Charleroi va rembourser 200.000 euros de primes de fin d'années à ses anciens échevins

Charleroi va rembourser 200.000 euros de primes de fin d'années à ses anciens échevins

C'est un amer cadeau d'adieu qu'a offert l'échevine carolorégienne sortante Ingrid Colicis à son ancien employeur : elle a réclamé, et obtenu, que la Ville de Charleroi paie aux membres du collège communal leurs primes de fin d'année, non perçues depuis 2001. Cette décennie d'arriérés coûtera quelque 200.000 euros à la cassette communale.



Ingrid Colicis : "Paul Magnette ne m'a pas soutenue"

Ingrid Colicis : "Paul Magnette ne m'a pas soutenue"

Un "oiseau rare" s'apprête à quitter la politique. Après onze années d'engagement comme députée wallonne et comme échevine, aux Bons-Villers d'abord, à Charleroi ensuite, Ingrid Colicis jette l'éponge. Avant d'entamer sa nouvelle vie, elle a accordé au Vif/L'Express un long entretien. Garanti 100 % sans langue de bois.


Ingrid Colicis: "Les gens ont compris l'impuissance des politiques"

Ingrid Colicis: "Les gens ont compris l'impuissance des politiques"

Comment être femme politique et militante socialiste en 2010? En osant prononcer des vérités qui dérangent, répond l'échevine carolo Ingrid Colicis. Ses vérités: la sidérurgie ne se maintiendra pas à Charleroi, les élus sont démunis face aux conséquences de la crise. Entretien.