Nouvelles révélations sur le passé nazi du fondateur d'Ikéa.

Nouvelles révélations sur le passé nazi du fondateur d'Ikéa.

Les services secrets suédois avaient lors de la Deuxième Guerre mondiale un dossier personnel sur le fondateur d'Ikéa, Ingvar Kamprad, parce que selon eux il était un "nazi actif" et qu'il recrutait des membres. C'est ce que révèle la journaliste d'investigation suédoise Elisabeth Asbrink dans un livre qui parait aujourd'hui.