposer dans l'islam institutionnel.

Le cofondateur du parti Islam qualifie son renvoi de la Stib de "représailles politiques"

Le cofondateur du parti Islam qualifie son renvoi de la Stib de "représailles politiques"

Redouane Ahrouch, l'un des fondateurs du parti Islam, considère que son licenciement par la Stib, société bruxelloise des transports en commun, était une mesure de rétorsion politique. "Il est triste de voir des politiciens intervenir dans les vies professionnelle et privée d'un citoyen", a-t-il déploré jeudi.

Redouane Ahrouch, cofondateur du parti Islam, licencié par la Stib

Redouane Ahrouch, cofondateur du parti Islam, licencié par la Stib

L'un des fondateurs du parti Islam, Redouane Ahrouch, a été licencié ce mercredi matin par la Stib, indique la porte-parole de la société bruxelloise de transports Françoise Ledune, confirmant une information de la RTBF.

Parti Islam, vraie menace ou épouvantail commode ?

Parti Islam, vraie menace ou épouvantail commode ?

Interdire le parti Islam est presque impossible actuellement, et modifier le droit belge pour y parvenir l'est pratiquement tout autant. Alors, Islam, vraie menace ou épouvantail commode ? Les deux, mon adjudant !

L'arbre du parti "Islam" qui cache la forêt de l'islam

L'arbre du parti "Islam" qui cache la forêt de l'islam

Alain Destexhe - Dans la polémique sur le parti Islam, c'est la N-VA qui, comme souvent, a vu juste en affirmant que ce n'était que la partie émergée de l'iceberg. Le problème de l'islamisation rampante de certaines communes et quartiers est beaucoup plus grave que l'existence de ce parti.

Richard Miller veut interdire le parti Islam

Richard Miller veut interdire le parti Islam

Le député fédéral Richard Miller (MR) souhaite l'interdiction du parti Islam, a-t-il rappelé samedi à l'agence Belga en réaction à la diffusion du programme de la formation islamiste.

Esprit d'escalier

Esprit d'escalier

Auteur d'essais comme Les Nouveaux Penseurs de l'islam et Le Coran expliqué aux jeunes, Rachid Benzine confirme son inscription dans le théâtre avec Pour en finir avec la question musulmane, créé à Mons avant de s'installer à Liège. Les névroses de nos sociétés condensées dans une cage d'escalier, à voir en famille.

"Abdeslam est devenu un surmusulman"

"Abdeslam est devenu un surmusulman"

Salah Abdeslam, ancien petit délinquant de quartier souvent dépeint en fêtard peu porté sur la religion, a présenté au cours de son procès à Bruxelles l'image d'un islamiste convaincu, dont le parti pris idéologique s'est vraisemblablement renforcé en prison.

Mettons en place les Assises de l'Islam de Belgique

Mettons en place les Assises de l'Islam de Belgique

Aymeric de Lamotte - Beaucoup d'experts s'accordent pour dire que le terrorisme serait issu de deux causes : une perte de sens dans nos sociétés consuméristes qui frappent de nombreux jeunes et la présence d'un courant salafiste qui se propose comme une réponse à ce besoin de repères. C'est précisément cette vision rétrograde de l'Islam que nous entendons combattre.

"J'entends de moins en moins qu'on considère Mohamed Merah comme un héros de l'islam"

"J'entends de moins en moins qu'on considère Mohamed Merah comme un héros de l'islam"

Le 11 mars 2012, à Toulouse, Latifa Ibn Ziaten perdait son fils Imad, abattu par Mohamed Merah. Depuis ce drame, elle a créé l'association Imad pour la jeunesse et la paix. Elle sillonne maisons de quartier, prisons et écoles pour lutter contre le radicalisme. Un combat récompensé par le prix de la Démocratie et des droits de l'homme décerné par le parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, le 18 octobre. Le frère de Mohamed Merah, Abdelkader, a été condamné a 20 ans de réclusion criminelle.

"Imagine-t-on de ne pas trop parler du nazisme pour ne pas jeter l'opprobre sur les jeunes Allemands?"

"Imagine-t-on de ne pas trop parler du nazisme pour ne pas jeter l'opprobre sur les jeunes Allemands?"

L'éditeur belge André Versaille, 68 ans, est un grand dévoreur de livres, un libre-penseur volubile, fan de France Culture et de débats franco-français. Dans Les Musulmans ne sont pas des bébés phoques, prépublié en feuilleton sur le site du Monde, il s'étonne de la complaisance de la gauche à l'égard de l'islamisme, qui perpétue d'autres aveuglements.