Il y a eu plus de 300 interventions des pompiers à Bruxelles jeudi soir
Il y a eu plus de 300 interventions des pompiers à Bruxelles jeudi soir
Il y a eu plus de 300 interventions des pompiers à Bruxelles jeudi soir
Il y a eu plus de 300 interventions des pompiers à Bruxelles jeudi soir
Il y a eu plus de 300 interventions des pompiers à Bruxelles jeudi soir
Il y a eu plus de 300 interventions des pompiers à Bruxelles jeudi soir
Il y a eu plus de 300 interventions des pompiers à Bruxelles jeudi soir
05164432016-06-24 19:44:582016-06-24 19:49:43BelgaPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifBelgiqueLeVif

Il y a eu plus de 300 interventions des pompiers à Bruxelles jeudi soir

La centrale 112 de Bruxelles a reçu plus de 600 appels jeudi soir entre 20h et minuit au plus fort des importants orages qui ont touché la capitale et le pays.

yesKevin Dochain2016-06-24 19:45:00http://www.levif.be/actualite/belgique/il-y-a-eu-plus-de-300-interventions-des-pompiers-a-bruxelles-jeudi-soir/article-normal-516443.htmlhttp://m.levif.be/actualite/belgique/il-y-a-eu-plus-de-300-interventions-des-pompiers-a-bruxelles-jeudi-soir/article-normal-516443.htmlhttp://www.levif.be/actualite/belgique/http://m.levif.be/actualite/belgique/<blockquote class="instagram-media" data-instgrm-captioned data-instgrm-version="7" style=" background:#FFF; border:0; border-radius:3px; box-shadow:0 0 1px 0 rgba(0,0,0,0.5),0 1px 10px 0 rgba(0,0,0,0.15); margin: 1px; max-width:658px; padding:0; width:99.375%; width:-webkit-calc(100% - 2px); width:calc(100% - 2px);"><div style="padding:8px;"> <div style=" background:#F8F8F8; line-height:0; margin-top:40px; padding:50.0% 0; text-align:center; width:100%;"> <div style=" background:url(data:image/png;base64,iVBORw0KGgoAAAANSUhEUgAAACwAAAAsCAMAAAApWqozAAAABGdBTUEAALGPC/xhBQAAAAFzUkdCAK7OHOkAAAAMUExURczMzPf399fX1+bm5mzY9AMAAADiSURBVDjLvZXbEsMgCES5/P8/t9FuRVCRmU73JWlzosgSIIZURCjo/ad+EQJJB4Hv8BFt+IDpQoCx1wjOSBFhh2XssxEIYn3ulI/6MNReE07UIWJEv8UEOWDS88LY97kqyTliJKKtuYBbruAyVh5wOHiXmpi5we58Ek028czwyuQdLKPG1Bkb4NnM+VeAnfHqn1k4+GPT6uGQcvu2h2OVuIf/gWUFyy8OWEpdyZSa3aVCqpVoVvzZZ2VTnn2wU8qzVjDDetO90GSy9mVLqtgYSy231MxrY6I2gGqjrTY0L8fxCxfCBbhWrsYYAAAAAElFTkSuQmCC); display:block; height:44px; margin:0 auto -44px; position:relative; top:-22px; width:44px;"></div></div> <p style=" margin:8px 0 0 0; padding:0 4px;"> <a href="https://www.instagram.com/p/BHAeOPHqNf0/" style=" color:#000; font-family:Arial,sans-serif; font-size:14px; font-style:normal; font-weight:normal; line-height:17px; text-decoration:none; word-wrap:break-word;" target="_blank">Under the bridge downtown</a></p> <p style=" color:#c9c8cd; font-family:Arial,sans-serif; font-size:14px; line-height:17px; margin-bottom:0; margin-top:8px; overflow:hidden; padding:8px 0 7px; text-align:center; text-overflow:ellipsis; white-space:nowrap;">Une photo publiée par Malik Alimoekhamedov (@malik.alimoekhamedov) le <time style=" font-family:Arial,sans-serif; font-size:14px; line-height:17px;" datetime="2016-06-23T18:40:06+00:00">23 Juin 2016 à 11h40 PDT</time></p></div></blockquote><script async defer src="//platform.instagram.com/en_US/embeds.js"></script>

Au lendemain de ceux-ci, les pompiers de Bruxelles ont dénombré plus de 300 interventions. Les problèmes les plus fréquemment rencontrés étaient des avaloirs bouchés et des inondations de caves.

Selon la secrétaire d'état bruxelloise en charge du Service d'incendie et d'aide médicale urgente. Cécile Jodogne, des opérateurs ont été appelés en renfort pour faire face aux centaines d'appels reçus par la centrale 112. Des appels provenant de zone(s) en-dehors de Bruxelles ont également été redirigés vers la centrale bruxelloise.

Dans la capitale, les zones les plus touchées sont situées à l'ouest. Les intempéries ont d'abord atteint Forest et Anderlecht, avant d'évoluer vers Molenbeek et de se disperser au-dessus de Laeken. Selon le bilan présenté vendredi par Mme Jodogne, la répartition géographique des appels indique que le sud et l'est de la Région bruxelloise n'ont pas été fortement touchés.

>> Les violents orages ont causé d'impressionnants dégâts (PHOTOS/VIDEOS)

LOW77vif-leVifLereporterhttp://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlinnondationsintempériesBruxellespompiers
Intempéries en Belgique: "Le changement climatique n'est pas en cause"
Intempéries en Belgique: "Le changement climatique n'est pas en cause"
Intempéries en Belgique: "Le changement climatique n'est pas en cause"
Intempéries en Belgique: "Le changement climatique n'est pas en cause"
Intempéries en Belgique: "Le changement climatique n'est pas en cause"
Intempéries en Belgique: "Le changement climatique n'est pas en cause"
Intempéries en Belgique: "Le changement climatique n'est pas en cause"
Intempéries en Belgique: "Le changement climatique n'est pas en cause"
18369041Mr Petit ... "Certes rien ne prouve que le réchauffement climatique soit responsable, mais rien ne l'exclut non plus" ... on connait la chanson : "rien ne prouve que Jésus à bien marché sur l'eau mais rien ne l'exclut non plus" ... rien ne prouve que la terre n'est pas plate mais rien ne l'exclut non plus" n'est-ce pas?2016-06-09 08:07:21Marcel Brada369035Les écolos, véritables représentants des lobbies industriels du vert, sortent de leur trou à chaque fois qu'il fait trop chaud ou trop froid ou trop pluvieux et à chaque fois, les actionnaires de ces industries,se frottent les mains et voient leur porte-feuille gonfler2016-06-09 08:04:35Marcel Brada368961si vous ne respectez pas la nature....elle se venge......trop de beton !!! trop de routes asphaltées, de ruisseaux non entretenus...etc.....2016-06-09 00:52:54christiane corbet368953Les climato-catastrophistes nous avaient annoncé la remontée du climat méditerranéen chez nous avec des étés très secs. Météorologiquement, le mois de juin fait partie de l'été. Mais je fais confiance aux climato-catastrophistes pour nous trouver une autre de leurs prédictions qui annonce bien ce genre d'événements. Leur théorie permet d'expliquer tout événement et son contraire. Bien sûr, il serait inconvenant de rappeler que l'on recouvre d'asphalte et de béton les pentes qui jadis étaient couvertes de sol naturels absorbants. Il serait aussi malvenu de rappeler que nos ancêtres ne construisaient pas dans les zones inondables.2016-06-08 23:59:57Bernard Bachelart368871Personne ne le croira. Certes rien ne prouve que le réchauffement climatique soit responsable, mais rien ne l'exclut non plus.2016-06-08 20:27:32Baudouin Petit368865D'abord, il peut y avoir des orages même sans haute température, tout dépend de l'instabilité : je me souviens, au siècle passé, d'une chute de neige pendant un orage en plein hiver, sous vent de nord-ouest ! Ensuite, pour déterminer des "tendances climatiques", il convient d'utiliser les "valeurs moyennes" sur des périodes d'au moins 5 ans, ce qui permet d'éliminer les fluctuations "erratiques" d'une année sur l'autre. Et bien sûr les inondations ne dépendent pas uniquement des fortes pluies, mais aussi de l'aménagement du territoire !2016-06-08 19:56:49André PIRLET368845Naguère les intempéries étaient attribuées à l'expérimentation des armes nucléaires. Les pluies contemporaines ne sont sans doute pas plus importantes, mais leurs conséquences sont peut-être aggravées par l'agriculture, l'asphaltage et le bétonnage modernes. Le temps est versatile : 1976 a été une année sèche, 1977, une année humide contrairement aux prévisions de certains experts prévoyant une ère de sécheresse.2016-06-08 19:40:53Paul Rasmont368829Merci Monsieur Falisse: Vous êtes donc expert du climat? Scientifique au Giec?2016-06-08 19:24:43alain d'haene368819@alain d'haene... Ce monsieur est très ans doute un expert de la météo, pas du climat, ce qui n'est pas la même science. Pris isolément, sur un plan purement météorologique, il a très certainement raison... Mais le même événement mériterait à être rapporté à une période plus longue. Déjà, est-il normal d'avoir un épisode orageux d'une telle violence au printemps? Par des températures qui sont loin d'être caniculaires??? La fréquence de ces phénomènes extrêmes n'est-elle pas plus rapide???2016-06-08 19:12:27Christophe Falisse368817Avant de regarder la situation de manière microscopique, il faut voir le nombre de ces situations "synoptique". Je parie qu'elles se multiplient ces dernières années. On parle de réchauffement, mais il faudrait surtout parler de bouleversement climatique. Ce que le GIEC nous apprend, c'est que les événements climatiques extrêmes vont se répéter et s'amplifier. Donc oui, pris isolément, cet épisode orageux n'est sans doute pas lié directement au réchauffement. Par contre, la répétition de plus en plus rapide... De plus, il parle d'orage violent par une chaude journée d'été. Dans les années 70-80, ces orages d'été arrivaient suite à des journées à 30 degrés, fin août. Aujourd'hui, les orages violents se produisent en toutes saisons, même sans forte chaleur. De plus, l'urbanisation galopante et l'agriculture intensive ont un effet multiplicateur en termes de dégâts...2016-06-08 19:08:46Christophe Falisse368807Il n'y connait rien, c'est évident?. Les experts sont sur ce site , toujours les mêmes et pour toutes les matières.2016-06-08 18:57:26alain d'haene368775Y en a marre de ces experts, qui nient l'évidence en usant de propos lénifiants pour ne pas effrayer le citoyen lambda. Citons Molière: "j'ai le sentiment qu'en faits tant qu'en propos, la science et sujette à faire de grands sots". - " J'ai cru jusques ici que c'était l'ignorance qui faisait les grands sots, et non la science !" -" Vous avez cru fort mal, et je vous suis garant qu'un sot savant est sot, plus qu'un sot ignorant "......2016-06-08 18:18:00daniel dachy368729bizarre ! pourtant cette augmentation de la fréquence et de l'abondance des pluies sous nos latitudes semble bien être une conséquence directe des perturbations climatiques.Plusieurs causes s'additionnent : -pluies intenses- sols agricoles compactés moins perméables dus à la façon de "travailler" de façon industrielle avec engins très lourds. - sillons qui ne sont plus systématiquement tracés en fonction des reliefs et de l'écoulement des eaux. -multiplication des routes imperméables, notamment bordées de bermes en béton bloquant l'écoulement des eaux (cela en fait des toboggans à torrents)- construction de maisons dans des zones inondables où les "anciens" ne les auraient jamais construites. Nous nous croyons tous très malins, mais nous perdons les connaissances élémentaires et ancestrales liées à la terre, aux saisons, aux assolements, jachères...par ce que trop lent ! Même les dernières petites zones marécageuses sont sacrifiées sur l'autel de la rentab2016-06-08 17:48:29Josiane Baudrux368715Suite et fin. "Il est probable que les influences anthropiques affectent le cycle mondial de l'eau depuis 1960 : elles ont contribué aux augmentations du contenu atmosphérique en vapeur d'eau, à des changements de la distribution spatiale des précipitations sur les continents à l'échelle du globe, à l'intensification des épisodes de fortes précipitations sur les régions continentales où les données sont suffisantes et à des changements de salinité à la surface des océans. Les épisodes de précipitations extrêmes deviendront très probablement plus intenses et fréquents sur les continents des moyennes latitudes et dans les régions tropicales humides d'ici la fin de ce siècle, en lien avec l'augmentation de la température moyenne en surface." (cfhttp://www.sudouest.fr/2016/06/08/inondations-y-a-t-il-un-lien-entre-les-fortes-pluies-et-le-rechauffement-climatique-2392598-4725.php)2016-06-08 17:40:52Baudouin Labrique368713Comment peut-elle affirmer cela aussi péremptoirement ? Depuis quelques années, la Belgique est touchée de plus en plus par des inondations... Les climatologues avaient pointé qu'un tel risque serait de plus en plus fréquent (chute de pluies plus intenses avec chocs plus important des masses d'aires opposées en température). "L'augmentation de l'effet de serre, due aux activités humaines, entraîne un réchauffement des océans et de l'atmosphère, près de la surface. Ce phénomène peut renforcer l'évaporation. Une atmosphère plus chaude peut potentiellement transporter 7 % d'humidité en plus par degré de réchauffement, conformément à la relation de Clausius-Clapeyron." >>>2016-06-08 17:39:44Baudouin Labrique368689Il y a un peu du changement climatique, mais aussi la faute de l'agriculture qui ne respecte plus le biotope du sol, toutes les terres cultivées sont mortes et n'absorbes plus les pluies, tuées par les engrais et les insecticides !!!2016-06-08 17:12:38Christian Cholewa368653Il faudrait qu'il explique tout ça à François Hollande, qui s'est planté dernièrement avec sa remarque ... tout comme Jean-Pierre marlier d'ailleurs ... !!!!!!!!!!!!!2016-06-08 16:37:51DIEGO MARTINEZ368641Pas d'accord ! et toutes les catastrophes météorologiques dans le monde ???2016-06-08 16:31:29jean-pierre marlier5098712016-06-08 14:33:222016-06-08 14:46:13BelgaPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifBelgiqueLeVif

Intempéries en Belgique: "Le changement climatique n'est pas en cause"

"Les quantités de précipitations tombées ces derniers jours sont exceptionnelles mais le changement climatique n'est pas en cause", explique Luc Debontridder, climatologue à l'IRM.

yesOlivia Lepropre2016-06-08 14:41:00http://www.levif.be/actualite/belgique/intemperies-en-belgique-le-changement-climatique-n-est-pas-en-cause/article-normal-509871.htmlhttp://m.levif.be/actualite/belgique/intemperies-en-belgique-le-changement-climatique-n-est-pas-en-cause/article-normal-509871.htmlhttp://www.levif.be/actualite/belgique/http://m.levif.be/actualite/belgique/
Intempéries en Belgique: "Le changement climatique n'est pas en cause"

Les quantités exceptionnelles de précipitations et les violents orages qui les ont accompagnées ces derniers jours sont dues, selon Luc Debontridder, à la "situation synoptique" à savoir la position des masses d'air au-dessus de notre pays. "Depuis le 27 mai, la Belgique se trouve coincée entre deux zones de haute pression, l'une située au nord et l'autre au sud", poursuit le climatologue. "La situation se produit rarement et provoque une sorte de climat marécageux: humide, peu de différences de pression et donc peu de vent. Les perturbations s'attardent donc longtemps." Avec de fortes averses et d'importantes quantités d'eau pour conséquence. "Depuis le 27 mai, des inondations se sont produites tous les jours en Belgique, seule la Côte a été en grande partie épargnée", ajoute le climatologue.

Les quantités exactes de précipitations diffèrent d'un endroit à l'autre mais plusieurs villes et communes pourront être prises en compte dans le cadre d'une intervention du fonds des calamités. "Les standards pour une reconnaissance sont établis à 30l/m2 en une heure ou 60l/m2 en 24 heures", explique Luc Debontridder.

Ces valeurs ont été dépassées dans plusieurs régions, selon le climatologue. "Il est ainsi tombé 93 litres en 24 heures à Roulers (Flandre occidentale) et à Lommel dans le Limbourg, il est même tombé plus de 100 litres."

Le violent orage qui a éclaté mardi soir n'a rien d'exceptionnel non plus selon le scientifique. "C'était un bel orage comme on en voit par une chaude journée d'été."

Le temps devrait se stabiliser à partir de mercredi. "Le vent change de direction et prend de la vitesse, permettant aux perturbations de s'évacuer", conclut Luc Debontridder.

LOW77vif-leVifLereporterhttp://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlintempéries
La Belgique face aux intempéries (PHOTOS et VIDEOS)
La Belgique face aux intempéries (PHOTOS et VIDEOS)
La Belgique face aux intempéries (PHOTOS et VIDEOS)
La Belgique face aux intempéries (PHOTOS et VIDEOS)
La Belgique face aux intempéries (PHOTOS et VIDEOS)
La Belgique face aux intempéries (PHOTOS et VIDEOS)
La Belgique face aux intempéries (PHOTOS et VIDEOS)
La Belgique face aux intempéries (PHOTOS et VIDEOS)
05097072016-06-08 07:11:582016-06-08 12:11:22BelgaPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifBelgiqueLeVif

La Belgique face aux intempéries (PHOTOS et VIDEOS)

La soirée de mardi a été mouvementée dans de nombreuses communes de Belgique frappées par d'importantes inondations. Toutefois, après des pluies diluviennes impressionnantes, les plans d'urgence ont pour la plupart été levés quelques heures plus tard. Le point sur les perturbations.

yesAurélie Wehrlin2016-06-08 07:16:00http://www.levif.be/actualite/belgique/la-belgique-face-aux-intemperies-photos-et-videos/article-normal-509707.htmlhttp://m.levif.be/actualite/belgique/la-belgique-face-aux-intemperies-photos-et-videos/article-normal-509707.htmlhttp://www.levif.be/actualite/belgique/http://m.levif.be/actualite/belgique/
La Belgique face aux intempéries (PHOTOS et VIDEOS)

Bruxelles

Le tunnel Woluwe à Woluwe-Saint-Lambert a été rouvert mercredi matin en direction de l'avenue de Tervuren, indique Bruxelles Mobilité sur son site web. Une réouverture en direction du ring de Bruxelles et de Zaventem est attendue dans la journée.

Le tunnel avait été fermé mardi à la suite des intempéries. Il n'avait pas pu être rouvert mercredi en tout début de matinée en raison de la présence de boue sur les voies.

<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Voitures sous l'eau, rues bouclées, les habitants attendent de pouvoir rentrer <a href="https://t.co/e3KOOWyjE2">pic.twitter.com/e3KOOWyjE2</a></p>-- Julia Michel (@JulieAude) <a href="https://twitter.com/JulieAude/status/740227956178604032">7 juin 2016</a></blockquote>

Les stations Erasme et Delta sont sous eaux

<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Pourquoi ne pas transformer les stations métro de <a href="https://twitter.com/hashtag/Bruxelles?src=hash">#Bruxelles</a> en piscine publiques? Premiers tests à Erasme..<a href="https://twitter.com/hashtag/D%C3%A9luge?src=hash">#Déluge</a> <a href="https://t.co/htB1498VNw">pic.twitter.com/htB1498VNw</a></p>-- Edouard Dujardin (@EdDujardin) <a href="https://twitter.com/EdDujardin/status/740219306059915265">7 juin 2016</a></blockquote>

Le quartier Schuman est aussi inondé

<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="en" dir="ltr">it's called schuman river: from brussels parc du cinquantenaire, through rue de la loi to schuman roundabout <a href="https://t.co/UcVnf3If84">pic.twitter.com/UcVnf3If84</a></p>-- Olaf Bruns (@olbruns) <a href="https://twitter.com/olbruns/status/740214874412879872">7 juin 2016</a></blockquote>

Anderlecht

<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/post.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fvan.sandrine%2Fposts%2F10208303740363440&width=500" width="500" height="626" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true"></iframe>

Nivelles et Court-Saint-Etienne

Les corps de pompiers du Brabant wallon sont encore mobilisés ce mercredi matin en raison des orages qui ont frappé la région mardi soir. Leur travail se concentre sur Nivelles et Court-Saint-Etienne, ont-ils indiqué.

Quelque 30 centimètres d'eau inondaient mercredi matin la rue du Radoux, à Tubize. Dans l'entité de Nivelles, les pompiers ont fait appel à leurs collègues de Braine-l'Alleud et de Tubize pour gérer les dizaines d'interventions de vidanges de caves à effectuer. A la suite du débordement de la Dyle, la commune de Court-Saint-Etienne subit toujours les effets des inondations, qui ont provoqué des dégâts dans plusieurs habitations notamment. Les pompiers de Wavre et de Jodoigne devront intervenir durant toute la journée.

BelgaCourt-Saint-Etienne

Rochefort

Les fortes pluies qui se sont abattues sur la Belgique mardi soir on provoqué de nouvelles inondations à Rochefort vers 22h00, a indiqué la bourgmestre Corine Mullens. Le plan communal d'urgence à dû être déclenché.

Les pompiers de la zone Dinaphi ont reçu une soixantaine d'appels en l'espace de quelques dizaines de minutes obligeant la commune à déclencher le plan communal d'urgence. Un centre de crise a été mis en place. "Des policiers ont été rappelés pour bloquer l'accès aux voies inondées. Les pompiers d'Yvoir et de Gedinne sont intervenus en renfort ainsi que la protection civile de Libramont pour déposer des sacs de sable", selon Mme Mullens. Les fortes précipitations ont provoqué des inondations sur la route de Ciney qui mène au zoning industriel de Rochefort, dans la rue de Dinant qui donne accès à l'autoroute, les rues Louis Banneux, de la Campanulle et du Tige ainsi que dans l'Impasse de la Gloriette. La rue Pêcheron à Epraves a également été touchée. "On parle de 60 à 80 cm d'eau dans les caves de certaines habitations. A Eprave, les inondations menaçaient le rez-de-chaussée de certaines maisons", ajoute encore la bourgmestre. Mercredi matin, les pompiers de la zone Dinaphi devaient encore se rendre sur place pour nettoyer certaines rues. La situation a par ailleurs été calme dans le reste de l'arrondissement de Dinant.

Voir aussi, en images, les inondations en Wallonie et à Bruxelles

Mouscron

Épargnée la semaine dernière lors d'une première vague d'orages dans le Hainaut occidental, la région de Mouscron a connu mardi soir ses premières inondations. Par sécurité, plusieurs axes routiers, dont le tunnel de la route Express, ont été fermés par les services de sécurité. "Depuis les premières trombes d'eau, nous sommes sortis pour un peu plus de 80 interventions. Il s'agissait de routes sous eau, de coulées de boue sur les voiries, de caves inondées, etc. Nous avons travaillé jusqu'à 02h00 du matin. A l'heure actuelle, la situation est sous contrôle et tout est opérationnel. Il n'y a plus aucune équipe sur le terrain. Le tunnel de la route Express a pu être rouvert à la circulation. Il n'y a pas eu de blessé", ont indiqué les pompiers de Mouscron vers 06h30.

La situation était revenue à la normale mercredi matin dans la région de Mouscron, qui a été touchée mardi soir par de violents orages et des pluies diluviennes. Tous les axes de circulation sont ouverts.

Tournai

Depuis mardi soir, plus de 500 appels ont été enregistrés chez les pompiers de Tournai où le plan d'urgence n'a toujours pas été levé mercredi matin. L'armée est venue en renfort pour assurer le transport.

<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Intempéries dans le Hainaut: plan d'urgence à Tournai et Brunehaut <a href="https://t.co/csbNfDagyG">https://t.co/csbNfDagyG</a> via <a href="https://twitter.com/RTBFinfo">@RTBFinfo</a> <a href="https://t.co/Hv2ntULJUn">pic.twitter.com/Hv2ntULJUn</a></p>-- Veille #begov (@PolBegov) <a href="https://twitter.com/PolBegov/status/740457105065414657">8 juin 2016</a></blockquote>

"Vu la situation, 27 adultes, 10 enfants et deux bébés ont dû être évacués de leurs habitations et relogés. La piste du relogement en famille n'étant pas possible pour certains, l'Auberge de jeunesse de la rue St-Martin à Tournai a été réquisitionné. Les personnes évacuées provenaient des villages d'Ere, Willemeau et Froidmont. Le home des Tourelles à Chercq, qui accueille des enfants, a également dû être évacué", a indiqué Paul-Olivier Delannois, échevin délégué à la fonction mayorale de Tournai, peu avant 06h00.

<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Les habitants du Tournaisis se souviendront lgtps de cette soirée du 7 juin 2016<br>Dramatique !<a href="https://twitter.com/hashtag/Tournai?src=hash">#Tournai</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/inondations?src=hash">#inondations</a> <a href="https://t.co/sXyvPk2eko">pic.twitter.com/sXyvPk2eko</a></p>-- Vandecaveye Emmanuel (@VdceTournai) <a href="https://twitter.com/VdceTournai/status/740320767741681665">7 juin 2016</a></blockquote>

"Pour les évacuations, nous avons reçu l'appui de l'armée qui est intervenue avec des véhicules lourds qui peuvent circuler sans problème dans l'eau et la boue", ajoute-t-il.

Ce mercredi matin, certaines artères des villages de Béclers, Willemeau, Ere et Froidmont étaient toujours sous eau. "Hormis les localités toujours inondées, à 04h00 du matin la zone était pratiquement nettoyée, notamment grâce à l'aide des hommes et du matériel du Service public de Wallonie (SPW). La ville de Mouscron est également venue avec du matériel, dont des barrières Nadar. Selon mes renseignements, les intempéries n'ont pas fait de blessé", conclut M. Delannois.

Brunehaut

Une famille de Rongy a été évacuée de son domicile par l'armée à la suite des pluies diluviennes qui sont tombées mardi soir dans le Tournaisis. Cette famille sera relogée par le CPAS de Brunehaut, a indiqué le bourgmestre Pierre Wacquier mercredi matin, confirmant une information de Bel RTL.

"La mesure ne concerne qu'une famille composée de deux adultes et trois enfants. Il s'agit d'une habitation en contrebas, près du café le 'Pont à Caillou', qui a été submergée lors du débordement du rieu l'Elnon", précise le bourgmestre, ajoutant qu'il y avait 1,50 mètre d'eau dans la maison. "La famille a dû dormir à l'étage. Ce mercredi matin, un camion de l'armée s'est rendu sur place afin de l'évacuer. Des mesures ont d'ores et déjà été prises par le CPAS pour reloger ces cinq personnes. Elles seront accueillies dans une habitation de la cité sociale à Hollain (Brunehaut)", affirme enocre M. Wacquier. La situation est en voie de s'améliorer, le rieu l'Elnon est en décrue.

<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">? <a href="https://twitter.com/hashtag/Belgique?src=hash">#Belgique</a> Le plan communal d'urgence déclaré à <a href="https://twitter.com/hashtag/Nivelles?src=hash">#Nivelles</a> et <a href="https://twitter.com/hashtag/Tournai?src=hash">#Tournai</a> <a href="https://t.co/0YBp3CfbFr">https://t.co/0YBp3CfbFr</a> <a href="https://t.co/iBMiOLqZR7">pic.twitter.com/iBMiOLqZR7</a></p>-- B3zero (@B3zero) <a href="https://twitter.com/B3zero/status/740293947398848513">7 juin 2016</a></blockquote>

Nivelles

A Nivelles, le plan d'urgence a été levé à 23h mardi soir. Les villages de Baulers et de Thines, la place des Déportés et le quartier des Heures Claires ainsi que la salle omnisports ont été fortement touchés par des pluies torrentielles. Six personnes ont dû être évacuées, quatre d'entre elles ont été relogées chez des proches et deux autres au Motel de Nivelles par le CPAS. "Les services pompiers, police, travaux ont très vite été dépêchés sur place et la situation est maintenant sous contrôle", indique le service de communication qui confirme que le bourgmestre de Nivelles, Pierre Huart, a ainsi levé le plan d'urgence à 23h00. Vers 21h00, plusieurs caves étaient sous eaux dans la commune et les secours étaient sur place.

BELGAInondations à Bouffioulx, lundi soir.

Genappe

Une décrue est observée dans la commune de Genappe. Le plan d'urgence a donc été levé vers 00h30. Les intempéries n'ont fait aucune victime, mais plusieurs maisons sont inondées et la circulation est toujours interrompue sur la nationale 5.

<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr"><a href="https://twitter.com/hashtag/Genappe?src=hash">#Genappe</a> et <a href="https://twitter.com/hashtag/Nivelles?src=hash">#Nivelles</a> sous eau, de la boue partout, beaucoup de dégâts <a href="https://twitter.com/hashtag/RTBF?src=hash">#RTBF</a> <a href="https://t.co/yBkh3wPMPH">pic.twitter.com/yBkh3wPMPH</a></p>-- Hugues Van Peel (@huguesvanpeel) <a href="https://twitter.com/huguesvanpeel/status/740258436663943168">7 juin 2016</a></blockquote>

"Le niveau d'eau descend sur tout le territoire, à l'exception de la rue de la station et de Bousval qui se situe en aval", a déclaré le bourgmestre de Genappe, Gérard Couronne. Les intempéries qui ont aussi frappé la commune dans la soirée de mardi n'ont fait aucune victime, mais une personne âgée a toutefois dû être évacuée. Celle-ci est saine et sauve et a pu être hébergée chez un proche. Le centre d'accueil initialement ouvert à la salle polyvalente a été déplacé à l'accueil de l'hôtel de Ville. "La situation est sous contrôle", confirme le bourgmestre, grâce à l'aide de 16 pompiers, de nombreux ouvriers communaux, d'agents de police et de la protection civile. "Il y aura beaucoup de travail durant la nuit et demain pour déblayer", ajoute M. Couronne qui note "beaucoup de rez-de-chaussée et de caves inondés". Les autorités restent aussi mobilisées pour dégager la nationale 5, à hauteur du pont de Ways, où la circulation a été interrompue depuis plusieurs heures et où plus d'un mètre d'eau a été observé, indique le mayeur. Une réunion est prévue demain matin pour faire le point sur la situation.

Belga ImageBeloeil, le 7 juin

Hainaut

La phase d'alerte de crue a été franchie mardi soir sur plusieurs cours d'eau du Hainaut, indique la Direction générale opérationnelle de la Mobilité et des Voies hydrauliques, sur son site internet. Dans le Hainaut occidental, la phase d'alerte de crue a été atteinte sur l'Espierres et le Rieu des Barges (Tournai), deux affluents de l'Escaut. Enfin, la phase d'alerte de crue a aussi été franchie sur la Dendre canalisée et certains de ses affluents.

La situation à Mettet en direct sur Periscope:

<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">EN DIRECT sur <a href="https://twitter.com/hashtag/Periscope?src=hash">#Periscope</a> : Innondation <a href="https://t.co/a4q7uMhKj9">https://t.co/a4q7uMhKj9</a></p>-- Lucie Screve (@LucieStylinson) <a href="https://twitter.com/LucieStylinson/status/739864574246150144">6 juin 2016</a></blockquote>

Durbuy

Les fortes précipitations qui se sont abattues sur Durbuy mardi après-midi ont à nouveau provoqué des inondations dans le centre de Durbuy en fin de journée, répétant le scénario de la veille.

Les eaux de ruissellement ont envahi une partie de la Place aux Foires. Certains restaurants situés dans le bas de la vieille ville ont été touchés, mais les dégâts sont limités. Les pompiers d'Érezée et Hamoir sont intervenus sur place pour évacuer les eaux vers l'Ourthe. Quelques missions ponctuelles ont été également menées dans les villages environnants.

<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Le Gouverneur <a href="https://twitter.com/hashtag/ProvLux?src=hash">#ProvLux</a> recommande aux personnes touchées par les <a href="https://twitter.com/hashtag/inondations?src=hash">#inondations</a> de consulter <a href="https://t.co/02mQHlPAwD">https://t.co/02mQHlPAwD</a> <a href="https://t.co/lCeZ4rVyyf">pic.twitter.com/lCeZ4rVyyf</a></p>-- Prov. de Luxembourg (@ProvLux) <a href="https://twitter.com/ProvLux/status/740085414397128704">7 juin 2016</a></blockquote>

Dans les communes flamandes

Plusieurs communes flamandes ont été confrontées mardi soir à des situations de crise en raison des orages et pluies diluviennes. A Grammont, en province de Flandre-Orientale, l'eau a atteint plus d'un mètre dans certaines demeures de la commune. Un plan d'intervention médicale a été déclenché dans la soirée de mardi, pour être levé vers 00h30 la nuit de mercredi. Huit résidents ont été évacués dont deux ont été transportés à l'hôpital. En Brabant flamand, plus de 500 habitants de la commune de Leeuw-Saint-Pierre ont contacté les services d'urgence, a confirmé le bourgmestre Luc Deconinck (N-VA). Il a déclenché dès 19h00 un plan catastrophe dans sa commune où des dizaines de ménages sont en outre restés sans électricité. A l'exception notoire de Ruisbroek, toutes les entités de la commune ont été frappées par les conséquences des intempéries. Vlezembeek a été particulièrement touché, deux chauffeurs ont dû être libérés de leur véhicule. L'eau a atteint 1,5 mètre à certains endroits.

<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Intempéries: plus de 500 appels reçus à la centrale 100 de Hasselt <a href="https://t.co/5VlvKGznsP">https://t.co/5VlvKGznsP</a> via <a href="https://twitter.com/RTBFinfo">@RTBFinfo</a> <a href="https://t.co/RBrUWo4G8b">pic.twitter.com/RBrUWo4G8b</a></p>-- Veille #begov (@PolBegov) <a href="https://twitter.com/PolBegov/status/740278458324914176">7 juin 2016</a></blockquote>

Des inondations ont aussi été observées dans la commune de Hal, principalement dans le centre-ville ainsi qu'à Buizingen et Lembeek. Enfin des problèmes sont aussi survenus dans la région d'Aarschot où plusieurs maisons et caves ont été inondées et des rues barrées. Les pompiers ont reçu quelque 250 appels des habitants. L'eau a également gagné des caves et routes à Holsbeek, Lubbeek, Tielt-Winge, Averbode et Schaffen dans cette région.

En province du Limbourg, la centrale 100 de Hasselt a été submergée mardi soir par plus de 500 appels consécutifs aux orages et pluies diluviennes qui se sont abattus sur la province. Un plan catastrophe a été déclenché vers 20h00 dans la commune de Maaseik où le cours d'eau Bosbeek a augmenté de 70 centimètres en deux heures. "Les caves sont inondées dans presque tous les quartiers résidentiels. Les pompiers et la protection civile sont occupés à pomper l'eau", a expliqué le bourgmestre, Jan Creemers.

<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="nl" dir="ltr">Situatie in <a href="https://twitter.com/hashtag/Dorne?src=hash">#Dorne</a> regio <a href="https://twitter.com/hashtag/Maaseik?src=hash">#Maaseik</a>. <a href="https://twitter.com/hashtag/onweer?src=hash">#onweer</a> veroorzaakt ook daar <a href="https://twitter.com/hashtag/wateroverlast?src=hash">#wateroverlast</a>. Door Sarina Mattei <a href="https://t.co/UpoMkvEnrS">pic.twitter.com/UpoMkvEnrS</a></p>-- Noodweer Benelux (@NoodweerBe) <a href="https://twitter.com/NoodweerBe/status/740198906424922112">7 juin 2016</a></blockquote>

Lire aussi: Des perturbations sur le rail suite aux fortes pluies

LOW77vif-leVifLereporterhttp://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlintempériesinondations
Inondations : Le corps sans vie de l'homme porté disparu a été retrouvé
Inondations : Le corps sans vie de l'homme porté disparu a été retrouvé
Inondations : Le corps sans vie de l'homme porté disparu a été retrouvé
Inondations : Le corps sans vie de l'homme porté disparu a été retrouvé
Inondations : Le corps sans vie de l'homme porté disparu a été retrouvé
Inondations : Le corps sans vie de l'homme porté disparu a été retrouvé
Inondations : Le corps sans vie de l'homme porté disparu a été retrouvé
Inondations : Le corps sans vie de l'homme porté disparu a été retrouvé
05080052016-06-03 11:35:372016-06-03 11:35:38BelgaPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifBelgiqueLeVif

Inondations : Le corps sans vie de l'homme porté disparu a été retrouvé

Le corps sans vie de l'homme porté disparu depuis jeudi soir à Harsin a été retrouvé vendredi à 11h00, a confirmé à Belga le bourgmestre de Nassogne. La victime âgée d'une soixantaine d'années aurait été surprise par la crue alors qu'elle tentait de protéger ses ruches.

yesMarie Gathon2016-06-03 11:36:23http://www.levif.be/actualite/belgique/inondations-le-corps-sans-vie-de-l-homme-porte-disparu-a-ete-retrouve/article-normal-508005.htmlhttp://m.levif.be/actualite/belgique/inondations-le-corps-sans-vie-de-l-homme-porte-disparu-a-ete-retrouve/article-normal-508005.htmlhttp://www.levif.be/actualite/belgique/http://m.levif.be/actualite/belgique/
Inondations : Le corps sans vie de l'homme porté disparu a été retrouvé

Ce militaire à la retraite était porté disparu depuis jeudi soir à la suite des intempéries qui ont frappé la région. Les recherches se sont poursuivies jusque 02h00 du matin et ont repris vendredi matin.

LOW77vif-leVifLereporterhttp://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlinondationsintempériesdécès
Des grêlons de 5 cm endommagent voitures et toits dans la région de Battice
Des grêlons de 5 cm endommagent voitures et toits dans la région de Battice
Des grêlons de 5 cm endommagent voitures et toits dans la région de Battice
Des grêlons de 5 cm endommagent voitures et toits dans la région de Battice
Des grêlons de 5 cm endommagent voitures et toits dans la région de Battice
Des grêlons de 5 cm endommagent voitures et toits dans la région de Battice
Des grêlons de 5 cm endommagent voitures et toits dans la région de Battice
Des grêlons de 5 cm endommagent voitures et toits dans la région de Battice
1144765Quid des panneux solaires?2015-07-06 13:52:32Marcel Brada4040732015-07-05 23:53:342015-07-06 07:28:08BelgaPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifBelgiqueLeVif

Des grêlons de 5 cm endommagent voitures et toits dans la région de Battice

Les pompiers de Battice ont été forts sollicités dimanche en fin d'après-midi, en raison des violents orages qui ont éclaté dans la région, ont-ils indiqué.

yesVirginie Moriaux2015-07-05 23:53:00http://www.levif.be/actualite/belgique/des-grelons-de-5-cm-endommagent-voitures-et-toits-dans-la-region-de-battice/article-normal-404073.htmlhttp://m.levif.be/actualite/belgique/des-grelons-de-5-cm-endommagent-voitures-et-toits-dans-la-region-de-battice/article-normal-404073.htmlhttp://www.levif.be/actualite/belgique/http://m.levif.be/actualite/belgique/
Des grêlons de 5 cm endommagent voitures et toits dans la région de Battice

D'importants orages se sont abattus samedi sur l'est du pays. Dans la région de Battice, des grêlons de la taille d'une balle de ping-pong sont tombés, provoquant des dégâts aux voitures ainsi qu'à certaines toitures et fenêtres de toit.

A Welkenraedt également, les pompiers ont été appelés à plusieurs reprises. "Les orages n'ont occasionné que des dégâts matériels sans trop de gravité", ont souligné les hommes du feu.

<blockquote class="twitter-tweet" lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Impressionnants Les grêlons à <a href="https://twitter.com/hashtag/Battice?src=hash">#Battice</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/meteo?src=hash">#meteo</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/orage?src=hash">#orage</a> (Via Jessica Grosjean sur FB )! <a href="http://t.co/Wi7IwBumkQ">pic.twitter.com/Wi7IwBumkQ</a></p>-- Nino IUDICELLO (@Ninoiudi) <a href="https://twitter.com/Ninoiudi/status/617711692638748672">5 Juillet 2015</a></blockquote><script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>77vif-leVifLereporter<p> </p>http://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlintempéries
Intempéries : les parcs et cimetières bruxellois fermés à partir de lundi après-midi
Intempéries : les parcs et cimetières bruxellois fermés à partir de lundi après-midi
Intempéries : les parcs et cimetières bruxellois fermés à partir de lundi après-midi
Intempéries : les parcs et cimetières bruxellois fermés à partir de lundi après-midi
Intempéries : les parcs et cimetières bruxellois fermés à partir de lundi après-midi
Intempéries : les parcs et cimetières bruxellois fermés à partir de lundi après-midi
Intempéries : les parcs et cimetières bruxellois fermés à partir de lundi après-midi
Intempéries : les parcs et cimetières bruxellois fermés à partir de lundi après-midi
03741972015-03-30 15:50:492015-03-30 15:50:49BelgaPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifEnvironnementLeVif

Intempéries : les parcs et cimetières bruxellois fermés à partir de lundi après-midi

En raison des importantes rafales de vent annoncées lundi et mardi, les parcs et les cimetières de la Ville de Bruxelles seront fermés à partir de ce lundi après-midi et jusqu'à nouvel ordre.

auto2015-03-30 15:50:56http://www.levif.be/actualite/environnement/intemperies-les-parcs-et-cimetieres-bruxellois-fermes-a-partir-de-lundi-apres-midi/article-normal-374197.htmlhttp://m.levif.be/actualite/environnement/intemperies-les-parcs-et-cimetieres-bruxellois-fermes-a-partir-de-lundi-apres-midi/article-normal-374197.htmlhttp://www.levif.be/actualite/environnement/http://m.levif.be/actualite/environnement/
Intempéries : les parcs et cimetières bruxellois fermés à partir de lundi après-midi

L'échevin de l'Environnement et des Espaces verts, Ahmed El Ktibi, a décidé, ce lundi, de fermer l'ensemble des parcs et cimetières de la Ville de Bruxelles jusqu'à nouvel ordre, a-t-il indiqué dans un communiqué.

Cette décision fait suite aux importantes rafales de vent annoncées pour lundi et mardi. "La fermeture des parcs et cimetières est prévue jusqu'au mardi 31 mars inclus.

La situation sera toutefois réévaluée demain/mardi après-midi", a encore précisé l'échevin. Par ailleurs, la voirie du Bois de la Cambre sera elle aussi fermée aux automobilistes dès ce lundi après-midi.

77vif-leVifLereporter<p> </p>http://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlbruxellesintempéries
Intempéries: activation de la phase de vigilance renforcée sur les routes wallonnes
Intempéries: activation de la phase de vigilance renforcée sur les routes wallonnes
Intempéries: activation de la phase de vigilance renforcée sur les routes wallonnes
Intempéries: activation de la phase de vigilance renforcée sur les routes wallonnes
Intempéries: activation de la phase de vigilance renforcée sur les routes wallonnes
Intempéries: activation de la phase de vigilance renforcée sur les routes wallonnes
Intempéries: activation de la phase de vigilance renforcée sur les routes wallonnes
Intempéries: activation de la phase de vigilance renforcée sur les routes wallonnes
03598192015-01-03 19:09:102015-01-03 19:09:10BelgaPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifBelgiqueLeVif

Intempéries: activation de la phase de vigilance renforcée sur les routes wallonnes

En raison des températures proches de zéro qui pourraient rendre les routes wallonnes glissantes, la Cellule d'Action Routière (CAR) composée du Centre Régional de Crise de Wallonie (CRC-W), du centre Perex et de la Police Fédérale de la route a été activée, annonce samedi soir le Service public de Wallonie dans un communiqué.

auto2015-01-03 19:09:15http://www.levif.be/actualite/belgique/intemperies-activation-de-la-phase-de-vigilance-renforcee-sur-les-routes-wallonnes/article-normal-359819.htmlhttp://m.levif.be/actualite/belgique/intemperies-activation-de-la-phase-de-vigilance-renforcee-sur-les-routes-wallonnes/article-normal-359819.htmlhttp://www.levif.be/actualite/belgique/http://m.levif.be/actualite/belgique/
Intempéries: activation de la phase de vigilance renforcée sur les routes wallonnes

Vu les prévisions météorologiques, le Centre régional de crise de Wallonie, le centre Perex et la Police de la route recommandent à tous les usagers de rester prudents et vigilants s'ils doivent emprunter la route.

Tous les automobilistes sont également invités à anticiper les risques en étant très attentifs sur les bretelles d'accès et de sorties des autoroutes et dans les endroits exposés comme les ponts. Il est enfin recommandé aux usagers, avant tout départ, de se renseigner quant aux conditions de circulation sur le réseau wallon, conclut le communiqué.

77vif-leVifLereporter<p> </p>http://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlintempériesroutes
Intempéries au Maroc : au moins 28 morts dans le sud du pays
Intempéries au Maroc : au moins 28 morts dans le sud du pays
Intempéries au Maroc : au moins 28 morts dans le sud du pays
Intempéries au Maroc : au moins 28 morts dans le sud du pays
Intempéries au Maroc : au moins 28 morts dans le sud du pays
Intempéries au Maroc : au moins 28 morts dans le sud du pays
Intempéries au Maroc : au moins 28 morts dans le sud du pays
Intempéries au Maroc : au moins 28 morts dans le sud du pays
03546712014-11-24 15:58:512014-11-24 15:58:51BelgaPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifInternationalLeVif

Intempéries au Maroc : au moins 28 morts dans le sud du pays

Au moins 28 personnes sont mortes dans les intempéries "exceptionnelles" qui ont touché ces trois derniers jours le sud du Maroc, en particulier la région de Guelmim (sud-ouest), selon un bilan officiel provisoire communiqué lundi.

auto2014-11-24 15:59:08http://www.levif.be/actualite/international/intemperies-au-maroc-au-moins-28-morts-dans-le-sud-du-pays/article-normal-354671.htmlhttp://m.levif.be/actualite/international/intemperies-au-maroc-au-moins-28-morts-dans-le-sud-du-pays/article-normal-354671.htmlhttp://www.levif.be/actualite/international/http://m.levif.be/actualite/international/
Intempéries au Maroc : au moins 28 morts dans le sud du pays

De violents orages ont entraîné des inondations et d'impressionnantes crues d'oueds (rivières) dans une large partie du sud marocain, au pied des massifs de l'Atlas, dont certains sommets culminent à plus de 4.000 m.

L'alerte météo a pris fin lundi midi. Onze nouveaux cadavres ont été repêchés à proximité de l'oued Talmaadart, dans la région de Guelmim, selon les autorités locales citées par l'agence MAP, portant ainsi à 28 le nombre de morts. Ce secteur de Guelmim, ville située à 200 km au sud d'Agadir, aux portes du Sahara, est le plus touché avec 24 victimes décédées, d'après les mêmes sources.

Parmi elles, six, dont une fillette de neuf ans, ont été emportées par les eaux en furie de l'oued Tamsourt. Deux autres personnes sont encore portées disparues dans la zone, et au moins cinq sur l'ensemble des régions touchées, dont celles de Ouarzazate et Marrakech. Les intempéries et crues ne sont pas rares au Maroc, mais l'intensité de ces précipitations est qualifiée "d'exceptionnelle" par les autorités.

Selon la chaîne 2M, elles ont atteint 250 mm en quelques heures sur certains massifs, l'eau dévalant ensuite les pentes jusqu'aux plaines semi-désertiques du Sud marocain. Les autorités ont renforcé ces dernières années les systèmes d'alerte dans certaines vallées de l'Atlas, en particulier celle de l'Ourika, au sud de Marrakech. Cette région touristique avait été endeuillée en 1995 par des crues ayant fait des centaines de victimes.

77vif-leVifLereporter<p> </p>http://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlmarocintempéries
Intempéries sud de la France: nouveau bilan de 4 morts et 2 disparus
Intempéries sud de la France: nouveau bilan de 4 morts et 2 disparus
Intempéries sud de la France: nouveau bilan de 4 morts et 2 disparus
Intempéries sud de la France: nouveau bilan de 4 morts et 2 disparus
Intempéries sud de la France: nouveau bilan de 4 morts et 2 disparus
Intempéries sud de la France: nouveau bilan de 4 morts et 2 disparus
02617832014-09-18 11:25:39BelgaPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifInternationalLeVif

Intempéries sud de la France: nouveau bilan de 4 morts et 2 disparus

Les pluies orageuses qui se sont abattues sur le sud de la France ont fait quatre morts et deux disparus dans la nuit de mercredi à jeudi, selon un nouveau bilan des autorités françaises.

auto2014-09-18 11:25:002014-09-18 18:02:31http://www.levif.be/actualite/international/intemperies-sud-de-la-france-nouveau-bilan-de-4-morts-et-2-disparus/article-normal-261783.htmlhttp://m.levif.be/actualite/international/intemperies-sud-de-la-france-nouveau-bilan-de-4-morts-et-2-disparus/article-normal-261783.htmlhttp://www.levif.be/actualite/international/http://m.levif.be/actualite/international/
Intempéries sud de la France: nouveau bilan de 4 morts et 2 disparus

Les deux personnes disparues ont été emportées par la crue soudaine d'une rivière à Lamalou-les-Bains où un camping a été dévasté, selon la préfecture. Dans un premier temps, les pompiers avaient donné un bilan de cinq morts.

Un sexagénaire qui tentait d'empêcher une femme de se noyer dans ce camping, a vu son épouse et sa fille de 34 ans emportées par les eaux dans leur camping-car, a raconté jeudi le maire de la commune de 2.500 habitants.

Dans cette station thermale à 35 km au nord de la ville de Béziers, la petite rivière du Bitoulet qui longe le camping municipal, s'est soudainement transformée en torrent, emportant dans une vague de plus de deux mètres des camping-cars et des caravanes.

Plus tôt dans la semaine, une femme de 76 ans avait été retrouvée noyée, toujours dans le sud de la France. Un septuagénaire est aussi porté disparu à Saint-Laurent-le-minier, village "balayé" dans la nuit par une "grosse vague", selon les pompiers.

Jeudi matin, Météo France a levé l'alerte aux pluies orageuses et aux risques d'inondations dans le département du Gard mais l'a prolongée dans celui de l'Hérault.

77vif-leVifLereporter<p> </p>http://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlFranceintempéries
L'été le plus pluvieux depuis 1992
L'été le plus pluvieux depuis 1992
L'été le plus pluvieux depuis 1992
L'été le plus pluvieux depuis 1992
L'été le plus pluvieux depuis 1992
L'été le plus pluvieux depuis 1992
L'été le plus pluvieux depuis 1992
02167632014-08-31 16:52:56NonePas de parutionNormalArticleLe VifPar Le Vif avec BelgaBelgiqueLeVif

L'été le plus pluvieux depuis 1992

La Belgique a connu, jusqu'à présent, l'été le plus pluvieux depuis 1992, avec un total de 345 mm de pluie tombée à Uccle durant les mois de juin, juillet et août, a indiqué dimanche le météorologue David Dehenauw.

auto2014-08-31 16:53:052014-08-31 16:53:05http://www.levif.be/actualite/belgique/l-ete-le-plus-pluvieux-depuis-1992/article-normal-216763.htmlhttp://m.levif.be/actualite/belgique/l-ete-le-plus-pluvieux-depuis-1992/article-normal-216763.htmlhttp://www.levif.be/actualite/belgique/http://m.levif.be/actualite/belgique/
L'été le plus pluvieux depuis 1992

Les mois de juillet et d'août ont été anormalement humides, avec respectivement 117 et 135 mm de pluie alors que la normale ne s'élève qu'à 79 mm. La durée d'ensoleillement, elle, a atteint 550 heures à Uccle, ce qui se situe légèrement sous la normale (578 heures), a poursuivi David Dehenauw.

Quant à la température moyenne des 3 mois écoulés, elle s'est élevée à 17,3 degrés, là aussi sous la normale (17,5 degrés). "C'est surtout le mois d'août qui a été trop frais, avec une température moyenne de 16,2 degrés", a ajouté le spécialiste. "Nous n'avons pas battu de record durant les 3 mois écoulés mais ce qui est évident, c'est qu'il a beaucoup plu", a-t-il conclu.

77vif-leVifLereporter<p> </p>http://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlpluieintempériesprécipitations
Intempéries : 4 blessés sérieux après une mini-tornade
Intempéries : 4 blessés sérieux après une mini-tornade
Intempéries : 4 blessés sérieux après une mini-tornade
Intempéries : 4 blessés sérieux après une mini-tornade
Intempéries : 4 blessés sérieux après une mini-tornade
Intempéries : 4 blessés sérieux après une mini-tornade
Intempéries : 4 blessés sérieux après une mini-tornade
0188832014-08-10 19:06:202014-08-18 13:41:53Le VifPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifBelgiqueLeVif

Intempéries : 4 blessés sérieux après une mini-tornade

Une mini-tornade s'est abattue dimanche vers 18h30 sur le village de Marbay (commune de Neufchâteau - province de Luxembourg) où se tenait une brocante. Le plan catastrophe a été déclenché. Dimanche soir, le bilan faisait état de quatre blessés sérieux transportés à l'hôpital.

auto2014-08-10 19:06:19http://www.levif.be/actualite/belgique/intemperies-4-blesses-serieux-apres-une-mini-tornade/article-normal-18883.htmlhttp://m.levif.be/actualite/belgique/intemperies-4-blesses-serieux-apres-une-mini-tornade/article-normal-18883.htmlhttp://www.levif.be/actualite/belgique/http://m.levif.be/actualite/belgique/
Intempéries : 4 blessés sérieux après une mini-tornade

Sous la force du vent, un chapiteau dressé pour la brocante s'est effondré. Les nouvelles étaient déjà plus rassurantes, dimanche soir, pour les blessés jugés plus sérieux. "Il n'y a pas de vie en danger" a indiqué à l'agence Belga le bourgmestre de Neufchâteau, Dimitri Fourny, descendu sur place.

Pompiers, Croix-Rouge et Protection Civile ont été mobilisés. Huit blessés plus légers ont également été pris en charge sur place. Sur le plan matériel, le bourgmestre parlait de "désolation" sur le site de la brocante. Des arbres ont aussi été arrachés dans le village et deux toitures d'habitation se sont envolées partiellement. Personne n'a toutefois dû être relogé.

Une mini-tornade s'abat sur un quartier de Gozée

Une petite tornade a soufflé deux toitures et une véranda dans la rue Armand Bury à Gozée (Thuin). Des arbres ont été arrachés et des véhicules endommagés par des objets emportés par le vent. On ne déplore pas de blessé.

Les pompiers de Thuin ont comptabilisé une dizaine d'interventions, dimanche en début de soirée, suite à la tempête qui a frappé la région.

Selon les habitants de la rue Armand Bury et de la rue Vandervelde, où se concentrent l'essentiel des dégâts, une petite tornade s'est abattue sur le quartier durant une dizaine de secondes. Un laps de temps suffisant pour souffler deux toitures et faire exploser une véranda dans laquelle se trouvaient deux enfants. Ces derniers n'ont pas été blessés.

Plusieurs arbres ont été arrachés et des objets emportés par le vent ont endommagés des véhicules. On ne déplore aucune victime mais les dégâts matériels sont importants.

Les pompiers du namurois débordés à cause d'une mini-tornade

Les pompiers de l'arrondissement de Namur ont dû effectuer de nombreuses interventions après les pluies très intenses qui se sont abattues sur la région dimanche en fin de journée. A Ligny et Tongrinne (Sombreffe), les pompiers parlent d'une mini-tornade. Les dégâts matériels sont importants mais aucun blessé n'est à déplorer. La protection civile de Ghlin a été appelée en renfort.

Peu après 18h00, les pompiers ont reçu de nombreux appels. Les pompiers de Sambreville étaient sur le pont dimanche en début de soirée en raison d'une mini-tornade qui a fait des dégâts chaussée de Charleroi à Ligny et rue Pichelin à Tongrinne (Sombreffe). Des toitures se sont envolées et des arbres sont tombés sur des câbles électriques. L'intervention d'Electrabel a donc été requise de même que celle de plusieurs agents de la protection civile de Ghlin.

La protection civile a été également appelée en renfort du côté de Gembloux. Là, les pompiers intervenaient principalement à Bothey où des toitures ont été arrachées, des arbres sont tombés sur la voie publique, et où des cheminées et des pignons menacent de tomber. Dans la commune de Fosses-la-Ville, des toitures n'ont pas tenu le coup et des arbres sont tombés sur la voie publique à Le Roux et Sart-Eustache.

A Namur, les pompiers comptent une dizaine d'interventions pour des bâchages de toits et des tronçonnages d'arbres principalement à Wierde et Profondeville. Un échafaudage se serait même effondré. Les villages de la commune d'Andenne semblent avoir été épargnés. Du côté de l'arrondissemnt de Dinant, les pompiers de la zone DINAPHI (Dinant-Philippeville) interviennent, quant à eux, pour des arbres tombés sur certaines voiries de Rochefort, Gedinne, Beauraing et Couvin.

Une quinzaine d'habitations touchées par une mini-tornade à Waret-l'Evêque

Une quinzaine d'habitations ont été touchées dimanche soir par une mini-tornade à Waret-l'Evêque (commune de Héron, en province de Liège), a indiqué lundi le bourgmestre de la localité, Eric Hautphenne (PS), à Belga. Il n'y a toutefois eu aucun blessé.

Dimanche soir, plusieurs toitures d'habitations ont été arrachées en partie et plusieurs arbres ont été abattus.

Les pompiers de Huy ont travaillé pendant plusieurs heures, mais seuls des dégâts matériels sont à déplorer. Personne n'a dû être relogé, a encore précisé le bourgmestre.

Des pluies torrentielles s'abattent sur Tournai, Ath et Mouscron

De très fortes chutes de pluie sont tombées dimanche en fin d'après-midi dans les régions de Tournai et de Mouscron. Plusieurs rues et routes ont été inondées.

Ces pluies torrentielles sont tombées peu après 16h30 et ont duré une quinzaine de minutes. Les services de secours de Mouscron ont reçu une dizaine d'appels pour des rues inondées à Mouscron et Estaimpuis. A Mouscron, le tunnel de la voie express a été inondé, ce qui a sérieusement perturbé la circulation sur l'axe Dottignies-Mouscron-Menin. Les pompiers mouscronnois sont également intervenus à Evregnies (Estaimpuis) pour couvrir la toiture d'une habitation.

A Tournai, on a enregistré des inondations à la rue de la Madeleine, le long du Jardin de la Reine, au carrefour de l'avenue de Gaulle et du boulevard Bara, à la chaussée de Lille et à l'intersection entre la rue St-Eleuthère et le boulevard Léopold.

Les pompiers d'Ath sont intervenus dans le village d'Ostiches (Ath) pour un bâchage de toiture et le tronçonnage d'un arbre qui était tombé sur la voirie. Les secouristes athois sont aussi intervenus à la route de Flobecq dans l'entité de Frasnes-les-Anvaing pour une chute d'arbre. Les pompiers de Leuze-en-Hainaut sont sortis pour deux tronçonnages d'arbres à Leuze et Frasnes. A 18h, on ne déplorait aucun blessé.

Arbres tombés et toitures envolées suite aux orages à Gozée

Les pompiers de Thuin ont enregistré une dizaine d'interventions suite aux orages qui ont frappé la région. Des arbres sont tombés et une toiture a été arrachée.

Une nuée d'orage, brève mais intense, a frappé la région de Thuin, dimanche en début de soirée. Selon les pompiers thudinien, ce sont les alentours de la rue Armand Bury à Gozée qui ont été principalement frappés. Une dizaine d'interventions sont actuellement en cours, essentiellement pour des arbres tombés et une toiture arrachée. On ne déplore aucun blessé.

Rues et caves inondées à Zwijndrecht

Les fortes averses annoncées pour ce dimanche en fin de journée ont causé d'importants problèmes dans la région d'Anvers et notamment dans la commune de Zwijndrecht. Plusieurs rues ont ainsi été inondées et de nombreux habitants ont signalé la présence d'eau dans leurs caves. Les pompiers anversois ont reçu jusqu'à présent une cinquantaine d'appels pour des interventions à Zwijndrecht. La Protection civile a été appelée en renfort.

De très fortes précipitations se sont également abattues sur Anvers mais sans causer de gros problèmes pour l'instant. Les pluies, parfois très intenses, ont entraîné l'interruption momentanée du concert de Conchita Wurst qui clôturait l'"Antwerp Pride", sur la Grand-Place de la métropole. Le ciel s'est entre-temps éclairci et le concert a pu reprendre.

Inondations dans la région de Hasselt

De fortes précipitations ont entraîné des inondations dimanche en début de soirée à Hasselt et ses environs. Les pompiers ont reçu une quarantaine d'appels pour des rues et des caves inondées dans le centre de Hasselt, Kiewit et Zonhoven. Les hommes du feu ont également dû procéder à quelques abattages.

77vif-leVifLereporter<p> </p>http://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlintempéries
Intempéries : tornade, inondations et coulées de boue dans le sud du pays
Intempéries : tornade, inondations et coulées de boue dans le sud du pays
Intempéries : tornade, inondations et coulées de boue dans le sud du pays
Intempéries : tornade, inondations et coulées de boue dans le sud du pays
Intempéries : tornade, inondations et coulées de boue dans le sud du pays
Intempéries : tornade, inondations et coulées de boue dans le sud du pays
Intempéries : tornade, inondations et coulées de boue dans le sud du pays
0188112014-08-09 09:19:022014-08-18 13:41:04Le VifPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifBelgiqueLeVif

Intempéries : tornade, inondations et coulées de boue dans le sud du pays

Durant la soirée de vendredi, de fortes pluies se sont abattues sur les provinces du Brabant flamand, du Limbourg, du Brabant wallon, de Liège et du Luxembourg provoquant de nombreux dégâts. À Manhay, une tornade a arraché des dizaines de toitures et brisé plusieurs fenêtres.

auto2014-08-09 09:19:01http://www.levif.be/actualite/belgique/intemperies-tornade-inondations-et-coulees-de-boue-dans-le-sud-du-pays/article-normal-18811.htmlhttp://m.levif.be/actualite/belgique/intemperies-tornade-inondations-et-coulees-de-boue-dans-le-sud-du-pays/article-normal-18811.htmlhttp://www.levif.be/actualite/belgique/http://m.levif.be/actualite/belgique/
Intempéries : tornade, inondations et coulées de boue dans le sud du pays

Luxembourg : une tornade provoque d'importants dégâts à Manhay

Une tornade s'est abattue vendredi en début de soirée sur la commune de Manhay. Les pompiers d'Erezée évoquent une "catastrophe" avec plusieurs dizaines de toitures arrachées et des fenêtres de plusieurs habitations "explosées".

Plusieurs habitations ont eu leur toit arraché. Les pompiers indiquent que plusieurs villages de Manhay sont touchés comme Grandménil ou Chêne-al'Pierre. "Les pompiers vont essayer de bâcher ce qu'on peut bâcher. Nous allons essayer de trouver des logements en cas de besoin, voir si des salles communales sont éventuellement disponibles pour reloger des habitants", a indiqué le bourgmestre sur place vendredi soir.

Plusieurs routes ont été barrées à la circulation. La police est présente sur les lieux avec la Protection civile de Libramont et les pompiers d'Erezée ainsi que ceux d'Houffalize et de Vielsalm en renfort.

La situation rentre dans l'ordre à Manhay

Les pompiers d'Erezée ont repris leur travail, ce samedi matin, à 9h30, sur les maisons touchées. "La situation est nettement plus calme maintenant. L'équipe de garde est retournée sur place pour effectuer certaines vérifications et poursuivre le bâchage de certaines toitures. Ils avaient arrêté leur travail vers minuit ou 1h du matin", développe un pompier. "Il est difficile de quantifier le nombre de maisons touchées. Cela va de la toiture entière à deux tuiles selon les habitations."

Selon le bourgmestre de la commune de Manhay, Robert Wuidar, tous les habitants concernés par les dégâts ont pu rentrer chez eux. Aucun blessé n'est à déplorer. "Ils sont tous bien décidés à rester chez eux. On avait la possibilité de loger certaines personnes, mais elles ont décidé de ne pas quitter leur maison. Tout rentre donc plus ou moins dans l'ordre", confie-t-il.

Elan de solidarité

De nombreux habitants sont venus en aide aux pompiers et à la protection civile à la suite de la tornade, a indiqué le bourgmestre, Robert Wuidar. Les pompiers d'Erezée, d'Houffalize et de Vielsalm ont travaillé une bonne partie de la nuit de vendredi à samedi notamment pour bâcher des toits endommagés ou tronçonner des arbres.

Si les dégâts semblent à première vue importants, beaucoup de familles touchées ont souhaité malgré tout passer la nuit dans leur habitation. Le maïeur ne disposait pas encore des chiffres exacts vendredi soir mais il évoquait entre trente et quarante maisons touchées par les intempéries. "Pour le moment, la priorité est donnée au bâchage des corps de logis. Les annexes, ça sera pour plus tard", a-t-il ajouté.

Outre les toits arrachés, des arbres sont parfois tombés sur les maisons, des façades ont été fissurées et quelques voitures ont été endommagées. Plusieurs routes ont été barrées à la circulation. Aucune victime n'est jusqu'à présent à déplorer. Un service spécial va venir de Bruxelles pour aider les personnes sinistrées, d'après le bourgmestre.

Brabant wallon : plusieurs dizaines d'appels mobilisent les pompiers dans la région de Jodoigne

Les pompiers de Jodoigne ont enregistré plusieurs dizaines d'appels à la suite d'orages et de fortes pluies qui ont touché vendredi soir le Brabant wallon, a-t-on appris auprès du service 100.

Des coulées de boue et plusieurs routes inondées mobilisent les pompiers de Jodoigne depuis vendredi en début de soirée. "Une mini tornade s'est abattue dans la région, notamment dans les localités d'Incourt, Jodoigne et Zétrud-Lumay", explique-t-on au service 100.

Dans la région de Wavre, les pompiers sont également mobilisés pour des voiries inondées et des avaloirs bouchés. Les régions de Braine-l'Alleud, Nivelles et Tubize semblent avoir été épargnées.

Suite aux importantes inondations qui ont récemment dévasté l'entité d'Ittre, les pompiers de Tubize se tiennent prêts à intervenir si nécessaire. Un camion chargé de sacs de sable peut démarrer à tout instant de la caserne tubizienne, précisent-ils.

Brabant flamand : des inondations et des coulées de boue

Les corps de pompiers de Louvain, Diest, Aarschot et Tirlemont ont été fortement sollicités vendredi en fin de journée en raison d'importantes chutes de pluie. Des caves sont sous eau et des coulées de boue ont fait plusieurs dégâts, ont indiqué les secours. Depuis 19h00, les pompiers de Tirlemont ont reçu une centaine d'appels. Les pompiers d'Aarschot, Diest et Landen ont été moins sollicités, mais ont dû tout de même intervenir à plusieurs reprises. Dans la région de Louvain, l'entité de Lubbeek a notamment été victime d'inondations.

La police de la zone Hageland faisait également état de plusieurs routes sous eau. La circulation a notamment dû être interrompue dans le centre de Bekkevoort et, sur la N2, entre le centre de Tielt-Winge et Bekkevoort, des coulées de boue ont été observées. Vers 21h00, la situation était déjà plus calme.

Limbourg : les fortes pluies provoquent des inondations à Tessenderlo et Beringen

Les fortes pluies qui se sont abattues vendredi en début de soirée sur la région de Tessenderlo ont provoqué des inondations, essentiellement dans le centre de la localité. Les pompiers ont reçu une cinquantaine d'appels pour des rues et caves sous eau. Quelques routes principales ont également été inondées.

Dans la commune voisine de Beringen, les pompiers ont reçu une dizaine d'appels pour des caves et rues sous eau.

Liège : une vingtaine d'appels pour des caves inondées et des objets menaçants

Les fortes pluies suivies de rafales de vent qui se sont abattues dans la nuit de vendredi à samedi sur la région liégeoise ont nécessité l'intervention des pompiers, a-t-on appris auprès de ces derniers. Ils ont reçu une vingtaine d'appels pour des caves sous eau et des objets menaçants, notamment du côté de Jemeppe. Il n'y a toutefois pas eu de blessé.

Des toitures endommagées et des arbres arrachés à Sart

Une mini tornade s'est abattue ce vendredi soir sur une partie du village de Sart, sur le territoire de la commune de Jalhay. Plusieurs toitures ont étés endommagées et de nombreux arbres ont été arrachés.

Les pompiers de Verviers ont été très sollicités vendredi soir après les fortes rafales de vent qui se sont abattues sur Sart, dans la commune de Jalhay. Plusieurs toitures ont été endommagées et des arbres ont été arrachés, ont indiqué les pompiers de Verviers.

"C'est l'axe Malchamps, Wayai, Arzelier, sur la localité de Sart qui a été particulièrement touché. Au moins 5 ou 6 toitures ont été endommagées. Un arbre est même tombé sur une maison à Wayai.

Par ailleurs, plusieurs arbres ont été arrachés et l'un d'eux est même tombé sur une ligne haute-tension, occasionnant une importante coupure de courant à Wayai", explique l'échevin jalhaytois de la communication, Michel Parotte.

Les pompiers de Verviers procèdent actuellement au tronçonnage des arbres et au bâchage des toitures endommagées.

77vif-leVifLereporter<p> </p>http://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlintempériesinondationstornadescoulées de boue
Intempéries : fin de l'alerte de crue dans le Brabant wallon
Intempéries : fin de l'alerte de crue dans le Brabant wallon
Intempéries : fin de l'alerte de crue dans le Brabant wallon
Intempéries : fin de l'alerte de crue dans le Brabant wallon
Intempéries : fin de l'alerte de crue dans le Brabant wallon
Intempéries : fin de l'alerte de crue dans le Brabant wallon
Intempéries : fin de l'alerte de crue dans le Brabant wallon
0183392014-07-29 18:44:272014-08-18 13:33:45Le VifPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifBelgiqueLeVif

Intempéries : fin de l'alerte de crue dans le Brabant wallon

La phase d'alerte de crue pour le canal Bruxelles-Charleroi a été levée mercredi en début de matinée, indique sur son site internet le Service d'études hydrologiques (SETHY) de la Direction générale des Voies hydrauliques.

auto2014-07-29 18:44:26http://www.levif.be/actualite/belgique/intemperies-fin-de-l-alerte-de-crue-dans-le-brabant-wallon/article-normal-18339.htmlhttp://m.levif.be/actualite/belgique/intemperies-fin-de-l-alerte-de-crue-dans-le-brabant-wallon/article-normal-18339.htmlhttp://www.levif.be/actualite/belgique/http://m.levif.be/actualite/belgique/
Intempéries : fin de l'alerte de crue dans le Brabant wallon

La phase d'alerte avait été enclenchée mardi à la suite des fortes précipitations qui se sont abattues sur la région du Brabant wallon dans l'après-midi.

De nombreux pompiers ont été mobilisés sur l'ensemble de la région. L'ensemble du Brabant wallon a été touché par des inondations consécutives aux fortes pluies qui se sont abattues dans l'après-midi et la soirée de mardi dans le pays. Les entités d'Ittre et de Clabecq sont les plus sinistrées de la province.

A la suite des abondantes précipitations, la gouverneure de la province du Brabant wallon a déclenché à titre préventif une phase provinciale de gestion de crise, a-t-elle indiqué mardi soir. En raison d'importantes inondations, quelque 400 personnes ont été évacuées dans les communes d'Ittre et de Clabecq. Les habitants sinistrés ont été invités à se rendre au centre d'accueil ouvert dans la salle communale Rue Planchette à Ittre, où la commune a déclenché son plan communal d'urgence.

Plusieurs voiries de la province sont impraticables. Les autorités provinciales craignent le débordement de plusieurs cours d'eau, dont le Hain à Braine-le-Château, la Samme à Ronquière et la Sennette à Ittre et Tubize. Le canal Bruxelles-Charleroi reste également en alerte de crue.

Un incendie s'est déclaré mardi soir sur le site de l'entreprise HIAB, dans le parc industriel de Wauthier-Braine. Des radiateurs y ont été inondés, provoquant un court-circuit. Une toiture s'est effondrée dans une propriété de la rue de l'Ancien Bourg à Braine-l'Alleud.

Des camps de mouvements de jeunesse évacués à Neerpelt et Zutendaal

Les importantes précipitations tombées mardi soir sur le Limbourg ont nécessité l'évacuation de plusieurs camps de mouvements de jeunesse. Les secours ont ainsi dû intervenir à Neerpelt où se déroulait un camp Chiro (l'équivalent flamand du Patro) avec 260 enfants, qui ont été hébergés dans une salle paroissiale de la commune. A Zutendaal, c'est un groupe de 70 jeunes filles d'une unité de Lokeren qui a été emmené par les pompiers de Genk à la cantine du club de football local pour y passer la dernière nuit de leur camp, qui se termine mercredi.

Des dizaines d'interventions sur l'arrondissement de Huy-Waremme

Les services régionaux d'incendie (SRI) de l'arrondissement de Huy-Waremme ont reçu de nombreux appels consécutivement aux fortes pluies qui se sont abattues sur la région mardi après-midi.

Des caves et des routes ont été inondées par les fortes pluies. "Nous avons reçu plusieurs dizaines d'appels", précisait-on mardi soir au service régional d'incendie (SRI) de Hannut. Sur la commune de Donceel, le bourgmestre a activé le plan communal d'urgence, avant de le lever quelques heures plus tard. Les pompiers de Waremme et les agents de la protection civile de Kemexhe (Crisnée) ont été dépêchés sur les lieux. Il n'y a toutefois pas eu de blessé.

La commune de Glabbeek également touchée par des inondations

Le plan d'urgence communal a été déclenché durant plusieurs heures mardi soir à Glabbeek (province de Brabant flamand) en raison des importantes précipitations qui sont tombées et qui y ont causé des inondations. Plusieurs villages de la commune tels que Bunsbeek, Glabbeek village et Attenrode-Wever, se sont en effet retrouvés sous eau après qu'un véritable déluge se soit abattu vers 19h30.

Le bourgmestre Peter Reekmans a décidé la fermeture à toute circulation d'une dizaine de rues. Il estime à une quarantaine le nombre de maisons dont les caves ont été inondées. "De mémoire d'homme, Glabbeek n'a jamais connu ça", a-t-il commenté. Il a été mis fin au plan communal d'urgence vers 23h00.

La région d'Aarschot-Diest-Tirlemont-Landen fortement touchée

La pluie tombée en abondance mardi soir en différents endroits de la province de Brabant flamand a causé d'importantes inondations. La région d'Aarschot-Diest-Tirlemont-Landen a été particulièrement touchée. Les pompiers de ces localités et de Louvain ont reçu au total plus de 200 appels pour des caves inondées. Des routes ont dû être coupées à la circulation en de nombreux endroits.

Les pompiers de Tirlemont ont reçu une centaine d'appels. Ce sont surtout le centre de leur commune mais également les localités de Glabbeek, Hoegaarden et Boutersem qui ont été les principales victimes de la météo. Le plan communal d'urgence a notamment été déclenché durant quelques heures à Glabbeek, où de nombreuses caves ont été envahies par les eaux.

La circulation des trains a également été interrompue entre 20h30 et 21h00 entre Vertrijk et Tirlemont à la suite des intempéries. Les pompiers d'Aarschot ont eux été aux prises avec une cinquantaine de caves inondées sur le territoire de la commune de Tielt-Winge.

Les hommes du feu de Diest ont été sollicités à une soixantaine de reprises pour des interventions sur le territoire de leur commune mais également d'autres se trouvant dans les environs. Ils ont pointé du doigt les travaux se déroulant actuellement à Diest et qui ont empêché les égouts de fonctionner correctement.

Les pompiers de Louvain se sont rendus à Lubbeek, où une dizaine de caves ont là aussi été envahies par les eaux. Plusieurs habitants de Landen, où diverses rues ont été fermées à la circulation, ont connu la même mésaventure.

77vif-leVifLereporter<p> </p>http://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlintempériesinondations
Intempéries: trois tunnels fermés à Bruxelles, pré-alerte de crue pour la Senne
Intempéries: trois tunnels fermés à Bruxelles, pré-alerte de crue pour la Senne
Intempéries: trois tunnels fermés à Bruxelles, pré-alerte de crue pour la Senne
Intempéries: trois tunnels fermés à Bruxelles, pré-alerte de crue pour la Senne
Intempéries: trois tunnels fermés à Bruxelles, pré-alerte de crue pour la Senne
Intempéries: trois tunnels fermés à Bruxelles, pré-alerte de crue pour la Senne
Intempéries: trois tunnels fermés à Bruxelles, pré-alerte de crue pour la Senne
0175052014-07-11 08:29:142014-08-18 13:20:48Le VifPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifBelgiqueLeVif

Intempéries: trois tunnels fermés à Bruxelles, pré-alerte de crue pour la Senne

Le mauvais temps et les pluies incessantes qui tombent depuis plusieurs jours sur le pays ont provoqué la nuit derrière d'importants embarras de circulation dans la capitale.

auto2014-07-11 08:29:13http://www.levif.be/actualite/belgique/intemperies-trois-tunnels-fermes-a-bruxelles-pre-alerte-de-crue-pour-la-senne/article-normal-17505.htmlhttp://m.levif.be/actualite/belgique/intemperies-trois-tunnels-fermes-a-bruxelles-pre-alerte-de-crue-pour-la-senne/article-normal-17505.htmlhttp://www.levif.be/actualite/belgique/http://m.levif.be/actualite/belgique/
Intempéries: trois tunnels fermés à Bruxelles, pré-alerte de crue pour la Senne

Vendredi matin, trois tunnels bruxellois étaient toujours fermés à la circulation. Les pompiers de Bruxelles ont reçu près de 500 appels et ont dû intervenir à 150 reprises pour des avaloirs bouchés et des caves et rues inondées.

Plusieurs tunnels de la petite ceinture de Bruxelles se sont retrouvés sous eau et ont été fermés à la circulation. Vendredi matin, le tunnel Stéphanie, le tunnel Arts-Loi et le tunnel Cinquantenaire étaient toujours fermés. La circulation s'effectue également très difficilement sur l'Avenue des Expositions à Jette en raison de l'eau qui a envahi la chaussée. Ailleurs dans la capitale, les automobilistes doivent être attentifs au risque d'aquaplaning, indiquent les pompiers.

Phase de pré-alerte de crue pour la Senne après les violents orages de la nuit Les violents orages qui ont frappé durant la nuit de jeudi à vendredi les régions de Soignies et Nivelles notamment ont provoqué une montée très rapide des eaux de la Senne et de ses affluents, à l'exception du Hain, a indiqué vendredi matin Paul Dewil du Service d'études hydrologiques (SETHY) de la Direction générale des Voies hydrauliques. Ailleurs en Wallonie, la situation est revenue à la normale.

Des orages intenses ont touché durant la nuit les régions de Soignies et de Nivelles et ont provoqué une montée "très très rapide" des niveaux de la Senne et de ses affluents, à l'exception de la vallée du Hain qui n'a pas été touchée. Le seuil de pré-alerte a été atteint mais c'est le seul bassin concerné, précise Paul Dewil. Les niveaux devraient redescendre dans le courant de la journée.

Ailleurs en Région wallonne, on a enregistré peu, voire pas de précipitations durant la nuit et les niveaux des cours d'eau sont revenus à la normale.

Plusieurs vols déviés à cause des orages à Liège Airport Les orages ont perturbé des atterrissages durant la nuit de jeudi à vendredi à Liege Airport. Des vols Ryanair en provenance de Charleroi ont dû être accueillis, tandis que des vols TNT qui devaient initialement se poser à Bierset ont dû être déviés.

Ces orages ne pouvaient pas plus mal tomber pour l'aéroport dont l'essentiel de l'activité se déroule la nuit. La pluie a perturbé le site durant deux ou trois heures. Dans un premier temps, trois avions Ryanair qui devaient normalement atterrir à Charleroi ont dû être déroutés vers Liège.

Onze vols TNT n'ont ensuite pas pu se poser sur le tarmac à Liège et ont dû se poser à Bruxelles et deux autres ont été déroutés vers Cologne. La pluie avait rendu impossible l'atterrissage et les opérations au sol. Ce genre de problèmes liés à la météo se produit très rarement, selon l'aéroport liégeois.

77vif-leVifLereporter<p> </p>http://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlpluieintempériestunnels
Les scouts font les frais des intempéries
Les scouts font les frais des intempéries
Les scouts font les frais des intempéries
Les scouts font les frais des intempéries
Les scouts font les frais des intempéries
Les scouts font les frais des intempéries
Les scouts font les frais des intempéries
0174372014-07-10 07:37:422014-08-18 13:20:00Le VifPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifBelgiqueLeVif

Les scouts font les frais des intempéries

Soixante-six scouts ainsi que leurs accompagnateurs ont été évacués mercredi en fin de soirée de leur camp installé à Plainevaux (Neupré), en province de Liège, a-t-on appris auprès de la police Seraing-Neupré.

auto2014-07-10 07:37:41http://www.levif.be/actualite/belgique/les-scouts-font-les-frais-des-intemperies/article-normal-17437.htmlhttp://m.levif.be/actualite/belgique/les-scouts-font-les-frais-des-intemperies/article-normal-17437.htmlhttp://www.levif.be/actualite/belgique/http://m.levif.be/actualite/belgique/
Les scouts font les frais des intempéries

Ils ont pu être rassemblés dans une grange toute proche, ajoute la police. Un camp de mouvements de jeunesse installé rue Rosière à Plainevaux, en bordure d'un petit cours d'eau, a été évacué par les pompiers de Liège mercredi dans le courant de la soirée. La soixantaine de jeunes et leurs accompagnateurs ont été mis en sécurité par les secours. L'intervention était toujours en cours peu avant minuit.

Les pompiers de Liège ont été fortement sollicités durant toute la journée de mercredi avec plusieurs dizaines d'interventions. Ils sont sortis essentiellement pour effectuer des pompages mais également pour sécuriser bâtiments et habitations qui ont subi des dégâts dus à la météo. Les pompiers ont dû bâcher de nombreux toits qui ont vu leurs ardoises s'envoler.

Des objets menaçants ont également été enlevés ou consolidés par les pompiers de Liège.

77vif-leVifLereporter<p> </p>http://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlscoutsintempéries
Balkans: 44 morts dans les intempéries, la Belgique envoie une mission B-FAST
Balkans: 44 morts dans les intempéries, la Belgique envoie une mission B-FAST
Balkans: 44 morts dans les intempéries, la Belgique envoie une mission B-FAST
Balkans: 44 morts dans les intempéries, la Belgique envoie une mission B-FAST
Balkans: 44 morts dans les intempéries, la Belgique envoie une mission B-FAST
Balkans: 44 morts dans les intempéries, la Belgique envoie une mission B-FAST
Balkans: 44 morts dans les intempéries, la Belgique envoie une mission B-FAST
0297872014-05-19 11:30:162014-08-18 12:25:24Le VifPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifInternationalLeVif

Balkans: 44 morts dans les intempéries, la Belgique envoie une mission B-FAST

Au moins 44 personnes ont été tuées ces derniers quatre jours dans les pires intempéries que connaissent la Bosnie, la Serbie et la Croatie voisine depuis plus d'un siècle, a-t-on indiqué de sources officielles.

auto2014-05-19 11:30:15http://www.levif.be/actualite/international/balkans-44-morts-dans-les-intemperies-la-belgique-envoie-une-mission-b-fast/article-normal-29787.htmlhttp://m.levif.be/actualite/international/balkans-44-morts-dans-les-intemperies-la-belgique-envoie-une-mission-b-fast/article-normal-29787.htmlhttp://www.levif.be/actualite/international/http://m.levif.be/actualite/international/
Balkans: 44 morts dans les intempéries, la Belgique envoie une mission B-FAST

"A Obrenovac (près de Belgrade), nous avons découverts 12 corps", a dit le Premier ministre serbe Aleksandar Vucic, précisant que le bilan dans son pays montait ainsi à 16 morts. En Bosnie, les autorités ont fait état d'au moins 27 morts et celles de Croatie ont annoncé un mort dimanche.

La Belgique a décidé d'envoyer une mission B-FAST dans les Balkans à la suite des inondations qui touchent actuellement la région. Elle sera composée de 17 agents de la Protection civile. Ces derniers ont pris la route tôt ce lundi matin pour arriver sur place, en convoi, mardi soir. Dans le détail, le SPF Santé publique envoie 5 personnes ainsi qu'un module pour la purification d'eau dans le but de fournir de l'eau potable à la population de Bosnie-Herzégovine. La Défense fournit quant à elle un officier de liaison, un expert pour la purification de l'eau ainsi que deux personnes en charge des télécommunications. Quant au SPF Affaires étrangères, il coordonne la mission B-Fast pour la Belgique tandis que le bureau diplomatique belge à Sarajevo fournira l'aide administrative.

L'opération B-FAST est déployée dans le cadre du Mécanisme de Protection civile de l'UE, géré par la Commission européenne, précise un communiqué du SPF Intérieur. Les inondations en Bosnie et en Serbie - les pires de ces 120 dernières années - ont déjà fait au moins 44 morts, selon un dernier bilan, et des dizaines de milliers de personnes ont dû être évacuées.

77vif-leVifLereporter<p> </p>http://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlbosnieintempériesinondationsserbie216270

Inondations meurtrières dans les Balkans

22http://www.levif.be/diaporama-normal-21627.html0
Inondations meurtrières dans les Balkans
Inondations meurtrières dans les Balkans
Inondations meurtrières dans les Balkans
Inondations meurtrières dans les Balkans
Inondations meurtrières dans les Balkans
0216272014-05-19 10:13:322014-08-18 11:23:03Le VifPas de parutionNormalDiaporamaLe VifPar Le VifInternationalLeVif

Inondations meurtrières dans les Balkans

Au moins 44 personnes ont été tuées ces derniers quatre jours dans les pires intempéries que connaissent la Bosnie, la Serbie et la Croatie voisine depuis plus d'un siècle, a-t-on indiqué de sources officielles.

auto2014-05-19 10:13:31http://www.levif.be/actualite/international/inondations-meurtrieres-dans-les-balkans/diaporama-normal-21627.htmlhttp://m.levif.be/actualite/international/inondations-meurtrieres-dans-les-balkans/diaporama-normal-21627.htmlhttp://www.levif.be/actualite/international/http://m.levif.be/actualite/international/Inondations meurtrières dans les Balkans/medias/570/292237.jpg/medias/570/292241.jpg/medias/570/292245.jpg/medias/570/292249.jpg/medias/570/292253.jpg/medias/570/292257.jpg/medias/570/292261.jpg/medias/570/292265.jpg/medias/570/292269.jpg/medias/570/292273.jpg77vif-leVifLereporter<p> </p>http://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlbosnieintempériesinondationsserbie
Mexique: déjà au moins 186 morts et disparus suite aux intempéries
Mexique: déjà au moins 186 morts et disparus suite aux intempéries
Mexique: déjà au moins 186 morts et disparus suite aux intempéries
Mexique: déjà au moins 186 morts et disparus suite aux intempéries
Mexique: déjà au moins 186 morts et disparus suite aux intempéries
Mexique: déjà au moins 186 morts et disparus suite aux intempéries
Mexique: déjà au moins 186 morts et disparus suite aux intempéries
01071272013-09-24 07:45:032014-08-19 17:21:47Le VifPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifEnvironnementLeVif

Mexique: déjà au moins 186 morts et disparus suite aux intempéries

Les intempéries qui ont frappé le Mexique la semaine dernière ont fait au moins 123 morts et 63 disparus, a indiqué lundi le ministre mexicain de l'Intérieur Miguel Angel Osorio Chong.

auto2013-09-24 07:45:02http://www.levif.be/actualite/environnement/mexique-deja-au-moins-186-morts-et-disparus-suite-aux-intemperies/article-normal-107127.htmlhttp://m.levif.be/actualite/environnement/mexique-deja-au-moins-186-morts-et-disparus-suite-aux-intemperies/article-normal-107127.htmlhttp://www.levif.be/actualite/environnement/http://m.levif.be/actualite/environnement/
Mexique: déjà au moins 186 morts et disparus suite aux intempéries

"Pour le moment, nous avons enregistré 123 personnes qui ont perdu la vie du fait des phénomènes météorologiques dans tout le pays", a déclaré le ministre lors d'une conférence de presse lundi soir sur le port d'Acapulco (sud), l'un des lieux les plus touchés par les intempéries, qui est resté isolé pendant cinq jours.

Le dernier bilan officiel faisait état de 110 morts et 68 disparus.

Les 68 disparus étaient des habitants du village de La Pintada (photo) (400 habitants), dans l'Etat de Guerrero, où la moitié des maisons a été ensevelie par un glissement de terrain.

Cinq nouveaux cadavres ont été découverts lundi dans ce village, mais le ministre n'a pas précisé s'ils figuraient sur la liste des disparus.

D'après M. Osorio Chong, le village voisin Acatepec, dans la montagne, a subi également un glissement de terrain "très comparable" à celui de La Pintada, et les secours y ont découvert huit morts, lundi.

Les tempêtes Manuel sur la côte Pacifique et Ingrid, sur la côte Atlantique, ont pris le pays en tenaille la semaine dernière, causant des ravages dans 22 des 32 Etats du pays, au moins 1,5 million d'habitations ont été endommagées.

77vif-leVifLereporter<p> </p>http://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlMexiqueintempériesinondations
Mexique : au moins 40 morts dans des intempéries
Mexique : au moins 40 morts dans des intempéries
Mexique : au moins 40 morts dans des intempéries
Mexique : au moins 40 morts dans des intempéries
Mexique : au moins 40 morts dans des intempéries
Mexique : au moins 40 morts dans des intempéries
Mexique : au moins 40 morts dans des intempéries
01059132013-09-17 12:02:402014-08-19 17:14:17Le VifPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifInternationalLeVif

Mexique : au moins 40 morts dans des intempéries

L'effet combiné de l'ouragan Ingrid et de la tempête Manuel ont causé des pluies et des vents violents au Mexique depuis samedi, faisant 40 morts. Plus de 200 000 personnes ont été évacuées.

auto2013-09-17 12:02:39http://www.levif.be/actualite/international/mexique-au-moins-40-morts-dans-des-intemperies/article-normal-105913.htmlhttp://m.levif.be/actualite/international/mexique-au-moins-40-morts-dans-des-intemperies/article-normal-105913.htmlhttp://www.levif.be/actualite/international/http://m.levif.be/actualite/international/
Mexique : au moins 40 morts dans des intempéries

De fortes intempéries balaient le Mexique depuis samedi, causant la mort d'au moins 40 personnes, un bilan réévalué après le décès de 12 personnes dans un glissement de terrain dans l'État de Veracruz. Quelque 230 000 autres ont été évacuées et des dizaines de milliers déplacées sous l'effet conjugué des tempêtes tropicales Manuel, sur sa côte Pacifique, et Ingrid, dans l'est du pays. Depuis que les conditions météorologiques sont enregistrées, jamais le pays n'avait ainsi été attaqué sur ses deux côtes en même temps.

Le président mexicain Enrique Peña Nietoa s'est rendu lundi soir dans la station balnéaire d'Acapulco, sur l'océan Pacifique, où quelque 40 000 personnes sont bloquées -des touristes mexicains ou étrangers.

En voie d'affaiblessement Les pluies et vents violents qui ont secoué ce week-end plus de 20 des 32 États mexicains ont provoqué des inondations, des glissements de terrain et de violentes crues de cours d'eau, qui ont endommagé de nombreux foyers et voies de communication.

L'ouragan Ingrid -devenu tempête tropicale lorsqu'il a touché terre dans la matinée- avançait vers l'intérieur du pays avec des vents de quelque 100 km/h accompagnés de fortes pluies. Selon le Centre américain de surveillance des ouragans (NHC), basé à Miami, Ingrid devrait progressivement s'affaiblir au cours des prochaines heures.

Côté pacifique, la tempête Manuel, qui avait touché terre samedi soir près du port de Manzanillo (État de Colima), s'affaiblissait lundi.

77vif-leVifLereporter<p> </p>http://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlMexiqueintempéries
Orages: le Hainaut particulièrement touché
Orages: le Hainaut particulièrement touché
Orages: le Hainaut particulièrement touché
Orages: le Hainaut particulièrement touché
Orages: le Hainaut particulièrement touché
Orages: le Hainaut particulièrement touché
0973892013-07-27 13:55:062014-08-19 16:20:33Le VifPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifBelgiqueLeVif

Orages: le Hainaut particulièrement touché

Les orages, et en particulier les bourrasques de vent qui les accompagnaient, ont provoqué pas mal de dégâts samedi matin, dans la région de Charleroi et plus largement dans la Botte du Hainaut.

auto2013-07-27 13:55:05http://www.levif.be/actualite/belgique/orages-le-hainaut-particulierement-touche/article-normal-97389.htmlhttp://m.levif.be/actualite/belgique/orages-le-hainaut-particulierement-touche/article-normal-97389.htmlhttp://www.levif.be/actualite/belgique/http://m.levif.be/actualite/belgique/
Orages: le Hainaut particulièrement touché

Les pompiers de Charleroi ont comptabilisé une trentaine d'interventions, samedi matin, essentiellement pour des arbres tombés sur la voirie et des toitures instables. Les pompiers de Thuin et de Chimay étaient également à pied d'oeuvre.

A Tournai les interventions ont surtout porté sur des caves inondées. La toiture de l'école clinique de Montignies-sur-Sambre s'est

envolée, mettant des classes à découvert. Les débris ont endommagé la cheminée d'une habitation située juste en face.

A Jumet, rue Destrée, des panneaux photovoltaïques ont été arrachés, endommageant deux véhicules qui se trouvaient dans la rue ont été endommagés. La foudre est également tombée sur une habitation de la rue de Marcinelle à Nalinnes, sans provoquer d'incendie. Un arbre de grande taille s'est quant à lui affalé sur la rue du Pont-à-Nôle, à Mont-sur-Marchienne.

A Thuin, les pompiers ont comptabilisé une quinzaine d'interventions sans gravité, essentiellement pour des branchages sur lesvoiries.

A Beaumont et Fleurus, les pompiers ne sont sortis que trois fois, pour des dégâts mineurs. Le service Incendie de Chimay a été quant à lui plus sollicité.

Plus au nord, la foudre a frappé une maison située le long du sentier de la Vignette, dans le centre ville de Lessines. La cheminée de la maison a éclaté et des tuiles sont tombées sur le sol. Au même moment, le corps de pompiers de Lessines est venu prêter main forte aux pompiers de Lennik et d'Enghien pour un incendie dans une ferme à Biévène. Là aussi la foudre s'est abattue sur le corps de ferme mais les dégâts seraient peu importants.

A Tournai, l'orage a provoqué de grosses inondations sur les artères urbaines et plusieurs caves ont été inondées.

En comparaison, la région liégeoise paraît avoit été épargnée. Le foudre est tombée sur la cheminée d'une habitation, à Chaudfontaine, mais sans conséquence. Les pompiers sont intervenus pour des branches arrachées.

77vif-leVifLereporter<p> </p>http://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlintempériesorages