À peine le camp d'Idomeni évacué, d'autres difficultés surgissent

À peine le camp d'Idomeni évacué, d'autres difficultés surgissent

A peine quelques heures après avoir quitté la boue et la misère du camp de fortune d'Idomeni, à la frontière gréco-macédonienne, Juan, 32 ans, un Syrien d'Alep, est consterné en découvrant qu'il va désormais vivre dans un entrepôt aménagé, une piètre amélioration.