Psycho : l'inhibition n'est pas un défaut

Psycho : l'inhibition n'est pas un défaut

Dans le langage commun, l'inhibition a mauvaise réputation. Mais en neuropsychologie cognitive, elle désigne un processus mental essentiel à la résolution de problèmes. Bref, sans inhibition, ce serait le chaos.