Le Parlement européen demande une harmonisation du don d'invendus alimentaires
Le Parlement européen demande une harmonisation du don d'invendus alimentaires
Le Parlement européen demande une harmonisation du don d'invendus alimentaires
Le Parlement européen demande une harmonisation du don d'invendus alimentaires
Le Parlement européen demande une harmonisation du don d'invendus alimentaires
Le Parlement européen demande une harmonisation du don d'invendus alimentaires
Le Parlement européen demande une harmonisation du don d'invendus alimentaires
Le Parlement européen demande une harmonisation du don d'invendus alimentaires
04520152016-01-19 12:21:492016-01-19 12:21:49BelgaPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifInternationalLeVif

Le Parlement européen demande une harmonisation du don d'invendus alimentaires

Le Parlement européen a adopté lundi soir, à l'initiative du député socialiste belge Hugues Bayet, une déclaration pour demander à la Commission européenne d'harmoniser les règles permettant le don d'invendus alimentaires à des organisations caritatives.

yesOlivia Lepropre2016-01-19 12:22:03http://www.levif.be/actualite/international/le-parlement-europeen-demande-une-harmonisation-du-don-d-invendus-alimentaires/article-normal-452015.htmlhttp://m.levif.be/actualite/international/le-parlement-europeen-demande-une-harmonisation-du-don-d-invendus-alimentaires/article-normal-452015.htmlhttp://www.levif.be/actualite/international/http://m.levif.be/actualite/international/
Le Parlement européen demande une harmonisation du don d'invendus alimentaires

La déclaration, signée par 385 eurodéputés, invite la Commission européenne et le Conseil "à envisager la possibilité d'adopter à l'échelle européenne, en coopération avec le secteur alimentaire, un dispositif destiné à inciter les supermarchés à distribuer leurs denrées alimentaires invendues et consommables aux organisations caritatives" et rappelle qu'un Européen sur quatre est menacé de pauvreté.

Dans un communiqué, Hugues Bayet indique qu'il contactera la commissaire européenne aux Affaires sociales, la Belge Marianne Thyssen, pour lui demander de se saisir du dossier et lui proposer trois pistes de travail, l'exemption de la TVA sur les dons alimentaires aux associations, une aide logistique aux associations qui distribuent les dons, et un focus particulier pour sécuriser la chaîne alimentaire.

En Belgique, la commune de Herstal, dirigée par l'ancien eurodéputé socialiste Frédéric Daerden, avait été la première à organiser le don d'invendus alimentaires.

La Wallonie s'est également dotée, en 2015, d'un programme de lutte contre le gaspillage alimentaire. Au niveau fiscal, tous les commerces belges peuvent bénéficier d'une exonération de la TVA s'ils font don de leurs invendus alimentaires aux CPAS ou aux associations que les CPAS reconnaissent.

77vif-leRédaction en ligneVifLereporterhttp://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlinvendusdons
Grande distribution: jeter les invendus désormais interdit en France
Grande distribution: jeter les invendus désormais interdit en France
Grande distribution: jeter les invendus désormais interdit en France
Grande distribution: jeter les invendus désormais interdit en France
Grande distribution: jeter les invendus désormais interdit en France
Grande distribution: jeter les invendus désormais interdit en France
3116729Alors que les socialistes allons fassent de même et continuent cette action aussi chez nous !!!!!!!! Excellentes initiatves dans un continent qui se dit en difficultés financières et économique2015-05-22 09:50:31michel Brasseur116611Tient une mesure intelligente digne d'un être humain2015-05-22 07:33:20Chris Barthe116583J'espère que cette loi serra bien ficelée mais avec l'amateurisme du gouvernement socialiste on peut TOUT craindre, car Pimprenelle a démontré mainte fois qu'elle n'est pas une lumière comme son ex2015-05-22 06:17:09Jacques Belik3963892015-05-21 22:00:382015-05-21 22:08:34BelgaPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifInternationalLeVif

Grande distribution: jeter les invendus désormais interdit en France

Le secteur de la grande distribution, très puissant en France, ne pourra bientôt plus jeter la nourriture invendue de ses rayons, en vertu d'une série de mesures contre le gaspillage alimentaire votées à une rare unanimité jeudi par les députés.

yes2015-05-21 22:00:00http://www.levif.be/actualite/international/grande-distribution-jeter-les-invendus-desormais-interdit-en-france/article-normal-396389.htmlhttp://m.levif.be/actualite/international/grande-distribution-jeter-les-invendus-desormais-interdit-en-france/article-normal-396389.htmlhttp://www.levif.be/actualite/international/http://m.levif.be/actualite/international/
Grande distribution: jeter les invendus désormais interdit en France

Il sera notamment interdit aux distributeurs du secteur alimentaire de rendre leurs invendus impropres à la consommation. "Voir de l'eau de Javel déversée sur les poubelles des grandes surfaces avec des aliments consommables, ça scandalise", a déclaré l'ancien ministre de l'Agroalimentaire Guillaume Garot, député de la majorité socialiste à l'origine de l'initiative.

Les distributeurs devront s'efforcer de prévenir tout gaspillage, ou à défaut d'utiliser leurs invendus, au travers de dons, ou pour l'alimentation animale ou encore à des fins de compost pour l'agriculture.

Les supermarchés et hypermachés de plus de 400 mètres carrés auront notamment l'obligation de conclure une convention avec une association caritative, afin de faciliter les dons alimentaires. Les produits invendus sous marque de distributeur qui seraient retournés au fournisseur pourront par ailleurs faire l'objet de dons alors qu'ils sont détruits actuellement.

Enfin, la lutte contre le gaspillage alimentaire sera intégrée à l'éducation à l'alimentation durant le parcours scolaire. Chaque Français jette en moyenne 20 à 30 kilos de nourriture par an, ce qui représente une somme estimée à 12 à 20 milliards d'euros sur une année.

L'ensemble des mesures a été adopté dans le cadre de l'examen par les députés d'un projet de loi sur la transition énergétique porté par la ministre de l'Ecologie Ségolène Royal, dont M. Garot est un proche. Le gouvernement français s'était fixé dès 2012 un objectif de division par deux du gaspillage alimentaire d'ici 2025.

77vif-leVifLereporter<p> </p>http://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlsupermarchésinvendus
Supermarchés: les invendus devront être proposés aux associations
Supermarchés: les invendus devront être proposés aux associations
Supermarchés: les invendus devront être proposés aux associations
Supermarchés: les invendus devront être proposés aux associations
Supermarchés: les invendus devront être proposés aux associations
Supermarchés: les invendus devront être proposés aux associations
Supermarchés: les invendus devront être proposés aux associations
0661592014-02-21 20:36:042014-08-18 21:36:09Le VifPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifBelgiqueLeVif

Supermarchés: les invendus devront être proposés aux associations

Les invendus consommables des grandes surfaces de distribution alimentaire en Wallonie devront systématiquement être proposés à une association caritative avant de partir vers une filière de valorisation ou d'élimination des déchets, a décidé vendredi la commission de l'Environnement du parlement wallon, à l'unanimité moins l'abstention du MR.

auto2014-02-21 20:36:03http://www.levif.be/actualite/belgique/supermarches-les-invendus-devront-etre-proposes-aux-associations/article-normal-66159.htmlhttp://m.levif.be/actualite/belgique/supermarches-les-invendus-devront-etre-proposes-aux-associations/article-normal-66159.htmlhttp://www.levif.be/actualite/belgique/http://m.levif.be/actualite/belgique/
Supermarchés: les invendus devront être proposés aux associations

Le décret de 1999 sur les permis d'environnement prévoira en effet à l'avenir une obligation pour l'exploitant d'une grande surface de distribution de proposer les invendus alimentaires à au moins une association active dans le secteur de l'aide alimentaire, selon cette proposition de décret introduite par Malika Sonnet (PS) et consorts, et quelque peu amendée. Les grandes surfaces concernées sont des magasins pour la vente au détail d'une surface totale supérieure à 1.000 m2.

"Jusqu'ici, l'organisation du don de ces invendus reposait uniquement sur une démarche volontaire de la part des grandes surfaces de distribution, alors que de très nombreuses associations caritatives sont parfaitement organisées pour recevoir et redistribuer rapidement ces invendus consommables auprès des plus démunis, bien entendu dans le respect des normes actuelles en matière d'hygiène et de sécurité alimentaire", ont relevé les députés PS dans un communiqué.

Le dossier, en rade depuis plus de deux ans, s'est donc débloqué. C'est que les commerçants eux-mêmes ont pu entre-temps bénéficier d'une réglementation plus souple de l'Agence alimentaire (AFSCA) et de la suppression de la TVA sur les dons alimentaires, relevait dernièrement Comeos, la fédération belge du commerce.

L'an dernier, les commerçant ont ainsi fait don de 1.846 tonnes de nourriture aux banques alimentaires, soit 28% de plus qu'en 2012.

Comeos plaide désormais pour la suppression de la TVA sur les dons non-alimentaires afin d'encourager le don de vêtements, jouets, produits électroniques aux plus démunis.

La proposition de décret doit encore être approuvée en séance plénière.

77vif-leVifLereporter<p> </p>http://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlgrandes surfacessupermarchésinvendusassociations