Relaxe faute d'interprète portugais : les traducteurs interpellent le politique

Relaxe faute d'interprète portugais : les traducteurs interpellent le politique

La Chambre belge des Traducteurs, Interprètes et Philologues (CBTIP) déclare lundi dans un communiqué avoir appris "avec consternation" qu'un ressortissant brésilien arrêté à Zaventem pour détention de cocaïne a dû être relâché car aucun interprète juré portugais n'a pu être trouvé pour procéder à son interrogatoire. La CBTIP lance un appel au gouvernement pour que l'État se penche "enfin et de toute urgence" sur la création et la mise en place d'un statut pour les traducteurs et interprètes jurés.