La consommation d'oméga-3 réduit les risques d'infarctus

La consommation d'oméga-3 réduit les risques d'infarctus

La consommation d'acides gras oméga-3, contenus en grande quantité dans certains poissons comme le saumon, les sardines ou les anchois, est liée à une réduction de 10% du risque de mourir par crise cardiaque, affirme une étude publiée lundi dans une revue américaine.


De l'aspirine contre l'infarctus et le cancer ?

De l'aspirine contre l'infarctus et le cancer ?

Un groupe d'experts indépendants consultés par le gouvernement fédéral américain (USPSTF) a recommandé lundi de prendre régulièrement de l'aspirine à faible dose pour réduire les risques d'infarctus, d'accident vasculaire cérébral et de cancer colorectal.4 réactions


Augmenter le bon cholestérol n'est pas la panacée contre l'infarctus

Augmenter le bon cholestérol n'est pas la panacée contre l'infarctus

Le fait d'augmenter le bon cholestérol (HDL) n'a absolument aucun effet protecteur contre des accidents cardiovasculaires, montrent les résultats d'un vaste essai clinique publiés ce week-end qui laissent les cardiologues dubitatifs.2 réactions



Le café, c'est bon pour les artères

Le café, c'est bon pour les artères

Quelques tasses de café par jour pourraient éviter l'obstruction des artères, l'un des principaux facteurs de risque de maladies cardiaques, selon une nouvelle étude venue de Corée du Sud et relayée par le Time.


Le paracétamol peut être dangereux pour la santé

Le paracétamol peut être dangereux pour la santé

Pour la première fois, une étude révèle les effets secondaires du paracétamol, en dehors de la toxicité pour le foie déjà connue. À forte dose, cette molécule pourrait provoquer des ulcères et des maladies cardiovasculaires.7 réactions




Des dromadaires pour lutter contre les infarctus

Des dromadaires pour lutter contre les infarctus

Une nouvelle technique qui permet de distinguer les différentes formes de constrictions de vaisseaux sanguins a été développée par l'Institut flamand de Biotechnologie (VIB) et la Vrije Universiteit Brussel (VUB).


Infarctus du myocarde : toujours l'ennemi public n°1

Infarctus du myocarde : toujours l'ennemi public n°1

Les maladies cardio-vasculaires et particulièrement l'infarctus du myocarde restent la première cause de la mortalité en Belgique. D'où l'importance de cette nouvelle campagne, lancée dans le cadre de la Semaine du Coeur : "Infarctus, prenez la vie à cour".